Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Extraits-de-l-homelie-de-Mgr-Gosselin-pour-la-messe-de-reparation
        Extraits de l’homélie de Mgr Gosselin pour la messe de réparation.

Extraits de l’homélie de Mgr Gosselin pour la messe de réparation.

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote

Le 27 septembre 2018, Mgr Gosselin donnait une homélie au cours d’une "messe de réparation et d’intercession" en la cathédrale d’Angoulême. Extraits.


« Qui regarde vers lui resplendira, sans ombre ni trouble au visage » (Ps 33,6). Jésus est venu apporter au monde le Salut et la Paix. Le Christ a été envoyé pour évangéliser les pauvres et guérir les cœurs brisés.
« Nous avons été baptisés pour former un seul corps » (1Cor 12,13). Nous sommes heureux quand des saints nous montrent le vrai visage de l’Église et quand nous sommes blessés par le péché, nous devons certes assumer cette blessure mais aussi entrer dans un vrai repentir et annoncer une possible guérison.


VENIR À LA LUMIÈRE

Ne pas choisir le mal ni dans nos actions personnelles, ni dans nos silences coupables.
Faire advenir au jour, nommer et soigner.
Le péché individuel a des conséquences collectives. La sainteté est comme un devoir : une exigence morale et une attitude positive de croissance.
L’Église est en crise car le monde est en crise. Il faut dénoncer ce qui met en péril l’intégrité de la personne : défendre tout l’homme, tous les hommes.
La prise en charge communautaire des victimes consiste à reconnaître le parcours crucifiant des victimes et proposer le Salut apporté par le Christ. Les coupables doivent être punis mais ils sont aussi des victimes à sauver.
Le sacrement de l’ordre est au service du sacerdoce baptismal. « L’absence d’un vrai prêtre est une détresse sans nom » (Madeleine Delbrêl). Toutefois, les fautes des prêtres ne pourront pas enlever la dignité du sacerdoce car elle est liée au Christ.

UN PASSÉ ET UN PRÉSENT LOURDS DE PÉCHÉ

Un droit a été bafoué : le droit des plus faibles, qui doit être restauré et défendu.
« tandis que le Christ saint, innocent, sans tache ignore le péché, venant seulement expier les péchés du peuple, l’Église, elle, enferme des pécheurs dans son propre sein, elle est donc à la fois sainte et toujours appelée à se purifier, poursuivant constamment son effort de pénitence et de renouvellement. » (Lumen gentium 8)
Il ne s’agit pas d’accuser l’autre mais de se remettre en cause personnellement, en conscience.
Le pape François évoque l’Église comme un « hôpital de campagne », où se vit la prise en charge et la « réparation ».

Il faut se tourner vers l’avenir avec pour attitude première : tout recentrer sur le Christ.
Le pardon suppose un travail de mémoire, un travail de libération, de justice, un travail de miséricorde, en faisant preuve d’humilité !

Je vous invite au jeûne (on peut jeûner de différentes façons) et à la prière le premier vendredi de chaque mois. Je vous invite aussi à aimer l’Église : on ne critique pas comme une étrangère celle qui nous a donné la vie !

Dans notre désarroi, notre honte, je voudrais redire mon soutien aux prêtres du diocèse et appeler tous les fidèles à leur manifester leur confiance. Je rends grâce pour le don du sacerdoce.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les doyennés et paroisses



Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France

Agenda


-