Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Homelie-du-24-novembre-2018

Homélie du 24 novembre 2018

"Il est là, le Roi de l’univers, le serviteur des hommes. Il fait de nous, de son Eglise, le lieu de sa royauté, le lieu de l’écoute et du partage, le lieu de l’amitié et de la bienveillance, le lieu de l’attention à l’autre et du service gratuit."


« Je suis l’Alpha et l’Oméga, dit le Seigneur Dieu, Celui qui est, qui était et qui vient, le Souverain de l’univers. » Celui qui dit ça ne se prend pas pour n’importe qui ! Si c’est moi qui le dit, en parlant de moi, on va dire que j’ai un trop plein d’orgueil, que je me prend pour ce que je ne suis pas, que je veux imposer ma loi à tout le monde, que je n’écoute pas, que je débloque. On dira que le curé a pris la grosse tête… et on aura raison !
Là, c’est Dieu qui le dit. Ça peut nous rassurer, ou pas. Qu’un homme dise ça, ça peut être dangereux et mener à tous les abus possibles. Qu’un dieu dise ça, ça peut être encore pire parce Dieu n’a pas les limites que connaissent les hommes. Alors son pouvoir, sa puissance peuvent être infinis, partout, sur tous. Dans le livre de Daniel, on entendait que « en lui fut donné domination, gloire et royauté ; tous les peuples, toutes les nations et les gens de toutes langues le servirent. » Voilà un Dieu qui demande à tous les hommes de devenir ses serviteurs. Et selon les intentions de Dieu, on peut craindre tous les malheurs du monde. Parce que nous raisonnons avec nos logiques, nos expériences et notre histoire humaine. Parce que nous connaissons tous les rois et les puissants de ce monde, ou même les petits chefs autour de nous, qui font sentir leur prétendu pouvoir et qui s’en servent pour écraser et rabaisser les autres, et faire grandir leur propre profit et leur intérêt personnel.
Mais le dialogue entre Pilate et Jésus vient nous troubler. « Ma royauté n’est pas de ce monde, dit Jésus ; si ma royauté était de ce monde, j’aurais des gardes qui se seraient battus pour que je ne sois pas livré. Ma royauté n’est pas d’ici. » Voilà une parole étrange. Jésus ne cache pas qu’il est roi. Il ne dit pas qu’il n’est pas roi. Il accepte d’être appelé et reconnu comme roi. Mais il nous dit qu’il n’est pas roi à la manière des rois que nous connaissons. Et sûrement, cette parole de Jésus, à la fin de sa vie terrestre, ne peut être comprise sans regarder en arrière, toute sa vie, tout son passage parmi nous… et aussi tout son passage dans nos vies.
Si Jésus est roi, il n’est pas roi simplement à la fin, quand Pilate le lui dit. Il est roi depuis le début, depuis toujours. Il est roi quand il est le bébé de la crèche. Il est roi quand il est l’enfant jouant avec les autres enfants à Nazareth. Il est roi quand il se fait baptiser par Jean dans le Jourdain, prenant sa place parmi les pécheurs. Il est roi quand il vit toutes ces rencontres humaines avec les malades, les exclus, les étrangers, les pauvres, les montrés-du-doigt, les paumés, les riches, les savants, les vieillards, les enfants, les perdus, les rejetés. Il est roi dans toutes ces rencontres – des milliers, que l’Evangile nous rapporte à travers quelques-unes qui ont marqué les disciples – et ces paroles et ces gestes de pardon, de relèvement, d’encouragement, de partage, de réconfort, de tendresse, de miséricorde, de réconciliation…
Sûrement est-il manifesté comme roi dans ce geste incroyable qu’il va faire juste avant d’aller rencontrer Pilate : lors du dernier repas avec ses disciples, lorsqu’il prend la place de l’esclave, s’agenouille devant les disciples et se met à leur laver les pieds. Subversion totale. Retournement inimaginable. Le roi de l’univers, nos pieds. A tes pieds. Comment détacher ce geste de service le plus inattendu parce que le plus loin de la royauté de ce monde, avec ce titre de roi qu’il accepte aujourd’hui ? C’est le même Jésus, non pas un jour serviteur et un jour roi, mais roi – serviteur. Roi de l’humanité parce que serviteur d’humanité. Roi de l’univers parce que Créateur de l’univers par la Parole qu’il est et par son Souffle. Serviteur de la Vie en tout lieu et en tout temps, de la Vie qui ne finit jamais.
Il est venu dans le monde, dit-il, pour « rendre témoignage à la vérité. » On a envie de lui poser la question « qu’est-ce que la vérité ? » Mais on comprend que la vérité est là : dans sa façon de vivre, dans son attitude, dans sa façon d’être en relation, dans sa façon d’aimer, et d’aimer, et d’aimer encore tout homme, inconditionnellement.
Et c’est de cette façon qu’il nous invite, nous aussi, à être rois. Par notre baptême, et plus encore par notre humanité, par notre simplicité de vie et de relations. Comme lorsque nous sommes au caté et que nous échangeons en toute vérité. Comme lors de ces rencontres des Vendredis de la différences, que nous sommes heureux d’avoir pu accueillir, au cours desquelles la parole pouvait être posée en toute confiance et en toute liberté. Comme dans ce groupe « En Chemin » qui est venu raconter à l’EAP jeudi ce qu’il vit, et il y vit là encore la simplicité et la confiance. Comme dans l’EAP elle-même, et dans les rencontres des catéchumènes, et des équipes d’accompagnement des baptêmes ou des familles en deuil, et dans tant de lieux que nous proposons en paroisse !
Il est là, le Roi de l’univers, le serviteur des hommes, le prince de l’Amour infini. Et il fait de nous, de son Eglise, le lieu de sa royauté, le lieu de l’écoute et du partage, le lieu de l’amitié et de la bienveillance, le lieu de l’attention à l’autre et du service gratuit. Ne nous méprenons pas lorsque nous parlons de l’Église autour de nous : elle est là, l’Église du Christ Roi. Le reste n’est que trahison du message et de la présence.
Que cette royauté du Christ, reçue par l’onction d’huile à notre baptême et par l’amour de Dieu en nous, nous donne de grandir dans la vérité et dans l’écoute de la Voix du Roi de l’univers !
Amen
P. Benoît Lecomte

En savoir plus


Lectures de la messe

Première lecture
« Sa domination est une domination éternelle » (Dn 7, 13-14)

Lecture du livre du prophète Daniel

Moi, Daniel,
je regardais, au cours des visions de la nuit,
et je voyais venir, avec les nuées du ciel,
comme un Fils d’homme ;
il parvint jusqu’au Vieillard,
et on le fit avancer devant lui.
Et il lui fut donné
domination, gloire et royauté ;
tous les peuples, toutes les nations et les gens de toutes langues
le servirent.
Sa domination est une domination éternelle,
qui ne passera pas,
et sa royauté,
une royauté qui ne sera pas détruite.

– Parole du Seigneur.

Psaume
(Ps 92 (93), 1abc, 1d-2, 5)

R/ Le Seigneur est roi ;
il s’est vêtu de magnificence. (Ps 92, 1ab)

Le Seigneur est roi ;
il s’est vêtu de magnificence,
le Seigneur a revêtu sa force.

Et la terre tient bon, inébranlable ;
dès l’origine ton trône tient bon,
depuis toujours, tu es.

Tes volontés sont vraiment immuables :
la sainteté emplit ta maison,
Seigneur, pour la suite des temps.

Deuxième lecture
« Le prince des rois de la terre a fait de nous un royaume et des prêtres pour son Dieu » (Ap 1, 5-8)

Lecture de l’Apocalypse de saint Jean

À vous, la grâce et la paix,
de la part de Jésus Christ, le témoin fidèle,
le premier-né des morts,
le prince des rois de la terre.

À lui qui nous aime,
qui nous a délivrés de nos péchés par son sang,
qui a fait de nous un royaume
et des prêtres pour son Dieu et Père,
à lui, la gloire et la souveraineté
pour les siècles des siècles. Amen.
Voici qu’il vient avec les nuées,
tout œil le verra,
ils le verront, ceux qui l’ont transpercé ;
et sur lui se lamenteront toutes les tribus de la terre.
Oui ! Amen !

Moi, je suis l’Alpha et l’Oméga,
dit le Seigneur Dieu,
Celui qui est, qui était et qui vient,
le Souverain de l’univers.

– Parole du Seigneur.

Évangile
« C’est toi-même qui dis que je suis roi » (Jn 18, 33b-37)

Alléluia. Alléluia.
Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !
Béni soit le Règne qui vient,
celui de David, notre père.
Alléluia. (Mc 11, 9b-10a)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Pilate appela Jésus et lui dit :
« Es-tu le roi des Juifs ? »
Jésus lui demanda :
« Dis-tu cela de toi-même,
ou bien d’autres te l’ont dit à mon sujet ? »
Pilate répondit :
« Est-ce que je suis juif, moi ?
Ta nation et les grands prêtres t’ont livré à moi :
qu’as-tu donc fait ? »
Jésus déclara :
« Ma royauté n’est pas de ce monde ;
si ma royauté était de ce monde,
j’aurais des gardes
qui se seraient battus pour que je ne sois pas livré aux Juifs.
En fait, ma royauté n’est pas d’ici. »
Pilate lui dit :
« Alors, tu es roi ? »
Jésus répondit :
« C’est toi-même qui dis que je suis roi.
Moi, je suis né, je suis venu dans le monde pour ceci :
rendre témoignage à la vérité.
Quiconque appartient à la vérité
écoute ma voix. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Contact

adresse Paroisse Ma Campagne - Puymoyen
2, bld Jean Moulin
16000 Angoulême
+335 45 61 15 04
paroissemacampagne chez orange.fr
Accueil à la paroisse les mardis et jeudis de 16h30 à 18h30



-