Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Dimanche-14-mai-2017-5eme-dimanche-de-Paques-A
          Dimanche 14 mai 2017 : 5ème dimanche de Pâques A

Dimanche 14 mai 2017 : 5ème dimanche de Pâques A

"Continuer ses œuvres, et même en faire de plus grandes encore"

Parce que l’Esprit nous guide et nous accompagne, parce que notre monde est pétri de joie, de bonheur et d’appels au secours, et parce que là est notre vraie joie et notre vocation.


Nous croyons en Dieu. Ou pas. Au moins un petit peu. Dieu. Un grand mot. Chacun y mettra ce qu’il veut derrière. Une force, une énergie, une puissance, quelque chose, ou quelqu’un… Souvent, une question : qui est Dieu, vraiment ? Difficile, en fait, d’en parler.
Alors nous sommes comme l’apôtre Philippe, dans l’évangile : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. » Pourquoi faire de longs discours ? Qu’on nous dise, une fois pour toute, qui est Dieu, et nous pourrons le connaître !
Peut-être êtes-vous dans ces dispositions, baptisés de longue date ou baptisés plus récemment. Peut-être pensez-vous aussi parfois comme cela, Stéphanie, Diamandra et Inès : on parle de Dieu, on cherche Dieu, on veut aimer Dieu, on se sait aimés de Dieu… Mais qui est Dieu ?
La réponse de Jésus éclairci tout : « Celui qui m’a vu a vu le Père. Je suis dans le Père et le Père est en moi. » Jésus, dira plus tard Saint Paul, est « l’Image du Dieu invisible ». Tu n’as jamais vu Dieu, et tu ne peux pas le voir. Mais Jésus, lui, est le visage de Dieu. « Le chemin, la vérité et la vie. »
Jésus, le Christ, est celui qui nous révèle l’amour de Dieu, l’amour du Père, le Dieu que nous cherchons et que nous ressentons au fond de nos cœurs. Il est Celui qui nous mène vers le Père, qui nous apprend qui est Dieu : un Dieu de pardon, un Dieu de vie, un Dieu d’amour, un Dieu de tendresse, un Dieu proche de chacun, un Dieu qui aime jusqu’à mourir pour nous, et qui nous fait vivre de sa vie plus forte que tout.
Madeleine, en recevant le baptême tout à l’heure, tu vas être plongée dans ce mystère d’amour et de vie. Tu participeras désormais à la vie de Dieu présente et agissante au milieu des hommes, tu deviendras disciple de Jésus, amie du Seigneur. Et tu pourras prendre comme appuie pour toute ta vie cette « pierre angulaire » qu’est Jésus. Comme l’ont fait Stéphanie, Diamandra et Inès. Toutes les trois ont compris qu’il ne suffisait pas d’être baptisées un jour pour vivre de la vie de Dieu. Elles ont compris que le baptême ouvrait un chemin, que ce chemin était Jésus, le Christ, et que pour marcher sur ce chemin, il fallait se nourrir de l’amour de Jésus, du Don de Dieu, de l’eucharistie. Ce matin, elles vont s’approcher de la table où Dieu se donne en Jésus Christ. Où il se donne totalement, se rendant réellement présent dans le pain et le vin consacrés, dans le geste de communion qui nous fait entrer en plein communion avec Dieu et avec tous nos frères. Tous. Ceux qui sont ici, dans cette église, tous ceux que vous croiserez à chaque fois que vous participerez à une messe, et plus encore, avec tous les hommes et les femmes de bonne volonté dans le monde entier, dans le cœur desquels, invisiblement, agit l’Esprit et la grâce. La communion eucharistique n’est pas qu’un cœur à cœur avec Jésus. Elle est aussi sortie de l’Église, ouverture à toute l’humanité, et d’abord à la plus fragile et à la plus blessée, comme nous le rappelle le passage du livre des Actes des Apôtres que nous avons entendu. Des disciples sont choisis pour s’occuper de ceux qui ne peuvent pas venir, des malades, des personnes âgées, de ceux qui sont trop loin. La communion, Stéphanie, Diamandra et Inès, nous nourrit pour nous envoyer vivre de Dieu au cœur du monde, là où vous serez : en famille, à l’école, à la danse ou au sport, etc.
Et ainsi se dessine, pour vous, pour Madeleine et pour chacun de nous, ce que nous appelons « la vocation. » Cette vocation qui est réponse à l’appel que Dieu nous lance par la présence de Jésus Christ. Il nous lance l’appel à écouter et à suivre Celui qui est Chemin, Vérité et Vie, en allant jusqu’au bout de la vérité de notre humanité, jusqu’au bout de nous-mêmes dans le don et dans l’amour. Il nous invite à prendre notre place de disciples, de chrétiens dans le monde, à trouver « notre demeure », à faire notre demeure dans le monde, pour que cette demeure devienne, par nous, demeure de Dieu au milieu du monde.
Voilà la mission que tu reçois par ton baptême, Madeleine, aidée en cela par ta marraine et ton parrain qui prennent ce matin l’engagement de te guider dans cette amitié avec Jésus et dans cet amour pour les hommes. Voilà la mission que vous voulez continuer, Stéphanie, Diamandra et Inès, en recevant le Pain de Vie et la Coupe du Salut, en vous nourrissant de la Présence de Dieu et en vous laissant incorporer encore davantage à Son Corps qu’est l’Église.
Voilà la mission qui est la notre, en paroisse, en communauté chrétienne, une mission qui nous est donnée et offerte par Jésus lui-même : continuer ses œuvres, et même en faire de plus grandes encore, nous disait-il à la fin de la page d’Evangile ! Parce que l’Esprit nous guide et nous accompagne, parce que notre monde est pétri de joie, de bonheur et d’appels au secours, et parce que là est notre vraie joie et notre vocation.
Amen

P. Benoît Lecomte

Livre des Actes des Apôtres 6,1-7.

En ces jours-là, comme le nombre des disciples augmentait, les frères de langue grecque récriminèrent contre ceux de langue hébraïque, parce que les veuves de leur groupe étaient désavantagées dans le service quotidien. Les Douze convoquèrent alors l’ensemble des disciples et leur dirent : « Il n’est pas bon que nous délaissions la parole de Dieu pour servir aux tables. Cherchez plutôt, frères, sept d’entre vous, des hommes qui soient estimés de tous, remplis d’Esprit Saint et de sagesse, et nous les établirons dans cette charge. En ce qui nous concerne, nous resterons assidus à la prière et au service de la Parole. »
Ces propos plurent à tout le monde, et l’on choisit : Étienne, homme rempli de foi et d’Esprit Saint, Philippe, Procore, Nicanor, Timon, Parménas et Nicolas, un converti au judaïsme, originaire d’Antioche. On les présenta aux Apôtres, et après avoir prié, ils leur imposèrent les mains. La parole de Dieu était féconde, le nombre des disciples se multipliait fortement à Jérusalem, et une grande foule de prêtres juifs parvenaient à l’obéissance de la foi.

Psaume 33(32),1-2.4-5.18-19.

Criez de joie pour le Seigneur, hommes justes !
Hommes droits, à vous la louange !
Rendez grâce au Seigneur sur la cithare,
jouez pour lui sur la harpe à dix cordes.

Oui, elle est droite, la parole du Seigneur ;
il est fidèle en tout ce qu’il fait.
Il aime le bon droit et la justice ;
la terre est remplie de son amour.

Dieu veille sur ceux qui le craignent,
qui mettent leur espoir en son amour,
pour les délivrer de la mort,
les garder en vie aux jours de famine.

Première lettre de saint Pierre Apôtre 2,4-9.

Bien-aimés, approchez-vous du Seigneur Jésus : il est la pierre vivante rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu. Vous aussi, comme pierres vivantes, entrez dans la construction de la demeure spirituelle, pour devenir le sacerdoce saint et présenter des sacrifices spirituels, agréables à Dieu, par Jésus Christ. En effet, il y a ceci dans l’Écriture : ‘Je vais poser en Sion une pierre angulaire, une pierre choisie, précieuse ; celui qui met en elle sa foi ne saurait connaître la honte.’ Ainsi donc, honneur à vous les croyants, mais, pour ceux qui refusent de croire,il est écrit : ‘La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle, une pierre d’achoppement, un rocher sur lequel on trébuche.’ Ils achoppent, ceux qui refusent d’obéir à la Parole, et c’est bien ce qui devait leur arriver.
Vous êtes une descendance choisie, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple, pour que vous annonciez les merveilles de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 14,1-12.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Que votre cœur ne soit pas bouleversé : vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi. Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures ; sinon, vous aurais-je dit : “Je pars vous préparer une place” ? Quand je serai parti vous préparer une place, je reviendrai et je vous emmènerai auprès de moi, afin que là où je suis, vous soyez, vous aussi. Pour aller où je vais, vous savez le chemin. » Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pourrions-nous savoir le chemin ? » Jésus lui répond : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. »Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. »
Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. » Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : “Montre-nous le Père” ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres. Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes. Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je pars vers le Père. »

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Contact

adresse Paroisse Saint Jean-Baptiste
31 rue Pierre Aumaître
16000 Angoulême
+335 45 91 29 33
Paroisse Saint Jean-Baptiste
Accueil à la paroisse les mardis de 10h à 12h


Agenda St Jean Baptiste


Toutes les rencontres à venir