Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Fete-de-l-Epiphanie-simple-et-joyeuse-avec-Monseigneur-Gosselin
          Fête de l’Epiphanie simple et joyeuse avec Monseigneur Gosselin

Fête de l’Epiphanie simple et joyeuse avec Monseigneur Gosselin

Les paroissiens de Brossac reçoivent leur évêque


C’était la fête en l’église de Brossac pour ce jour d’Epiphanie (étymologiquement : manifestation de Dieu), qui rappelle la visite des rois mages venus adorer l’enfant-Dieu à la crèche.

Une cérémonie en accord avec la simplicité de Monseigneur Gosselin et du Père Dominique Buisson. Une assistance plus nombreuse que d’habitude grâce à la venue de paroissiens extérieurs à Brossac. Les chants étaient joyeusement repris par l’assemblée. Dans son homélie notre évêque a, en effet, invité chacun à être heureux de croire en un Dieu qui s’est fait homme et d’être joyeux d’annoncer que ce Dieu aime chacun d’entre nous. « Jérusalem, Jérusalem, quitte ta robe de tristesse ! Jérusalem, Jérusalem, chante et danse pour ton Dieu. » (Baruch 5,1.)

A l’issue de la messe le verre de l’amitié retenait le plus grand nombre des participants. La brioche, le Pineau, le cidre et les jus de fruits étaient appréciés de tous et entretenaient les échanges de nouvelles diverses et de vœux.
Profitant de ce temps convivial Monseigneur Gosselin saluait les maires présents et prenait son temps pour dire un mot à chacun et pour découvrir les habitants du sud-charente, pays qu’il apprécie comme il aime souvent le rappeler.
Cette venue exceptionnelle d’un évêque était un honneur pour Brossac et un encouragement pour les paroissiens à maintenir toujours une communauté heureuse de se retrouver.

Tout au début de la messe, la paroisse de Brossac, au nom de tous ceux qui étaient rassemblés en cette église Notre-Dame, accueillait Monseigneur Gosselin avec ces quelques mots.

Cher Père Evêque,

Aujourd’hui, fête de l’Epiphanie, vous venez à Brossac petit bourg au milieu de notre pays comme Bethléem petit village au milieu du monde. Les mages n’ont pas été appelés par des anges comme les bergers de la nuit de Noël mais ils sont venus par curiosité pour rencontrer un roi et ils ont trouvé un nouveau-né venu sur notre terre pour être lumière pour le monde.

Brossac n’est pas aussi célèbre que Bethléem, vous n’êtes pas un mage, nous ne sommes pas la sainte famille. Vous êtes venu avec le désir de rencontrer les habitants des 12 clochers de la paroisse de Brossac. Nous en sommes très heureux.

En cette période de vœux permettez-nous d’en formuler deux :

Le premier concerne notre doyenné : que nous soyons autour de notre pasteur un signe d’unité. Que nous recevions alors la grâce de favoriser la paix et la joie entre nous et autour nous.

Votre venue est un événement exceptionnel et nous avons essayé de vous accueillir simplement et chaleureusement. Parce que nous ne le faisons que trop rarement, nous voulons aujourd’hui associer à cet accueil, les pères Michel Granger et Dominique Buisson, pour les remercier de leur présence et de leur disponibilité auprès de notre communauté.

Alors que nous apprenions auprès d’eux à vivre et grandir ensemble tel serait notre deuxième vœu.

Vous recevoir est donc une grande joie pour nous tous aujourd’hui.
Nous vous remercions bien sincèrement pour ce précieux présent.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda