Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Exposition-VOYAGE-EN-BARBARIE-proposee-par-l-ACAT
      Exposition : "Voyage en barbarie" proposée par l’ACAT

Exposition : "Voyage en barbarie" proposée par l’ACAT

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir

L’exposition "VOYAGE EN BARBARIE, l’exode de l’Erythrée" est à découvrir à la cathédrale d’Angoulême jusqu’au 30 avril.


Cette exposition, tirée du film documentaire « Voyage en barbarie » de Cécile Allegra et Delphine Deloget (Prix Albert Londres 2015 et Prix de l’Impact 2016), veut faire connaître le calvaire des jeunes érythréens kidnappés, torturés, rançonnés par des bédouins, des passeurs dans le Sinaï et les pays limitrophes. L’Erythrée est un petit pays (6 millions d’habitants) de la corne d’Afrique entre l’Ethiopie et le Soudan où la dictature est la plus sanglante de l’Afrique. Ce pays est interdit aux journalistes et aux ONG.

Selon le HCR de l’ONU, 5000 érythréens fuient chaque mois leur pays, pourquoi fuient-ils ? Les filles comme les garçons sont soumis au service obligatoire de 18 ans jusqu’à… 40 ans ; les premiers 18 mois sont effectués dans un camp disciplinaire où les jeunes sont très souvent violentés par les supérieurs. Ensuite, les jeunes servent de main d’œuvre dans l’agriculture ou dans la construction et même s’ils parviennent à être diplômés, c’est le gouvernement qui dispose d’eux : ils n’ont pas d’avenir dans le pays, « leur existence appartient au gouvernement ».

L’ACAT soutient cette exposition car la lutte contre la torture est au cœur de son mandat et notre association s’inquiète de la prolifération des camps de torture au Sinaï et dans les pays voisins. Déjà en 2015, le prix de la fondation ACAT a été décerné à la défenseure des droits de l’homme : Meron Estefenados, suédo-érythréenne ( voir panneau 4), détentrice de cette exposition et qui s’est engagée contre le kidnapping et la torture des érythréens.

Cette exposition s’inscrit dans notre campagne « Accueil de l’étranger, osons la fraternité », elle invite à réfléchir sur les réalités migratoires, à répondre aux inquiétudes, à réagir aux discours de peur et à se mobiliser pour l’accueil de l’étranger.

En savoir plus

Film documentaire à voir en replay sur Public Sénat

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Contacts :

Coordinateur : Pierre ANCELIN
05 45 69 03 61
pf.ancelin chez yahoo.fr


Aumônerie des gens du voyage
Claudine LE DRAPPIER
L’Oasis-Fleurie – 5 route de Bignac
–16170 GENAC
05 45 67 78 14
– 06 21 52 10 92
ledrappier.claudine chez neuf.fr

Aumônerie de la maison d’arrêt
Martine BRILLET
06 64 52 98 60
mart.brillet chez wanadoo.fr

Pastorale des migrants
Christel MARTEL
05 45 61 37 18 – 07 89 22 68 72
chmartel chez orange.fr

Coopération missionnaire
P. Michel MANGUY
05 45 37 38 13 – 06 07 90 27 78
manguymichel54 chez gmail.com

Agenda