Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Ecole-de-la-Foi-le-bilan-de-Pascale

Ecole de la Foi : le bilan de Pascale

Pascale DREANO a participé pendant 2 ans à l’école de la Foi et elle a accepté que soit publié le bilan de cette expérience.


BILAN ECOLE DE LA FOI 2014-2016

Ce bilan a pour objet de rendre compte de ce que ces 2 années ont produit sur moi et ma manière d’appréhender la foi chrétienne : exprimer MA foi, être capable de dire en quoi et plus encore en QUI je crois est à la fois un risque et une responsabilité que je me sens davantage prête à assumer.

En terme de points forts, les thèmes qui m’ont le plus marquée au cours de ces 2 années sont :
- Création –Incarnation –Résurrection (et le lien entre elles !)
- les sacrements de l’initiation chrétienne (Eucharistie+++)
- la morale
- vie affective




Il y a plusieurs aspects , ou dimensions de ma vie de foi qui ont évolué et ont ainsi permis de la renforcer :

1) L’ approfondissement

Faire grandir et donner de la profondeur (enracinement) à ma foi en l’intégrant à une histoire : celle du peuple de Dieu, du Christ, de l’Eglise
Renforcer le sentiment d’appartenance et d’identité chrétienne en me découvrant ouvrière et collaboratrice du Christ au service de son Eglise, et participer à la construction du Royaume de Dieu ici et maintenant, en lien avec tous ceux qui y ont contribué et y contribuent, avec surtout ma responsabilité pour l’avenir .

2) Le lien au réel

L’Esprit du Christ agissant véritablement au cœur de ma vie, dans mes relations, choix, comportements : la Bonne Nouvelle de l’Evangile se vit dans le réel, par des actes et me rejoint dans toutes les dimensions de ma vie. J’en recueille les fruits dans la mesure où le Christ occupe le centre de mon existence , tant par la prière que par Son action dans ma conscience, ma réflexion, mon affectivité…Je me sens davantage participante active à bâtir le Royaume de Dieu dans le monde.
D’un point de vu sacramentel, j’ai particulièrement constaté une nouvelle manière de vivre l’Eucharistie dans sa dimension communautaire et ecclésiale

3) La distinction et complémentarité entre le dogme et la foi (entre la Règle et l’Amour !)

Le dogme (Règle ) définit un cadre, les principes et points d’appui de l’Eglise chrétienne ; Il est à la fois perpétué et discuté, ajusté au cours des siècle à l’histoire et à la société ; le dogme est nécessaire pour ne pas se faire « sa religion à soi » hors de l’Eglise .
La foi (Amour) anime mon cœur et ma conscience ; elle met en œuvre « qui je suis profondément » , ma liberté d’enfant de Dieu et révèle ma responsabilité dans ma réponse à l’appel du Seigneur : elle est un apprentissage à aimer ! Il nous faut indéniablement les 2 : j’ai pu ces 2 années mesurer, par rapport à d’autres personnes qui réagissent de façon très « épidermique » à des points dogmatiques de l’Eglise, que je ne me sens ni aliénée, ni contrainte à me conformer : j’obéis et me conforme à ce que Dieu modèle en moi ; le discernement (accompagnement spirituel) m’ y aide énormément ; c’est véritablement de l’Esprit du Christ que je reçois cette liberté de choix, de conscience, de pensée…et j’en rends grâce chaque fois qu’Il ajuste ma parole par Sa Parole, mes Comportements par Son exemple.

Et après ?

A quoi le seigneur m’appelle-t-Il en Eglise ?

C’est la réflexion que j’ai engagée depuis plusieurs mois déjà en prévision de la fin de la formation à l’Ecole de la foi.
Je me questionne naturellement sur les portes qui auront été ouvertes afin que je me re-mette au service de l’Eglise, enrichie de l’ expérience de ces 2 années. Je souhaite le faire de la manière la plus ajustée à ma foi : répondre à un appel et mettre mes capacités personnelles et mes acquis au service de la communauté.
Je suis particulièrement touchée par le manque de repères dans notre société idéologiquement « supra-laïque », avec les conséquences désastreuses qui en découlent. La notion de « comment être vraiment en relation » est centrale dans ma vie : les 2 interventions du Père Onfray ont particulièrement renforcé mon désir de participer davantage à former, éduquer, proposer une réflexion sur la liberté individuelle de chacun ( Qu’est-ce que je fais de la liberté que Dieu me donne ? ) ; l’écoute, les comportements relationnels (familiaux, amicaux, professionnels), une communication plus respectueuse et authentique s’enracinent dans ma foi en Jésus-Christ : Il est Celui qui nous enseigne LA RELATION et l’Amour.
Je pense que les sacrements, la vie en Eglise, l’accompagnement spirituel individuel et la formation des baptisés ont un rôle important à jouer dans notre éducation à une humanité pleine et heureuse.

Remarques et remerciements

Si j’ai beaucoup apprécié la rencontre, les rencontres, j’espérais que les réunions en petits groupes permettraient de revenir, de manière plus personnelle sur les sujets abordés en cours. Au lieu de cela, il fut presque exclusivement question des devoirs (que dire ? quelles références bibliques ? etc..) Ce ne fut pas inutile car le travail demandé était souvent pour moi sujet d’inquiétude ( !!) mais il y a eu globalement dans ces 2 années de formation peu de place pour le débat, les échanges sur nos vies de foi (excepté pendant les repas et les pauses !!)

Je voudrais particulièrement rendre grâce et remercier accompagnateurs et intervenants de grande qualité ainsi que ma paroisse qui m’a permis de recevoir cette formation. Je me trouve extrêmement privilégiée d’avoir pu accéder à autant de connaissances, informations, réflexions…avec parfois la grande frustration de n’avoir pu que « survoler » (faute de temps personnel disponible) des sujets fondamentaux et passionnants (cités dans mon introduction)

En conclusion je reste pour le moment sur une grande interrogation ( voir le § Et après ?) : avec tout ce que j’ai découvert, entendu, compris…et tout ce qui me reste à découvrir, approfondir, questionner.. : Comment peut-on être Chrétien sans se former ? la foi s’éduque sans doute toute une vie…comment le faire savoir, entendre ? C’est ma prière en cette fin de session…pour tous les croyants.

Pascale DREANO

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda
Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France


-