Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Dans-sa-rencontre-du-16-novembre-la-fraternite

Dans sa rencontre du 16 novembre, la fraternité

Dans sa rencontre du 16 novembre, la fraternité Anne-Marie Martel a continué sa réflexion sur les fragilités.


Fragilité des biens…Fragilité de l’homme...

A partir de la lettre de St Jacques 5,1-3, nous nous interrogeons :
Quelle est la richesse où je m’accroche au point de ne pas voir...?
Les talents peuvent nous enfermer. Si nous les partageons ça donne la joie, ça aide les autres à prier, à mieux vivre.
Vraie richesse
Vivre le moment présent, marcher, avoir la santé....Sortir pour rencontrer, lâcher des soucis, accepter les évènements sans subir ou se poser en victime, se voir avec ses limites, ses fragilités....Etre nu comme Adam, alors Dieu le couvre d’une peau, Il couvre sa honte, Il couvre nos fragilités...
Comprendre ses faiblesses pour comprendre celles des autres. Reconnaître ses fragilités, c’est être humble et se situer en vérité.
« En écoutant les malades, en relisant avec eux...je découvre que l’autre me renvoie quelque chose...inter- action entre nous »

Les états de Jésus
Pierre de Bérulle parle des états de Jésus.
« Et bien qu’en tous ces états, Il fut Dieu-Homme,
Il était Dieu enfant et impuissant dans une étable,
Il était Dieu vivant et inconnu dans un coin de la Judée,
Il était Dieu souffrant et mourant sur une croix(...) »
Se demander : Dans l’état que je vis en ce moment, qu’est-ce que ça rejoint des états de Jésus pour le vivre avec Lui ?
Jésus tient parce qu’Il est toujours avec son Père.

La prière
Dieu nous appelle. Il est dans le petit pas que je vais faire pour nous aider à aller plus loin, à sortir de soi, être heureux...
- « Mon fils allait mal, je priais, je déchargeais, je repartais au combat plus forte... »
- « Souvent je ne sais pas pourquoi je suis là avec Lui, mais je sais que je dois être là. Quelque chose se déplace et je peux continuer... »- « Etre là, c’est déjà prier avec son corps »
- « S’arrêter gratuitement pour Dieu »
Anne Marie Martel n’a pas vécu dans la force. Elle a transmis la force qu’elle recevait de Dieu.

Nous prenons connaissance du texte de Philippe CARNEL, délégué de tutelle Enfant Jésus et Vincentienne sur les « Attitudes vécues par Anne-Marie Martel ». Belle synthèse !

Nous avons prié l’office.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Contact

adresse Paroisse Ma Campagne - Puymoyen
2, bld Jean Moulin
16000 Angoulême
+335 45 61 15 04
paroissemacampagne chez orange.fr
Accueil à la paroisse les mardis, jeudis et vendredi de 16h30 à 18h30