Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Dimanche-23-septembre-2018

Dimanche 23 septembre 2018

25e du temps ordinaire
Lectures de la messe de ce jour  :
- Livre de la Sagesse chapitre 2 versets 12 et 17 à 20.
- Psaume 53.
- Lettre de saint Jacques chapitre 3 versets 16 à 4,3.
- Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc chapitre 9 versets 30 à 37.


Texte de l’Évangile (Mc 9,30-37) : En partant de là, Jésus traversait la Galilée avec ses disciples, et il ne voulait pas qu’on le sache. Car il les instruisait en disant : « Le Fils de l’homme est livré aux mains des hommes ; ils le tueront et, trois jours après sa mort, il ressuscitera ». Mais les disciples ne comprenaient pas ces paroles et ils avaient peur de l’interroger.

Ils arrivèrent à Capharnaüm, et, une fois à la maison, Jésus leur demandait : « De quoi discutiez-vous en chemin ? ». Ils se taisaient, car, sur la route, ils avaient discuté entre eux pour savoir qui était le plus grand. S’étant assis, Jésus appela les Douze et leur dit : « Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous ». Prenant alors un enfant, il le plaça au milieu d’eux, l’embrassa, et leur dit : « Celui qui accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c’est moi qu’il accueille. Et celui qui m’accueille ne m’accueille pas moi, mais Celui qui m’a envoyé ».


« Le Fils de l’homme est livré aux mains des hommes ; ils le tueront et, trois jours après sa mort, il ressuscitera »

Méditations : Abbé Pedro-José YNARAJA i Díaz (El Montanyà, Barcelona, Espagne)

Aujourd’hui, l’Evangile nous raconte que Jésus marchait avec ses disciples dans les grandes plaines "tirant au sort" des villages. Pour bien se connaître, il n’y a rien de mieux que la marche à pied et voyager entre amis. C’est alors qui surgit facilement la confidence. Et la confidence c’est la confiance. Et la confiance c’est communiquer l’amour. L’amour éblouit et étonne quand nous découvrons le mystère qui réside au plus intime du cœur humain. Avec émotion, le Maître, parle à ses disciples du mystère qui le ronge à l’intérieur. Parfois c’est une illusion, parfois, en y réfléchissant, il a peur, la plupart du temps il sait qu’ils ne vont pas Le comprendre. Mais ce sont ses amis, et tout ce qu’il a reçu de son Père Il doit le leur communiquer et jusqu’à maintenant c’est ce qu’il a fait. Ils ne le comprennent pas mais partagent son émotion quand Il leur parle, une émotion qui est de l’estime, preuve qu’ils comptent sur Lui, même s’ils ne sont que peu de chose, pour arriver au succès de ses projets. « Le Fils de l’homme est livré aux mains des hommes ; ils le tueront et, trois jours après sa mort, il ressuscitera » (Mc 9,31)

Mort et résurrection. Pour certains ce sont des concepts énigmatiques, pour d’autres des axiomes inacceptables. Il est venu pour le révéler, crier que la chance inouïe pour les hommes est enfin arrivée, même si pour cela il faut que Lui, l’ami, le grand frère, le Fils du Père, subisse des souffrances cruelles. Mais, oh triste paradoxe ! Au moment même où il vit cette tragédie dans son for intérieur, eux se disputent pour savoir qui montera sur la marche la plus haute du podium des champions quand arrivera la fin de la course au Royaume. Agissons-nous d’une manière différente ? Que celui qui est libre de toute ambition jette la première pierre.

Jésus proclame des valeurs nouvelles. L’important n’est pas de gagner, mais de servir, ainsi qu’Il le démontrera lui-même le jour culminant de son évangélisation en leur lavant les pieds. La grandeur ne réside pas dans le savoir du sage mais dans l’innocence de l’enfant. « Même si tu connaissais la Bible entière par cœur et les phrases de tous les philosophes, à quoi cela te servirait-il s’il te manque la charité et la grâce de Dieu » (Thomas de Kempis). En saluant le sage nous rassasions notre vanité, en étreignant le petit nous embrassons Dieu et en ce faisant Dieu nous transmet sa divinité.

© evangeli.net

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Sainte-Eulalie de Champniers
Secrétariat : 05 45 69 93 07
Obsèques : 06 82 03 78 78
paroisse.cgp chez orange.fr

- Accueil au presbytère :
Lundi, mercredi, de 17h à 19h
Jeudi de 17h30 à 19h
Vendredi de 10h à 12h


adresse Notre-Dame de la Paix de Gond-Pontouvre
Secrétariat : 05 45 69 10 78
Obsèques : 07 86 52 16 29

127 route de Vars
16160 Gond-Pontouvre
paroisse.cgp chez orange.fr

- Accueil au presbytère :
Lundi, mardi, vendredi de 10h à 12h
Jeudi de 17h à 18h30
__________________________________

Curé de la paroisse
P. Florian MARCHAND
228 rue de Bordeaux
16000 Angoulême

florian.marchand chez wanadoo.fr


Tous les contacts pour savoir qui fait quoi


Agenda


-