Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/23-decembre-2017

23 décembre 2017

Mgr Gosselin a développé le message qu’il voulait donner pour Noël en insistant sur l’accueil de Dieu. Il a évoqué l’importance, pour chaque chrétien, de la rencontre personnelle avec lui.


Le 22 décembre, à quelques heures de la célébration de la fête de Noël, le message de l’évêque était simple. « Si Dieu a le désir de nous rencontrer, puisque que tout va dans ce sens dans l’Ancien Testament, avec les prophètes et ce que Dieu dit, il est quand même très important que nous puissions vraiment l’accueillir, que nous puissions développer cette capacité d’accueillir Dieu. La fête de Noël correspond à une période agréable. Elle est quand même peut-être un peu stressante pour certains quand ils sont seuls, loin de leur famille, lorsque la famille est éclatée. Je pense aussi à eux parce qu’il s’agit d’une période difficile quand on est à l’hôpital. Malgré tout, c’est le temps où nous voulons nous retrouver ensemble avec une solidarité qui s’exprime par des actes concrets. Par exemple, dimanche (le 24 décembre), je serai à la messe, le matin, à la Maison d’arrêt à Angoulême. Je crois qu’il faut manifester effectivement cette solidarité entre les hommes. »
« En se retrouvant ensemble, il y a cette idée importante de trêve, de repos, de paix. Certains vont pouvoir prendre des vacances. A tous, nous souhaitons un joyeux Noël. Qu’est-ce que cela signifie ? A la fois se reposer, se retrouver et puis manifester cette solidarité. Quand on est chrétien, le défi, l’enjeu, c’est de se dire : on peut vivre bon chrétien sans vraiment accueillir Dieu. Or je pense que Dieu, dans le désir qu’il a de nous retrouver, mérite d’être bien accueilli. Souvent nous vivons avec Dieu, mais un peu sans lui quand même. Nous le sollicitons de temps en temps quand nous avons besoin et autres, mais je crois que pouvoir avoir ce grand désir que de le vivre de manière quotidienne et d’accueillir Dieu pour ce qui est, c’est ce que nous pouvons nous souhaiter », affirme Mgr Gosselin.

« Faire un pas de plus dans la connaissance du Christ et son accueil »

« Nous fêtons un anniversaire, nous sommes donc tournés vers le passé, vers un événement historique. Mais il y a aussi toute une dimension d’actualité : comment accueillir Jésus dans nos vies ? Cette question est extrêmement concrète. Le chrétien, c’est celui qui fait une rencontre personnelle avec le Seigneur. Et quand on est ami ou époux, l’idée c’est de de se voir le plus souvent possible et de ne pas le laisser à part. On peut être bon chrétien mais si Dieu est à la porte, allons-nous l’entendre ? Allons-nous lui ouvrir la porte ? Allons-nous lui dire de rentrer ? De passer du temps ensemble ? Je pense que c’est le désir de Dieu. »
« Que signifie exactement faire une rencontre personnelle avec le Christ ? Moi-même, je pourrais dire que je l’ai rencontré. Et pourtant je ne l’ai pas vu, je ne l’ai pas entendu, mais il m’a parlé pour m’avoir guidé de cette façon-là. En même temps, cela signifie aussi pour tout le monde la nécessité de se poser la question : que dois-je faire aujourd’hui pour mieux l’accueillir ? Il s’agit de faire un pas de plus dans la connaissance du Christ, dans son accueil », souligne l’évêque.
« Je connais des personnes qui sont vraiment en recherche et qui disent : Dieu ne me parle pas. Dieu agit aussi en son temps. C’est assez mystérieux la manière dont Dieu communique. Nous sommes ici dans une radio locale, RCF. La joie se partage est son slogan. Comment Dieu communique ? Comment partage-t-il sa joie ? Pour quelques uns, pour tous ? Comment se fait-il que ce soit difficile de le rencontrer alors qu’on nous dit qu’il a un grand désir de nous voir… dans ce cas-là qu’il se manifeste. Il se manifeste et il y a des signes. Il faut apprendre à regarder, à voir mais je pense que cela passe aussi par un temps de recul. Nous restons en prière les uns pour les autres, particulièrement pour ceux qui sont les plus isolés. Nous pensons les uns aux autres et nous nous souhaitons un joyeux Noël. »

« Remettre Dieu au centre »

« Noël est à la fois une fête agréable et, en même temps, il y a tellement d’agitation. Cette fête s’inscrit dans une période de vacances, l’idée c’est de se reposer, parce que l’année en Charente sera assez dense avec un programme conséquent pour les 6 mois à venir. D’ailleurs, je vais prendre quelques jours de vacances entre Noël et Nouvel An pour une retraite personnelle. Il faut aussi se donner les moyens de rencontrer Dieu, cela ne va pas de soi. J’espère que je le fais tous les jours mais, là, c’est un temps annuel pour mettre les choses au point et se recentrer sur l’essentiel comme on essaie de le faire avec la messe du dimanche, avec sa prière d’oraison de manière quotidienne. Il s’agit de remettre Dieu au centre. Mettez Dieu à sa place et tout prendra sa place. Redonner le pouvoir à Dieu sur nos vies, je crois que c’est déterminant. Avec ce que nous avons à vivre, ces mois de consultation, de dépouillement, de réflexion, je crois que nous avons vraiment tout intérêt à mettre Dieu au centre », indique Mgr Gosselin.
Le 13 janvier, l’échange des vœux pour le diocèse est prévu de façon inédite à la Chambre d’Agriculture de Charente dans la zone d’emploi de Ma Campagne à Angoulême. « Nous aurions pu le faire à la Maison diocésaine comme c’est l’habitude. Mais je crois que le Pape nous invite à être une Eglise en sortie. Nous allons donc sortir de manière symbolique dans les champs, dans les bois. Puisque nous voulons nous intéresser tout particulièrement au monde rural en ce début d’année : le monde agricole avec les paysans, les éleveurs, aussi le tourisme rural et tout ce qui vit dans un environnement rural. Les vœux seront donnés et retransmis depuis la Chambre d’Agriculture de la Charente », conclut l’évêque.

Erica Walter

En savoir plus

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Mgr Hervé Gosselin
Secrétariat : 05 45 91 86 89
226, rue de Bordeaux
16000 Angoulême
Mgr Gosselin
Secrétariat de Mgr GOSSELIN

NB : Les mails envoyés à l’adresse eveque chez dio16.fr ne sont plus consultés





-