Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Histoire-et-enjeu-des-orientations-L-evenement-du-bapteme
        Histoire et enjeu des orientations "L’événement du baptême"

Histoire et enjeu des orientations "L’événement du baptême"

Une réflexion diocésaine a été vécue entre 2013 et 2016 sur le sacrement du baptême. Occasion de revisiter l’accompagnement et la célébration de ce sacrement, mais plus fondamentalement le chemin qu’il ouvre et que nous avons à vivre ensemble.


Les enjeux de cette réflexion sont rappelés par le P. Dagens, qui a mené les travaux :
- Un enjeu d’ordre pastoral : nous avons besoin de nous doter d’orientations communes concernant la pastorale du baptême (et de l’initiation chrétienne, jusqu’à la confirmation), et de nous réjouir d’être ainsi liés à l’accompagnement de la vie nouvelle et de la naissance.
- Un enjeu plus sociétal : redécouvrir que l’Église n’est pas seulement capable d’accompagner la mort (ce pour quoi elle est connue et reconnue), mais aussi capable d’accompagner la vie et la naissance.

Une démarche : de novembre 2013 à aujourd’hui.
C’est le conseil presbytéral qui s’est saisi le premier de cette démarche. Avec d’abord un rappel des axes fondamentaux de la théologie du baptême.
Les prêtres ont ensuite partagé leurs expériences d’accompagnement vers le baptême, et les questions qui y sont liées.
Un travail à partir des gestes du baptême et de sa célébration a été réalisé, pour ancré la réflexion dans la liturgie et ce qu’elle donne à vivre et à croire.
Suite à ces premiers échanges, le travail a continué avec des laïcs membres d’équipes d’accompagnement au baptême et le conseil pastoral diocésain, par un jeu d’écritures et de relectures successives.
Petit à petit, le fil conducteur du baptême comme "une porte ouverte au mystère chrétien" a été adopté et déployé. Egalement l’idée de ne pas tout focaliser sur la préparation, mais bien d’aller à l’événement du baptême, vécu dans la célébration, et dans la vie chrétienne (soutenue en Église). Il fallait encore énoncer clairement la référence au mystère pascal, au mystère du mal et de la mort, et au salut de Dieu par Jésus-Christ. Mais surtout, se situer toujours sur le terrain de l’échange, et croire que les gens sont les uns pour les autres des chemins à travers lesquels Dieu entre en relation avec nous (la relation n’est pas à sens unique), qu’ils nous révèlent quelque chose de la gratuité de Dieu (et donc de sa grâce).

Les spécificités de ces orientations :
Ces orientations n’ont pas tant pour objectif de donner des moyens ou des recettes aux accompagnateurs, que de réfléchir à un chemin de pédagogie d’initiation pour entrer dans la foi chrétienne. Elles veulent inviter à vivre ensemble une expérience, l’expérience chrétienne, qui passe par le baptême et ouvre à une vie chrétienne. Elles lient les questions humaines, la sacramentalité du baptême, et la vie de l’Église découverte par une communauté qui n’accueille pas (il n’y a pas d’un côté des accueillants de l’autre des accueillis), mais se laisse déranger par la rencontre de l’autre et de Dieu par l’autre.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda