Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Allez-ne-restez-pas-a-regarder-le-Ciel
          « Allez..ne restez pas à regarder le Ciel »

« Allez..ne restez pas à regarder le Ciel »

ASCENSION DU SEIGNEUR
JEUDI 9 MAI 2018, année B
St.Marc 16,15-20

  • chant pour lascension jesus - (mp3 - 4.7 Mo) Télécharger

Prière à l’occasion de l’Ascension

Notre fête de ce jour
monte vers Toi, Dieu notre Père.
Tous nos silences,
nos chants et nos paroles,
sont tendus vers Toi
et participent à la louange
de toute la création.
Tu as rappelé à Toi
Ton Fils Jésus-Christ
par qui nous fut donné
Ton Salut.
Il retourne aujourd’hui
partager ta gloire.
Dans ce mouvement
Qui l’entraîne avec Lui,
pour que soit donné
Ton souffle à notre humanité.
Ainsi nous pénétrons
dans le mystère de ton Fils.
Nos yeux ne peuvent plus voir,
mais nous savons que son retour
est déjà commencé ;
Sa disparition crée en nous
le vide de l’amour,
Mais nous savons que par notre amour
nous lui redonnons son visage.
Par cet amour nous demeurons en Lui
et par lui nous demeurons en toi.
Il nous rassemble en ce jour
Et c’est par son Esprit
Que notre communion acclame Ta gloire.

Prière extraite du livre « Reste avec nous » de François Chagneau

CHANT : "Jésus tu montes au ciel"

MP3 - 4.7 Mo


Homélie de Fr.Henri Revéreau

Entre Pâques et Pentecôte...

Entre ces deux fêtes, il y a le jour de l’Ascension. Pour beaucoup de nos contemporains, ce jour férié est aussi l’occasion d’évasion, de rencontres, de promenades, de repos... et c’est très bien ainsi.
Pour les chrétiens, est-ce un jour de questionnement, un jour de doutes, un jour d’accueil d’un message de Jésus, avant son retour vers le Père ? C’est sans doute tout cela à la fois.
Mais écoutons les témoins avec trois invitations utiles à notre vie de foi, à notre engagement missionnaire, à nos relations d’amour fraternel, de solidarité, d’unité, par les trois chemins indiqués par St.Paul dans la seconde lecture de cette fête (Eph 4,1-13) : humilité, douceur, patience...en vue de l’unité entre nous.

Tu t’en vas...

Tu t’en vas, c’est le titre d’une chanson d’Alain Barrière qui peut faire penser à celle de Michel Sardou s’adressant à ses parents « mes chers parents je pars... » comme si nous laissions Jésus nous chanter au cœur , « mes chers amis, je pars ».
En cette dernière rencontre de Jésus avec ses disciples, c’est bien « je pars ».

Le départ physique de Jésus laisse place à sa présence au-delà de toutes frontières.
Désormais, Jésus est là « où deux ou trois sont réunis en son nom ». Il est là lorsque nos cœurs s’ouvrent à sa parole, se livrent à sa présence dans les sacrements, comme dans la vie relationnelle avec les autres, ou dans le cœur à cœur priant...

Les yeux vers le Ciel...les pieds sur terre...

" Ne restez pas là à regarder le Ciel nous dit la Parole de Dieu en la première lecture. Ce Jésus qui a été enlevé au ciel d’auprès de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu s’en aller vers le ciel."
Notre Ascension personnelle, communautaire consiste donc
- à œuvrer à la mission de l’annonce de la Bonne Nouvelle que Dieu nous aime,
- qu’Il nous a donné son Fils pour nous sauver et
- qu’Il nous envoie l’Esprit Saint afin de devenir de plus en plus des disciples-missionnaires. Le croyons-nous assez ?

Si oui, alors prenons les trois chemins indiqués par St.Paul :
Chemin de l’humilité, car le serviteur n’est pas au-dessus de son Maître « pour sa part, Jésus par le don de sa vie, exprime l’humilité du Père qui s’humilie pour marcher avec son peuple, qui supporte ses infidélités et ses murmures. »(Pape François ! 118) et chantons « Tout vient de Toi, ô Père très bon, nous t’offrons les merveilles de ton amour. »
Chemin de la douceur, à la suite du Maître « heureux les doux »... « , car « réagir avec une humble douceur, c’est cela la sainteté « (Pape François, dans Gaudété et exsultaté, § 74)
Chemin de patience : « c’est être centré , solidement axé sur Dieu qui aime et qui soutient. Grâce à cette force intérieure, il est possible d’endurer, de supporter les contrariétés, les vicissitudes de la vie, et aussi les agressions de la part des autres, leurs infidélités et leurs défauts : « si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? » (Pape François § 112)
Vivre l’Ascension c’est donc à la fois,

  • regarder le sommet, vers le haut, prendre de la hauteur
  • tout en restant bien les pieds sur terre au plus près des réalités de la vie quotidienne, là où le Seigneur nous envoie avec cet ultime message
« Gardez l’unité dans l’Esprit par le lien de la paix... :...allez dans le monde entier.Proclamez l’Évangile à toute la Création. »

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Paroisse Segonzac
1 rue Jean d’Hermy
16130 Segonzac
+335 45 83 40 07
paroisse.segonzac chez orange.fr


Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France

Agenda


Relais de la Paroisse


Equipe du deuil

Equipe EAP


-