Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Dimanche-27-aout-2017-21eme-dimanche-du-TO-A
          Dimanche 27 août 2017 : 21ème dimanche du TO A

Dimanche 27 août 2017 : 21ème dimanche du TO A



« Pour vous, qui suis-je ? »

Pour nous ? Pour toi ? Pour moi ?


« Pour vous, qui suis-je ? »
La question de Jésus est connue, et elle nous est adressée.
Pierre répond, avec à la fois la force et la naïveté de sa confiance en Jésus.
Saint Paul répond aussi, à sa façon. D’une façon que l’on pourrait considérer comme trop facile, et qui pourtant dit tout : « il est l’insondable, ses chemins sont impénétrables, ses pensées ne sont pas connues… Tout est de Lui, et par Lui, et pour Lui. »
Mais pour nous ? Pour toi ? Pour moi ?
Il y a un risque à faire une homélie en répondant à cette question. Celui de vous imposer ma réponse, pourtant évidemment incomplète, et de réduire le Mystère insondable qu’est le Christ, ce Mystère en lequel nous ne pouvons avancer qu’ensemble, en communauté. Alors je vais répondre, en « je ». Puis chacun de nous pourra répondre à son tour. « Pour toi, qui suis-je ? » te demande Jésus.
Attention ! Pas de réponse « caté » ou de réponse toute faite ! La réponse de Pierre est belle parce qu’elle lui est révélée, parce qu’elle exprime la vérité d’une relation particulière avec Dieu en Jésus homme.
Faisons parler notre cœur.
Puisqu’il fait chaud, découvrons-nous les uns les autres, au risque de nous mettre un peu à nu (au moins spirituellement). Je commence, donc.

  • Ce qui m’attire le plus chez Jésus, c’est sa liberté. La liberté qu’il a avec les lois religieuses, avec les organisations humaines, la liberté qu’il a dans ses relations avec tous ceux qu’il croise. Sans jamais se laisser s’enfermer, sans jamais se laisser attraper. Il renvoie toujours les gens à leur propre vie. Il ne dit pas « je t’ai sauvé », il dit « ta foi t’a sauvé ». Il ne s’accapare rien. Et même quand on l’attrape et qu’il se retrouve cloué sur la croix, il s’échappe encore en disant « ce n’est pas vous qui prenez ma vie, c’est moi qui vous la donne. » C’est là une liberté incroyable. La liberté qu’est le Christ et qu’il offre à tout homme. Il est l’Homme Libre.
  • Jésus, c’est ça qui donne le sens à ma vie. Je vois des gens autour de moi qui ne savent pas pourquoi ils vivent et moi je sais que je vis pour le connaître et j’espère le rencontrer définitivement.
  • Pour moi, c’est un compagnon de route de tous les jours. J’ai besoin de le rencontrer, de lui parler, de vivre avec Lui. Et ça m’aide à vivre avec les autres.
  • Pour moi Jésus est celui qui nous guérit. Et j’ai confiance en sa miséricorde.
  • Pour moi Jésus est le Vivant, la source de la Vie. Ce qui me plaît beaucoup c’est dans le Livre de la Sagesse, il est dit : « À l’origine, j’étais là, je prenais plaisir à jouer avec les enfants des hommes. J’aime beaucoup contempler qu’en nous visitant, Dieu vient parmi nous nous donner sa joie.
  • Le Christ pour moi est un confident, un ami, une personne sur qui compter, un conseiller. J’aime beaucoup sa grande capacité d’amour, et au contraire de moi son énorme patience.
  • Le Seigneur est tout pour moi, il est ma force, mon Sauveur, mon rédempteur et mon libérateur.
  • Ce qui m’a frappé dans l’évangile, c’est que cette scène se passe à Césaré-de-Philippe, donc en terre étrangère et pas en Israël. Et ça me montre qu’Il est ouvert à toutes les civilisations, à toutes les situations. Et pour moi c’est quelqu’un qui est présent, où que je sois.
  • Pour moi, Jésus c’est quelqu’un que je n’ai jamais pu évacuer, qui fait partie de ma vie. Essayer de vivre ses paroles, c’est positif. C’est vivre quelque chose de profondément humain.
  • Pour moi, Jésus est une référence que je ne suis pas toujours, mais qui donne sens à ma vie, profondément.
  • Jésus pour moi est mon confident, c’est mon ami. Tous les jours je lui demande quelque chose. Je compte sur sa miséricorde.
  • Pour moi Jésus est un pédagogue, et ça me parle. Je trouve très intéressante la façon avec laquelle il répond aux questions. C’est à dire qu’en fait il n’y répond pas. Et c’est assez chouette pour un prof, parce qu’on se dit que oui, finalement, son message est passé depuis plus de 2000 ans. Donc si on veut que nos messages restent un peu, il faut qu’on réfléchisse à ne pas toujours répondre, mais à ouvrir le chemin pour les élèves et les étudiants. Donc c’est aussi un maître en pédagogie.
  • Pour moi Jésus, de temps en temps, il est l’Absent.
  • Jésus pour moi est mon sauveur, il est le début et la fin de tout.
  • Pour moi Jésus c’est celui qui m’a appelé à lui donner ma vie. C’est le grand présent de toujours, qui ne m’a jamais déçu et qui me rend heureuse.
  • Pour moi Jésus c’est celui qui me permet de continuer à vivre. Il est le lien avec mon fils et je sais que mon fils est heureux avec Lui. Et j’espère un jour les voir ou revoir tous les deux.
  • Pour moi Jésus est un ami, mais c’est aussi un élan pour chercher au fond de moi ce que je peux faire de mieux.
  • Pour moi Jésus est le signe d’un amour infini. Un amour qui n’enferme pas les gens dans ce qu’ils sont. Ce qui me frappe dans les rencontres c’est que Jésus aime les gens tels qu’ils sont. Il ne les enferme pas. Il les aimera toujours. Pour moi Jésus est la source de l’amour.
  • Pour moi Jésus est une personne qui ne m’abandonnera jamais.
  • Pour moi Jésus est une présence en moi, qui me donne la force, et le sens de ma vie.
  • Je crois que Jésus était tout au long de ma vie avec moi, mais je ne l’ai pas toujours vu. C’est après, c’est maintenant que je prends conscience de ce qu’il a été pour moi, et je voudrais qu’il soit connu de tout le monde. J’ai vraiment très envie qu’il soit connu de tout le monde.
  • Jésus pour moi est un compagnon, il a toujours été là quand j’ai eu besoin de lui.
  • Pour moi, Jésus est mon ami, mon père, mon frère, mon tout.
  • Pour moi Jésus est mon sauveur, mon guide, mon protecteur, celui qui me surveille dans la vie. …

Les visages du Christ que nous exprimons, cette relation que nous avons avec lui, Jésus nous invite, à la fin de l’Évangile, à en témoigner. C’est le rôle, la fonction, la nature de l’Église.
Les clefs du Royaume, la puissance de vie qui nous habite et que nous venons de partager, n’est pas à garder jalousement pour nous. Comment donnons-nous à voir, comment rendons-nous visible, palpable, sensible, présente, cette relation avec Jésus que chacun de nous vient d’exprimer ? Elle est pour tout l’homme, et pour tous les hommes. Puisque tout est « par Lui, et pour Lui, et en Lui. »
Amen.

Livre d’Isaïe 22,19-23.

Parole du Seigneur adressé à Shebna le gouverneur : « Je vais te chasser de ton poste, t’expulser de ta place. Et, ce jour-là, j’appellerai mon serviteur, Éliakim, fils d’Helcias. Je le revêtirai de ta tunique, je le ceindrai de ton écharpe, je lui remettrai tes pouvoirs : il sera un père pour les habitants de Jérusalem et pour la maison de Juda. Je mettrai sur son épaule la clef de la maison de David : s’il ouvre, personne ne fermera ; s’il ferme, personne n’ouvrira. Je le planterai comme une cheville dans un endroit solide ; il sera un trône de gloire pour la maison de son père. »

Psaume 138(137),1-2a.2bc-3.6a.8.

De tout mon cœur, Seigneur, je te rends grâce :
tu as entendu les paroles de ma bouche.
Je te chante en présence des anges,
vers ton temple sacré, je me prosterne.

Je rends grâce à ton nom pour ton amour et ta vérité,
car tu élèves, au-dessus de tout, ton nom et ta parole.
Le jour où tu répondis à mon appel,
tu fis grandir en mon âme la force.

Si haut que soit le Seigneur, il voit le plus humble ;
de loin, il reconnaît l’orgueilleux.
Le Seigneur fait tout pour moi !
Seigneur, éternel est ton amour :
n’arrête pas l’œuvre de tes mains.

Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 11,33-36.

Quelle profondeur dans la richesse, la sagesse et la connaissance de Dieu ! Ses décisions sont insondables, ses chemins sont impénétrables ! Qui a connu la pensée du Seigneur ? Qui a été son conseiller ? Qui lui a donné en premier et mériterait de recevoir en retour ? Car tout est de lui, et par lui, et pour lui. À lui la gloire pour l’éternité ! Amen.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 16,13-20.

En ce temps-là, Jésus, arrivé dans la région de Césarée-de-Philippe, demandait à ses disciples : « Au dire des gens, qui est le Fils de l’homme ? » Ils répondirent : « Pour les uns, Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. »
Jésus leur demanda : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Alors Simon-Pierre prit la parole et dit : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! »
Prenant la parole à son tour, Jésus lui dit : « Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux. Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle. Je te donnerai les clés du royaume des Cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. »
Alors, il ordonna aux disciples de ne dire à personne que c’était lui le Christ.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Contact

adresse Paroisse Saint Jean-Baptiste
31 rue Pierre Aumaître
16000 Angoulême
+335 45 91 29 33
Paroisse Saint Jean-Baptiste
Accueil à la paroisse les mardis de 10h à 12h




Toutes les rencontres à venir