Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Etre-greffes-sur-le-Christ

Être greffés sur le Christ

DIMANCHE 16 OCTOBRE 2016
Messe de rentrée pastorale du doyenné de Segonzac-Chateauneuf sur Charente
Saint Jean 15, 1-8
Homélie de Fr.Henri Revéreau, missionnaire de Ste Thérèse.


Frères et sœurs,

En ce dimanche qui marque à la fois notre entrée pastorale en doyenné et le début de la semaine missionnaire mondiale, nous sommes invités à plusieurs attitudes :
• rendre grâce à Dieu pour ses largesses à notre égard.
• fortifier notre lien à Jésus qui nous dit « je suis la vigne , vous êtes les sarments . »
• élargir notre regard et notre prière en « mettant au service des autres nos propres talents, notre propre créativité, notre propre sagesse et notre propre expérience en ce qui concerne l’annonce du message de la tendresse et de la compassion de Dieu à l’ensemble de la famille humaine » (extrait du message du pape François pour la 90° journée missionnaire mondiale.)

Rendre grâce à Dieu pour ces largesses à notre égard

Chez nous, dans nos deux paroisses, les vendanges vont leur plein .
Assez tôt le matin et souvent tard le soir, les machines à vendanger aspirent les graines de raisins destinées à la production du vin , en vue d’une distillation ou d’une mise en bouteille pour vin de consommation. Selon les lieux, les viticulteurs disent que la récolte est bonne, moyenne ou mauvaise, à cause des intempéries des mois de mai, juillet ou même septembre .

Cependant tous ceux que j’ai rencontrés m’ont dit , à la fois, leur attachement à leurs vignes et leur confiance. Je n’ai entendu personne se plaindre. Bien au contraire j’ai entendu l’un ou l’autre me dire-et je cite-
« de quoi allons- nous plaindre ! Il y a des situations bien pires dans notre monde ! »
Cette attitude, ces réflexions m’autorisent donc à vous engager à rendre grâce à Dieu pour ses largesses à notre égard !
Ce matin, dans notre assemblée, nous ne sommes pas tous viticulteurs, certes, mais nous sommes pourtant tous invités à rendre grâce à Dieu pour ses largesses à notre égard :

  • rendre grâce pour la vie, en famille, en communautés,
  • rendre grâce pour la foi que nous pouvons célébrer, nourrir et témoigner,
  • rendre grâce pour l’amour vécu en famille, en communauté et au sein des groupes de partage, de prière , d’engagement social, religieux, associatif, auxquels nous participons. Ne vivons pas dans l’ingratitude, mais faisons de nos vies une louange à
  • Notre Dieu Créateur qui nous confie la terre,
  • à Jésus notre Seigneur et Sauveur qui nous dit « n’ayez pas peur »,
  • à l’Esprit Saint qui nous donne sa force pour que nous soyons de plus en plus missionnaires de la Miséricorde Divine.
Fortifier notre lien avec Jésus qui nous dit « je suis la vigne, vous êtes les sarments. »

Pour nous qui sommes d’une région de vignes, cette parole du Christ peut trouver écho en nos cœurs, en nos vies .
Il y a une certitude à rappeler : par notre baptême, nous sommes greffés au Christ, comme le sarment au cep
. Écoutons le Pape Jean-Paul II au Bourget en 1980 :
« qu’as-tu fait de ton baptême ? » Que faisons-nous de notre baptême ?

Pour nous aider à répondre à cette question, nous pourrons, tout au long de cette année pastorale, et spécialement dans les temps de l’Avent et du Carême, nous rencontrer en petits groupes, pour découvrir, accueillir, méditer le message du Pape François dans son Exhortation Apostolique « Amoris Laetitia » .
Et je cite le Pape François :
« l’amour s’exprime dans ce regard qui contemple l’autre comme une fin en soi, même s’il est malade, vieux, ou privé d’attraits perceptibles. »(n° 128)
« Les joies les plus intenses jaillissent quand on peut donner du bonheur aux autres. »(n° 129)
Le message est clair. Il est simple : plus nous serons greffés au Christ plus nous pourrons donner du bonheur aux autres, à la manière du Christ ; c’est à dire, au quotidien, auprès de nos malades, de nos enfants et jeunes, de ceux qui sont seuls, découragés ou dans le doute.
Pour nous aider à répondre au mieux de notre foi, et de notre générosité à cet appel du Christ, nous serons donc invités à des rencontres de partage et de prière pendant l’Avent et le Carême : les dates et lieux seront communiquées en temps voulu.

Élargir notre regard et notre prière...

Comment élargir notre regard et notre prière ? Dans le message du Pape François pour la 90° journée Missionnaire Mondiale, nous découvrons des pistes de réponses concrètes et à la portée de chacun de nous.
Placé sous le thème « annoncer la Miséricorde », le message est simple.
Pour répondre à la question comment annoncer la Miséricorde, voici plusieurs chemins ouverts par le Pape François :

  • Mettre au service des autres nos talents, c’est à dire ce que nous savons faire pour les autres.
  • Prendre soin de ceux que nous rencontrons et qui ne partagent pas nos convictions, notre foi, en les écoutant, en mettant nos pas dans les leurs, en leur témoignant notre amour fraternel, sans chercher à les convaincre, mais avec la joie de croire.
  • Accueillir nos fragilités personnelles et rester attentifs et bienveillants à l’égard des autres.
  • Apprendre à aimer comme Jésus nous aime et faire de notre vie un don gratuit, un signe de sa Bonté.
  • Être miséricordieux et annoncer par notre témoignage le don le plus beau et le lus grand que Jésus nous a fait : sa vie et son amour.
  • Être des jardiniers de la joie d’aimer, dans nos vies quotidiennes ! « Tout chrétien et toute communauté discernera quel est le chemin que le Seigneur demande, mais nous sommes tous invités à accepter cet appel : sortir de son propre confort et avoir le courage de rejoindre toutes les périphéries qui ont besoin de la lumière de l’Évangile. » (Extrait de la Joie de l’Évangile du pape François)
« Ce qui compte, ce n’est pas ce qu’on donne, mais l’amour avec lequel on donne . » Sainte Térésa de Calcutta. »
Prière pour la Semaine missionnaire mondiale

« Nous te prions, Seigneur,
pour tous nos frères et sœurs de ce monde :
donne à chacun de faire l’expérience
de ta miséricorde
et de trouver en Toi,
la source de l’espérance.

Dieu d’amour,
envoie ton Esprit :
qu’Il nous donne de témoigner
de ta miséricorde
et de l’annoncer au monde entier. »
Amen !

Frère Henri Revéreau, missionnaire de Ste Thérèse, curé-doyen de Segonzac- Chateauneuf

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

RCF fête ses 25 ans

adresse Paroisse Segonzac
1 rue Jean d’Hermy
16130 Segonzac
+335 45 83 40 07
paroisse.segonzac chez orange.fr


allowfullscreen>

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France


Denier du culte 2017

Agenda


Relais de la Paroisse


Equipe du deuil