Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Dimanche-1er-Octobre-Fete-de-Ste-Therese-de-l-Enfant-Jesus
          Dimanche 1er Octobre : Fête de Ste Thérèse de l’Enfant Jésus

Dimanche 1er Octobre : Fête de Ste Thérèse de l’Enfant Jésus

DIMANCHE 1er OCTOBRE 2017
Fête de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus,
Patronne des missions et des missionnaires
***
Saint Matthieu 18,1-5,10


QUAND JESUS PARLE DE L’ENFANT...

Dans cet évangile, tout part d’une question des disciples du Seigneur. Ces hommes très enracinés dans leur humanité, désirent savoir :
« Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux ? »
La réponse de Jésus se place auprès d’un enfant. Elle nous invite à :
« Changer pour devenir comme les petits enfants... »

LE PETIT ENFANT, QUI EST-IL ?...

J’aime à penser que le petit enfant est d’abord JESUS lui-même, fragile dans l’étable de Bethléem, puis perdu dans le Temple... et chaque jour « accomplissant la volonté de son Père », comme Il l’exprime lui-même « je ne suis pas venu pour faire ma volonté, mais celle de mon Père qui est aux cieux. » Jésus, obéissant à ses parents, car « Il leur était soumis » nous dit l’évangile. Et jusque sur la croix, Jésus regarde son Père. Il l’appelle :
« Père pourquoi m’as-tu abandonné... mais que ta volonté soit faite.. »

LE PETIT ENFANT …

Témoin de l’amour de ses parents, le petit enfant aime et désire être aimé. Il est dépendant de ses parents. Il vit dans l’obéissance. Il attend d’être protégé, guidé, soutenu...Il est spontané, audacieux, Il a le goût de la découverte, de l’aventure. Son imagination le fait voyager dans des rêves impossibles.
Lorsque Jésus nous demande de devenir comme des petits enfants, Il nous invite donc à regarder comment Il a vécu sa relation à Marie et à Joseph, ainsi qu’à son Père des Cieux. C’est dans cette contemplation, que nous découvrirons pour nous, comment répondre à l’évangile de ce jour, « devenir des petits enfants... »

A L’EXEMPLE AUSSI DE SAINTE THERESE DE L’ENFANT JESUS...

Nous la fêtons aujourd’hui. Elle a pris le nom de Thérèse de l’Enfant Jésus, car elle désirait conformer sa vie à celle de Jésus : simplicité, confiance, abandon, audace, avec un amour exclusif pour Celui qu’elle appelle « son unique ami ».
Il ne s’agit pas d’enfermer cette jeune sainte dans les enfantillages des petits enfants. Il s’agit pour nous, de reconnaître que la Patronne des missions et des missionnaires, est enfant de Dieu, dans le don de sa vie pour les autres.
Ne dit-elle pas ?
« Je suis entrée au Carmel, afin de prier pour les prêtres
et pour sauver des âmes à Jésus. »

Dans son Acte d’Offrande à l’Amour Miséricordieux, elle nous partage son ouverture à l’Église Universelle :

« Ô mon Dieu ! Trinité Bienheureuse,
je désire vous Aimer et vous faire Aimer,
travailler à la glorification de toute l’Église.../...
en un mot, je désire être Sainte, mais je sens mon impuissance,
et je vous demande, ô mon Dieu ! D’être vous-même ma Sainteté. »

LAISSONS-NOUS CONDUIRE....

JESUS EST NOTRE CHEMIN, NOTRE GUIDE, NOTRE SAUVEUR :
Laissons-nous saisir par son exemple et son message !...

 Sainte Thérèse, sœur universellement connue et priée, nous offre le témoignage d’une vie simple, humble, missionnaire : prions- la de nous soutenir, elle qui « a promis de passer son Ciel à faire du bien sur la terre... », selon ses propres paroles !
 Demandons la grâce de rester des enfants, les enfants de Dieu, par la grâce de notre baptême. Alors NOURRIS de l’amour du Père, SAUVES par l’amour de Jésus son Fils et FORTIFIES par l’amour de l’Esprit Saint, nous pourrons continuer de « chanter les miséricordes du Seigneur. »

Dans le cœur de ce monde, nous vivrons d’amour,
et les hommes verront le salut de Dieu.

Vivre d’amour, c’est vivre de Ta Vie,
Aimer c’est tout donner et se donner soi-même.

Vivre d’amour, c’est donner sans mesure,
Aimer sans calculer, jusqu’à la démesure.

Vivre d’amour c’est essuyer Ta face,
à chaque homme souffrant, donner comme à Ta place.

Vivre d’amour, c’est naviguer sans cesse,
Semant la Paix, la Joie, pour seule et vraie richesse.

Je souhaite à tous une très sainte fête de Sainte Thérèse
et en fraternelle communion,

Frère Henri Revéreau, Missionnaire de Sainte Thérèse

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Paroisse Segonzac
1 rue Jean d’Hermy
16130 Segonzac
+335 45 83 40 07
paroisse.segonzac chez orange.fr


Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France

Agenda


Relais de la Paroisse


Equipe du deuil

Equipe EAP


-