Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Donner-un-prenom

Donner un prénom

DIMANCHE 24 JUIN 2018 , année B
Nativité de Saint Jean-Baptiste
Saint Luc 1,5-17


Homélie du dimanche 24 Juin 2018

Ce que nous voyons...

Dans l’évangile de la fête de Saint Jean-Baptiste nous voyons :
Zacharie, prêtre du groupe d’Abia.
Élisabeth, sa femme, stérile, sans enfant.
Le peuple en prière.
L’ange du Seigneur qui apporte un message de consolation et d’espérance : « sois sans crainte, Zacharie, ta prière a été exaucée . Ta femme va avoir un enfant... Tu lui donnera le nom de Jean. »
Toutes ces personnages sont assidus à la prière au Temple du Seigneur, « à l’heure de l’offrande de l’encens. »

Ce que nous croyons...

- Que Dieu exauce la prière des humbles. Il est fidèle à sa promesse : Il est source de vie.
- Que cette page d’évangile est une annonciation, celle de la naissance de jean Baptiste qui recevra la mission d’annoncer la venue du Sauveur, Jésus et de préparer les cœurs à l’accueillir.
- Que Dieu confie aux hommes de donner aux enfants un prénom, ce qui est la reconnaissance qu’ils sont fils de Dieu, source de vie.
- Que Dieu appelle à la confiance « sois sans crainte. »

Ce qui est …

Dieu prend l’initiative : Il vient au-devant de nous, depuis toujours. Il est « l’amour qui fait les premiers pas . »
Dieu passe par le oui de chacun de nous : Il nous appelle. Il nous confie une mission, celle de « l’aimer et de la faire aimer. »
Dieu dépasse nos incrédulités, nos doutes, nos infidélités : « Il est le Dieu fidèle éternellement. »
Dieu donne à son Église d’aujourd’hui d’accueillir les demandes de baptêmes qui nous sont exprimées, à tous les âges.

Dieu, en son Fils et dans l’Esprit Saint nous fait fils et frères par la grâce du baptême.

En effet nous avons la joie de vivre un ou plusieurs baptêmes le samedi soir ou le dimanche , au cours de la célébration de la messe. A chaque fois c’est une vraie joie d’accueillir des enfants, des jeunes ou adultes et de vivre avec eux le baptême. Toute la liturgie qui entoure ce moment de la messe, après l’homélie, l’engagement à combattre le mal et la profession de foi, nous unit dans une communion de foi : la joie de croire !

Les gestes du baptême,la croix, l’eau, l’huile sainte, la lumière, le vêtement blanc, expriment d’une façon visible notre filiation et notre fraternité . Ces gestes sont vécus avec douceur, avec tendresse, dans la joie de la foi de la communauté chrétienne.

Les chants harmonisent nos voix  : « Tu es devenu enfant de Dieu.../...Vous tous qui avez été baptisés vous avez revêtus le Christ, alléluia.../...
Trouver dans ma vie ta présence, tenir une lampe allumée... »
Parents, parrains et marraines, assemblée dominicale expriment son immense joie lorsque l’on présente le nouveau baptisé en disant « voici un nouveau chrétien... » Et tout le monde applaudit.
La signature des registres en fin de messe authentifie ce que nous venons de vivre.
La sonnerie des cloches annonce au village l’événement important des baptêmes. Plusieurs fois, après la messe, lorsque je sors sur la place pour saluer les marchands, on me demande pour quoi les cloches ont sonné. Lorsque je réponds que c’est à cause des baptêmes, ces marchands sont tellement surpris que certains me disent « il y a encore des baptêmes !!!! » Une occasion pour moi de témoigner de la vitalité de la foi...

Entrons dans cette semaine qui s’ouvre avec :

- la prière d’action de grâce : « ô Seigneur comment reconnaître les bienfaits dont tu m’as comblé. »
- l’audace de l’espérance : Dieu ne nous abandonne pas ! Restons lui fidèles !
- la joie d’être envoyés là où nous vivons, comme disciples- missionnaires, avec dans nos cœurs la force de témoigner : « ce que nous avons vu, ce que nous avons entendu », nous dit l’apôtre Paul, nous vous l’annonçons. »
- l’encouragement du pape François : « le chrétien doit toujours chercher le chemin de l’écoute, de la réconciliation avec humilité : c’est ce que nous a enseigné le Fils de Dieu. » et « Retenons-nous la foi pour nous, comme un compte en banque, ou savons-nous la partager par le témoignage, l’accueil et l’ouverture aux autres ? »

Les questions sont posées . Elles sont d’actualités. Elles rejoignent celle du pape Jean-Paul II au Bourget le dimanche 1° juin 1980

« France que fais-tu de ton baptême ? »
Ami, frère et sœur lecteur de cette méditation , « que fais-tu de ton baptême ? »
A toi d’inscrire ta réponse dans ta vie de relation avec les autres, avec Dieu .

Avec ma fraternelle prière pour vous et avec vous pour nos futurs baptisés et leurs familles,

Frère Henri Revéreau, missionnaire de Sainte Thérèse.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Paroisse Segonzac
1 rue Jean d’Hermy
16130 Segonzac
+335 45 83 40 07
paroisse.segonzac chez orange.fr


Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France

Agenda


Relais de la Paroisse


Equipe du deuil

Equipe EAP

Doyenné Ouest-Charente et ses 3 secteurs


-