Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Echos-de-la-rencontre-du-17-septembre-2016

Echos de la rencontre du 17 septembre 2016

La fraternité Anne-Marie Martel fait sa rentrée et nous donne des échos de la rencontre du 17 septembre 2016.


Heureuses de nous retrouver après la période des vacances, nous prenons un temps de prière, puis nous réfléchissons sur le thème prévu : SAVOIR VIVRE ENSEMBLE
A travers des exemples de la vie personnelle ou en groupe nous essayons de donner des exemples de patience : un Monsieur handicapé a découvert la patience. En effectuant les évaluations avec des élèves et le travail de groupe avec les collègues… nous faisons l’apprentissage continuel de la patience.
La Parabole du figuier stérile (Lc 12 – 6,9) partagée nous dit aussi cette patience : pourquoi un figuier dans la vigne ? Le vigneron plaide pour le figuier, continue à bêcher sarcler… Ce figuier n’est-il pas un peu nous ? Ce vigneron, c’est le serviteur, il est patient, persévérant… C’’est plein de finesse, de bonté… Très miséricordieux, nous fait avancer dans le respect des autres. (Bérulle : « laissez venir les événements… »). Témoignage de l’une d’entre nous sur comment les choses ont « avancé » avec sa mère, ne voulant pas quelque chose de violent en l’hospitalisant de force… Elle a rendu grâce à la chapelle de l’hôpital à son travail lorsque les événements ont fait qu’elle a dû être hospitalisée pour des examens…
La phrase de St François de Salles citée sur la fiche « il faut une tasse de science… » peut être notée dans « nos tablettes ». Vivre ce qui vient, j’écris des choses… » En discutant avec des amies : « à chaque fois, on est arrivé à parler de Jésus-Christ… il faut y aller par petites touches… Le groupe en chemin s’était fixé d’être assidu à la prière dans l’été … et ça a « marché » »… personnes rencontrées dans le quartier, marginales à 1ère vue, un dialogue a servi de tremplin….En parlant du travail avec les collègues, de la mentalité des enfants et parents ce qui nous met en phase avec une réalité qui nous déconcerte un peu.
« La patience, c’est prendre le temps, c’est le contre temps du fugace, du superficiel.
« La patience, c’est avoir la volonté de laisser les gens aller à leur rythme. »
« La patience amène le silence »
« La patience amène la persévérance comme Anne Marie Martel, comme l’athlète s’entraîne, rien n’est acquis, toujours recommencer »
« La patience, c’est le travail de toute une vie pour trouver la paix intérieure »
« La patience, c’est une forme de sagesse, ne pas contrer ou anticiper l’évènement »
« La patience, c’est être présent au moment. Les petits textos reçus le soir m’ont aidée ... »
« La patience, c’est entrer dans un autre temps. C’est se mettre dans le temps de Dieu. »
Défaire un nœud serré, peindre un mur, coudre une étoffe, c’est s’appliquer à faire donc à avoir de la patience.
Attendre l’autre qui marche moins vite, c’est le regarder arriver, c’est prendre le temps de le contempler…..

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Contact

adresse Paroisse Ma Campagne - Puymoyen
2, bld Jean Moulin
16000 Angoulême
+335 45 61 15 04
paroissemacampagne chez orange.fr
Accueil à la paroisse les mardis, jeudis et vendredi de 16h30 à 18h30