Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Fete-du-Saint-Sacrement-Fete-Dieu
          Fête du Saint Sacrement - Fête Dieu

Fête du Saint Sacrement - Fête Dieu

Dimanche 29 mai 2016
Fête du Corps et du Sang du Christ
Saint Luc 9, 11b-17

Homélie de Frère Henri Revereau
Missionnaire de Sainte Thérèse


C’est la fête des mères et j’entends la voix du poète chanter en mon cœur :
« Maman, mon étoile est en fête,
Maman, mon étoile est en fleurs.
Le ciel, aujourd’hui, pour ta fête
peut avoir toutes les couleurs :
Il n’y en a qu’une sur ma tête,
celle de mon amour en fleurs... » (Louis Amié)

**LA FETE-DIEU

Ce brin de poésie introduit ma méditation de l’évangile de ce dimanche,

Fête du Corps et du Sang du Christ, fête du Saint Sacrement, autrefois appelée fête Dieu !


Instituée par le Pape Urbain IV, en 1264, cette fête avait pour but de sortir des églises et de montrer, en de grandioses processions le Corps du Christ, l’hostie consacrée, portée dans un ostensoir par un prêtre en habits de fête..

JPEG - 12.3 ko

.Les rues étaient décorées, des portiques de fleurs, dressés ! Les enfants, tout de blanc habillés, jetaient des pétales de roses au passage du prêtre portant l’ostensoir. Selon les lieux, les fanfares accompagnaient de leur musique la procession qui, elle, faisait des haltes à des reposoirs très fleuris. Les chants montaient vers le Ciel, en action de grâce, en louange à Dieu…C’était hier, et beaucoup parmi nous ont connu ces festivités. Aujourd’hui encore, selon les lieux, des processions existent, ou, plus humblement, des moments d’adoration sont proposés. Renseignons-nous si nous souhaitons y participer !

** FAITES-LES ASSEOIR...

En ce dimanche, écoutons les paroles de Jésus à ses disciples, à l’adresse des 5000 personnes venues l’écouter : « Faites-les asseoir », « Donnez-leur vous-mêmes à manger ! »

« FAITES-LES ASSEOIR ! »...En effet cette foule est fatiguée. Elle a longuement marché en quête de paroles et de gestes réconfortants.

Le flux migratoire de notre époque nous montre de trop nombreuses personnes, marchant en quête de liberté, de repos, de nourriture, de paix. Ici et là, des centres s’organisent ou s’improvisent, ouvrant leurs portes pour des temps de réconfort, de soutien...Nous risquons d’être confrontés à de telles situations, comment allons-nous réagir ?
 Que chacun de nous prenne le temps d’accueillir personnellement cette question, tente d’y apporter sa réponse, selon les lieux, les circonstances, ses disponibilités….

**DONNEZ-LEUR VOUS-MÊMES A MANGER… ]

C’est la seconde consigne de Jésus à ses disciples. En effet, cette foule fatiguée a faim. L’évangile nous rapporte qu’elle fut nourrie à satiété.

Aujourd’hui, des « Campagnes contre la faim dans le monde » sont organisées. Mais, force est de constater que « par suite du repli agressif du monde occidental sur ses privilèges alimentaires, les deux tiers de l’humanité sont encore sous-alimentés. » Ici, on gaspille, on jette de la nourriture… là, on quémande un bout de pain...

Interrogeons-nous sur nos pratiques alimentaires, sur les initiatives anti-gaspi, dans nos familles, sur nos lieux de travail, de rencontres, et, discernons, au travers des diverses campagnes contre la faim : Banque alimentaire, Resto du cœur ... ce à quoi nous sommes appelés !

 « Mais, il est d’autres faims plus profondes et moins matérielles, que seules les solutions techniques sont incapables de combler. » Je veux parler, ici, en ce jour du sacrement de l’amour, des « mal-nourris d’amour ».

Je veux entendre les cris souvent silencieux, de ceux et celles qui attendent un geste d’amitié, une parole réconfortante, un sourire bienveillant, un accueil gratuit.
Oh ! Oui ! J’entends le Seigneur Jésus me dire :
« Frère Henri, donne-leur à manger ... Instruis-les de ma Parole de pardon, de partage, de justice, de paix, de joie...Guide-les sur le chemin de l’essentiel, celui d’une vie ouverte aux autres, une vie qui fasse tomber les frontières de l’individualisme, de la peur, du découragement...
Comme le bon berger de l’évangile, porte-les sur tes épaules... Il faut que tu « sentes le mouton », selon la parole du Pape François.

J’entends le Seigneur Jésus me dire encore :
« Frère Henri, INVITE-LES à venir s’asseoir à la table de Mon cœur, là où ils pourront déposer leurs fardeaux, confier leurs peines, partager le Pain de la Vie :
« Ceci est mon Corps, prenez et mangez. »

Voilà ce que j’entends dans mon cœur, en ce dimanche de la Fête-Dieu. Et, ce ne sont pas des voix d’évasion ou d’illusion…ce sont des APPELS à des gestes, à des paroles de communion…
à VIVRE AVEC TOUS CEUX QUE LA VIE ME DONNE DE RENCONTRER !

Ce que j’entends, frères et sœurs, lecteurs de mon humble méditation, chacun de vous, peut l’entendre :

« Aujourd’hui, ne fermez pas votre cœur, mais ECOUTEZ la voix du Seigneur ! »

En ce jour de la fête des mères, « Seigneur Jésus, aide-moi
à ENGENDRER la vie en Toi,
à FAIRE NAÎTRE la vie avec Toi,
à NOURRIR la vie de cette foule que Tu me confies de Ton Pain de VIE !! »

Amen

« Le voici le pain des anges,
il est pain de l’homme en route,
le vrai pain des enfants de Dieu,
qu’on ne peut jeter aux chiens.

D’avance, il fut annoncé
par Isaac en sacrifice,
par l’agneau pascal immolé,
par la manne de nos pères ;

Ô bon Pasteur, notre vrai pain,
ô Jésus, Aie pitié de nous,
Nourris-nous et protège-nous,
Fais-nous voir les biens éternels,
dans la terre des vivants.

Toi qui sais tout et qui peux tout,
Toi qui sur terre nous nourris,
Conduis-nous au banquet du ciel, et
Donne-nous ton héritage,
en compagnie des saints. »

Amen !

En fraternelle communion avec vous.

Fr. Henri Révereau Missionnaire de Sainte Thérèse

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

RCF fête ses 25 ans

adresse Paroisse Segonzac
1 rue Jean d’Hermy
16130 Segonzac
+335 45 83 40 07
paroisse.segonzac chez orange.fr


allowfullscreen>

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France


Denier du culte 2017

Agenda


Relais de la Paroisse


Equipe du deuil