Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Dimanche-15-avril-2018
          Dimanche 15 avril 2018 : 3e de Pâques Dimanche de l’Alliance

Dimanche 15 avril 2018 : 3e de Pâques Dimanche de l’Alliance




« Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi !  »



Lectures de la messe de ce jour :

Livre des Actes des Apôtres chapitre 3 versets 13-15 et 17-19
Psaume 4
Première lettre de Saint Jean chapitre 2 versets 1 à 5a
Évangile de Jésus-Christ selon Saint Luc chapitre 24 versets 35 à 48.

Mot d’accueil
En ce dimanche, nous sommes rassemblés pour vivre la résurrection du Christ à la façon des apôtres. Comme eux, nous sommes envoyés pour partager tous les signes de vie qui fleurissent sur nos routes.
Aujourd’hui encore, le Christ est présent à nos célébrations dominicales. La joie des couples réunis ce matin est signe de la joie de l’Église.

Texte de l’Évangile (Lc 24, 35-48) : A leur tour, ils racontaient ce qui s’était passé sur la route, et comment ils l’avaient reconnu quand il avait rompu le pain. Comme ils en parlaient encore, lui-même était là au milieu d’eux, et il leur dit : « La paix soit avec vous ! ». Frappés de stupeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit. Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent en vous ? Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! Touchez-moi, regardez : un esprit n’a pas de chair ni d’os, et vous constatez que j’en ai ». Après cette parole, il leur montra ses mains et ses pieds. Dans leur joie, ils n’osaient pas encore y croire, et restaient saisis d’étonnement. Jésus leur dit : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? ». Ils lui offrirent un morceau de poisson grillé. Il le prit et le mangea devant eux.

Puis il déclara : « Rappelez-vous les paroles que je vous ai dites quand j’étais encore avec vous : Il fallait que s’accomplisse tout ce qui a été écrit de moi dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes ». Alors il leur ouvrit l’esprit à l’intelligence des Écritures. Il conclut : « C’est bien ce qui était annoncé par l’Écriture : les souffrances du Messie, sa résurrection d’entre les morts le troisième jour, et la conversion proclamée en son nom pour le pardon des péchés à toutes les nations, en commençant par Jérusalem. C’est vous qui en êtes les témoins ».

Commentaires de Monsieur l’Abbé Jaume GONZÁLEZ i Padrós (Barcelona, Espagne)
« Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! »

Aujourd’hui l’Évangile nous ramène au dimanche de la Résurrection, quand les deux disciples d’Emmaüs retournent à Jérusalem et là, alors qu’ils expliquent que le Seigneur leur est apparu, le Ressuscité lui-même se présente au milieu d’eux. Mais cette présence est troublante. D’un côté, elle les frappe de crainte, au point qu’ils « croyaient voir un esprit » (Lc 24:37) et, de l’autre, son corps percé par les clous et le coup de lance est un témoignage éloquent de ce qu’il s’agit bien de Jésus, celui-là même qui a été crucifié : « Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! Touchez-moi, regardez : un esprit n’a pas de chair ni d’os, et vous constatez que j’en ai » (Lc 24:39).

« Sur nous, Seigneur, que s’illumine ton visage ! », chante le psaume de la liturgie d’aujourd’hui « Alors il leur ouvrit l’esprit à l’intelligence des Écritures » (Lc 24:45). C’est tout à fait urgent. Il faut que les disciples aient une compréhension précise et profonde des Écritures, puisque comme nous le dit Saint Jérôme : « l’ignorance des Écritures c’est l’ignorance du Christ ».

Mais cette compréhension de la parole n’est pas quelque chose que l’on puisse débrouiller en privé, entre amis ou entre gens du même bord. Le Seigneur a dévoilé le sens des Écritures à l’Église dans cette communauté Pascale présidée par Pierre et les autres Apôtres, lesquels ont reçu du Maître la mission de « la conversion proclamée en son nom pour le pardon des péchés à toutes les nations… » (Lc 24:47).

Pour témoigner du vrai Christ il est donc urgent que les disciples apprennent —avant tout— à reconnaître son Corps blessé par la passion. Un ancien auteur nous fait à cet égard la recommandation suivante : « Tout homme qui sait que la Pâques a été sacrifié pour lui, doit comprendre que sa vie commence quand le Christ est mort pour nous sauver ». Mais, en outre, l’apôtre doit comprendre de façon intelligente les Écritures, lues à la lumière de l’Esprit de vérité répandu sur l’Église.
© evangeli.net

Durant la messe de l’alliance, six couples de la paroisse, futurs mariés, ont reçu la bénédiction du prêtre. Photos.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Sainte-Eulalie de Champniers
Secrétariat : 05 45 69 93 07
Obsèques : 06 82 03 78 78
paroisse.cgp chez orange.fr

- Accueil au presbytère :
Lundi, mercredi, de 17h à 19h
Jeudi de 17h30 à 19h
Vendredi de 10h à 12h


adresse Notre-Dame de la Paix de Gond-Pontouvre
Secrétariat : 05 45 69 10 78
Obsèques : 07 86 52 16 29

127 route de Vars
16160 Gond-Pontouvre
paroisse.cgp chez orange.fr

- Accueil au presbytère :
Lundi, mardi, vendredi de 10h à 12h
Jeudi de 17h à 18h30
__________________________________

Curé de la paroisse
P. Laurent Maurin
30 rue des Anciens Combattants
16430 Champniers
Présent du jeudi au dimanche.
05 45 69 93 07
ltmaurin chez aol.com


Tous les contacts pour savoir qui fait quoi


Agenda


-