Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Formation-Parler-spiritualite-avec-les-ados
            Retour sur la formation : Parler spiritualité avec les ados

Retour sur la formation : Parler spiritualité avec les ados

Samedi 24 mars 2018 à Cognac a eu lieu une formation pour tous les animateurs et adultes accompagnant des ados en Charente.


La période de l’adolescence est un moment que redoutent bien souvent les parents ou les éducateurs. C’est une phase de changement, d’affirmation de soi, de découverte pendant laquelle le jeune teste beaucoup de limite, les siennes et celles de son entourage.

Alors comment parler de spiritualité avec des adolescents ? Comment dialoguer en famille quand on a des ados à la maison ?

Mme Agnès Charlemagne est venue les 23 et 24 mars à Cognac pour accompagner dans leur questionnement des parents, des animateurs d’aumôneries ou des prêtres accompagnateurs. Elle est auteure de 3 ouvrages dans lesquels elle détaille concrètement sa pratique, fondée sur une écoute de qualité, libre, qui permet aux jeunes de découvrir leur intériorité.

Journée du 23 mars

L’animatrice en pastorale scolaire du collège St Joseph de Cognac, Marie-Noël Perrin, a permis à 2 classes d’une vingtaine d’élèves chacune (5è et 4è) de participer à 2 ateliers animés par Agnès Charlemagne avec la méthode « T’es où ? ». A partir d’une vidéo ou de phrases de jeunes, les élèves ont abordé les questions du respect, du harcèlement, des réseaux sociaux, du courage, du mal, … Chacun a pu s’exprimer à sa manière : par écrit, par le dessin, par la parole. Ils sont sortis ravis et très demandeurs de renouveler une telle expérience.

Le soir, la Pastorale des Jeunes du diocèse invitait les parents autour de la thématique « dialoguer en famille », réunissant une vingtaine de parents désireux d’échanger sur leurs problèmes ou difficultés. Sous la forme d’une discussion très conviviale, Agnès Charlemagne a répondu aux inquiétudes et questionnements des parents, en prenant toujours appui sur son expérience personnelle.
Les questionnements étaient très variés : comment organiser les tâches domestiques en famille, comment dire à nos ados de ranger ses affaires qui traînent, comment prier en famille, comment lui donner envie d’aller à la messe avec les parents, comment gérer les conflits de fratries, …

Avec le calme et la douceur qui la caractérise, Agnès Charlemagne, loin d’apporter une réponse toute faite, a donné des éléments de réflexions, des pistes, et puis a questionné les parents sur leurs propres exigences. Son approche est avant tout de se mettre à l’écoute des jeunes, tout en leur permettant de prendre la parole.

Journée du 24 mars

Le samedi 24 mars était une journée de formation organisée par la pastorale des jeunes, le service diocésain de l’Enseignement Catholique et l’Aumônerie de l’Enseignement Public.
Une vingtaine de personnes, animateurs d’aumônerie ou prêtres accompagnateurs, ont été formés à la méthode développée par Agnès Charlemagne. Après des explications détaillées et concrètes du déroulement de ces ateliers, les participants ont pu expérimenter eux-mêmes cette méthode d’éveil à la spiritualité qui « doit donner envie de croire ! »

Partant à chaque séance de la parole écrite lors de la séance précédente, les jeunes sont invités à intervenir, réagir, s’interroger, chercher eux-mêmes leurs réponses à partir de leur propre expérience personnelle. C’est alors que le lien avec l’Évangile peut être fait, « en partant de leur vie pour que la Parole de Dieu résonne en eux ». Enfin après une minute de silence, chacun écrit ou dessine ce qu’il a retenu, les nouvelles questions que ça lui pose, ou tout simplement un témoignage personnel. Ces écrits seront lus à la séance suivante, en respectant l’anonymat, pour relancer une nouvelle discussion.
Les jeunes creusent ainsi leur pensée, découvrent celle des autres, et s’enrichissent de la Parole qui alimente leur intériorité.

Ces ateliers dans lesquels se déploient une méthode simple et adaptée aux jeunes, à la fois dynamique et enrichissante, n’est pas forcément transposable partout. Mais les clés données seront très certainement utilisées maintenant dans nombre de groupe de jeunes en Charente.

En savoir plus

T’es où ?, des ados parlent de Dieu, Salvator, 2015, 352 pages, 23 €
Dieu est, Dieu est mort. Vous croyez ?
Près d’un millier d’adolescents chrétiens, musulmans, juifs ou athées réfléchissent ensemble dans un collège catholique à Marseille. À l’âge où ils s’isolent derrière leurs écrans, ces jeunes participent à des ateliers de parole et d’écriture. Ils découvrent le silence. C’est une école du dialogue et de l’écoute, ancrée dans la rencontre. L’auteur a eu l’intuition d’une parole libre et travaille sans manuel - mais avec méthode. Le résultat est décapant, hilarant, inspirant. Un texte révélateur de la société à laquelle les jeunes sont confrontés et qui dérange les poncifs de la métaphysique et du spirituel.

Comment parler de spiritualité avec les adolescents, Salvator, 2017, 160 pages, 14.90 €
« Et toi, qu’en penses-tu ? » Les jeunes ne comprennent plus le vocabulaire utilisé par l’Église mais s’ils se sentent écoutés, ils se mettent à réfléchir. Les adolescents ont du talent pour repenser les concepts, l’auteur explique ici comment. La méthode pédagogique s’articule autour des questions récurrentes d’adultes et animateurs rencontrés durant des conférences dans les diocèses, établissements scolaires, mouvements de jeunes, etc.

Les ateliers, 30 rencontres d’éveil spirituel avec les adolescents, Salvator, 2017, 253 pages, 18.90 €
Par leurs questions, les adolescents décident du choix des sujets et fondent une expérience qui les relie en dépit de la divergence de leurs convictions. D’autant que la rencontre avec l’autre nous révèle à nous-mêmes. Ce livre propose des contenus bibliques, théologiques et autres ressources documentaires, qui ponctuent les échanges. Il se veut une source d’inspiration pour éducateurs, parents ou catéchètes qui désirent renouer le dialogue avec les jeunes.

Formée à l’Institut de Sciences et Théologie des Religions de Marseille, Agnès Charlemagne a travaillé comme Adjointe en Pastorale Scolaire dans un collège catholique de Marseille. Ses trois enfants ont grandi à Amsterdam avec la méthode Montessori, dont elle s’inspire. Elle propose actuellement des conférences et formations pour parents, enseignants et éducateurs, à qui elle donne aussi la parole.

https://www.facebook.com/livre.tesou
https://www.youtube.com/watch?v=Gup4q9skv4o

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


adresse AEP en Charente
226 rue de Bordeaux
16000 Angoulême
05 45 91 96 06
écrire un mail



-