Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Heureux-les-invites-au-repas-du-Seigneur7925

Heureux les invités au repas du Seigneur

DIMANCHE 12 AOUT 2018
19° dimanche du temps ordinaire, année B
Saint Jean 6,41-51



Homélie de Fr.Henri Revéreau

CE QUE NOUS VOYONS :

En ce dimanche, nous entendons la suite du chapitre 6° de Saint Jean consacré au pain de vie.
Aujourd’hui que voyons-nous dans ce texte ?
Nous voyons :
Jésus porteur d’un message « je suis le pain qui est descendu du ciel. »
Les Juifs et les auditeurs de Jésus, surpris, scandalisés par une telle déclaration .
Les Juifs récriminer contre Lui en qui, ils ne reconnaissent que le fils de Joseph : « Ils récriminèrent contre Lui... »
Nous connaissons son père et sa mère... : pour qui se prend-il ?
Les prophètes instruits par Dieu lui-même.
• Dieu le Père qui envoie son Fils.

Le désert où le peuple s’est nourrit de la Manne offerte par Dieu.

Cet itinéraire de la découverte du contenu de cet évangile a pour but de nous aider à entendre le message de Jésus , pain de vie descendu du Ciel et chemin vers le Père.
A partir des sept points cités ci-dessus, je vous conseille de relire plusieurs fois ce passage de St.Jean afin de vous laisser saisir par cette rencontre inouïe que Jésus nous invite à faire : la rencontre de son Père. Puis, maintenant, prenez le chemin de la foi :

CE QUE NOUS CROYONS :

Nous croyons :
• Que Jésus est Dieu fait homme, fils de Joseph et de Marie ; qu’Il est né à Bethléem ; ce mot qui signifie en hébreux la maison du pain.
• Que les Juifs ont eu bien des difficultés à croire, à passer de Jésus fait homme à Jésus Fils de Dieu, descendu du ciel et pain de la vie éternelle.
• Que c’est Lui Jésus, Lui seul qui peut nous conduire au Père. Et cela nous rappelle la réponse de Jésus à ses apôtres « qui me voit, voit le Père. »
• Que la foi en Jésus pain de vie nous ouvre les portes de la vie éternelle : « celui qui croit en moi a la vie éternelle. »
• Que Jésus, pain de vie se donne pour que le monde ait la vie : la communion au Corps du Christ, pain de vie, nous met en communion avec toute l’humanité.
• Que la béatitude « heureux les invités au repas du Seigneur » est une invitation très forte et joyeuse à venir chercher le pain de l’eucharistie :
« amen ! Viens , Seigneur Jésus, viens ! »
Cette démarche de foi peut nous conduire à cette prière : « nous te rendons grâce, Dieu notre Père, parce que tu nous as aimés le premier, tu viens à nous par ton Fils Jésus ; par Lui tu nous donnes la vie. » Le croyons-nous assez ? Ayons l’humilité de dire, oui Seigneur je crois, mais augmente ma foi ! »

CE QUI EST :

Il y a un tragique mal entendu entre Jésus et ses auditeurs, dans cet évangile. Eux, ils se rappellent la multiplication des pains, et cela leur suffit : ils ont compris que le pain de Jésus avait la saveur du pain des hommes ! Lui, Jésus, sans nier cette réalité terrestre de se nourrit du pain de boulanger, invite à l’accueil d’un autre pain venu du Ciel. Il y a là un passage à faire, celui de la foi en Jésus pain de vie. Ses auditeurs n’y arrivent pas. Le cœur de leur incroyance ( peut-être aussi la nôtre !) c’est de ne voir en Jésus que celui qui a partagé le pain des hommes, de ne pas accueillir celui qui veut, avec le pain, partager sa propre vie. Rappelons-nous le jeudi Saint« ceci est mon corps, prenez et mangez... » « Le pain de ta Vie, Seigneur, ta Vie dans nos mains, nos mains sont unies, unis en tes mains ! », refrain que nous chantons souvent au moment de la première communion.
Ta Vie dans nos mains, Seigneur, afin que nos vies soient dans tes mains !
Oui, par son Fils mangeant le pain des hommes durant trente années, Dieu lui-même nous instruisait : il signifiait la différence entre notre pain du boulanger, incapable de nous éviter la mort, et son pain venu du Ciel et proposé pour la vie éternelle.

Et pour continuer cette méditation je vous propose d’accueillir et de prier cet hymne de la Didaché qui est un petit livre écrit en grec, en Syrie, fin du 1° siècle et qui exprime la foi des 12 apôtres...et des premières communautés chrétiennes :

« Après vous être rassasiés, rendez grâce de cette manière :
Nous te rendons grâce, Père saint.
Pour ton saint nom
que tu as fait habiter en nos cœurs
et pour la connaissance , la foi et l’immortalité
que tu nous as révélées par Jésus ton serviteur.
Gloire à toi dans les siècles !
C’est toi, maître tout-puissant
qui as créé l’univers à cause de ton nom
et qui as donné aux hommes la nourriture
et la boisson en jouissance afin qu’ils te rendent grâce.
Mais à nous, tu nous as fait la grâce d’une nourriture et d’une boisson spirituelles
et la vie éternelle par Jésus ton serviteur :
Gloire à toi dans les siècles !
Souviens-toi de ton Église,
pour la délivrer de tout mal,
et la parfaire dans ton amour,
et rassemble-là des quatre vents, cette Église sanctifiée,
dans ton royaume que tu lui as préparé,
car c’est à Toi qu’appartiennent la puissance et la gloire,
dans les siècles !
Amen ! »


Avec le Pape François dans Laudato si, Loué soi-tu, Seigneur,

« Le dimanche, la participation à l’Eucharistie a une importance spéciale. Ce jour, comme le sabbat juif, est offert comme le jour de la purification des relations de l’être humain avec Dieu, avec lui-même, avec les autres, avec le monde. Le dimanche est le jour de la résurrection , le « premier jour » de la nouvelle création, dont les prémices sont l’humanité ressuscitée du Seigneur, gage de la transfiguration finale de toute la réalité créée. En outre, ce jour annonce « le repos éternel de l’homme en Dieu. »... « Le dimanche, le jour du repos, dont l’Eucharistie est le centre, répand sa lumière sur la semaine tout entière ... » ( § 237 de Laudato Si du pape François)

Ainsi, posons-nous la question : que faisons-nous de notre dimanche ?

Très belle semaine à chacun et en marche vers la Fête de l’Assomption de la Vierge Marie...

En fraternelle communion, Frère Henri Revéreau, missionnaire de Saint Thérèse

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Paroisse Segonzac
1 rue Jean d’Hermy
16130 Segonzac
+335 45 83 40 07
paroisse.segonzac chez orange.fr


Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France

Agenda


Relais de la Paroisse


Equipe du deuil

Equipe EAP


-