Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Homelie-pour-le-temps-de-priere-pour-Olivier-et-Nathalie
          Homélie pour le temps de prière pour Olivier et Nathalie

Homélie pour le temps de prière pour Olivier et Nathalie

Olivier et Nathalie se marieront civilement le 3 septembre. Ce 27 août, ils ont invité leurs amis pour un temps de prière.


Vous l’avez compris, Nathalie et Olivier ne nous proposent pas ce soir un temps de prière très classique. L’un des invités me glissait même dans l’oreille, il y a quelques jours, que ça devait être un peu du « hors piste ».

Oui, c’est peut-être du hors piste liturgique. Mais ce hors piste nous mène en plein cœur.
Au cœur d’une réalité qui se joue des artifices et des convenances. Rien ne servirait de travailler une image lisse, ni dans le domaine de la foi, ni dans un couple, ni dans toutes nos relations, s’il manquait le cœur, la source, l’amour, dirait Saint Paul. « Cela ne servirait à rien. » Et c’est à ce cœur qu’est l’amour que vous nous emmenez, Olivier et Nathalie. Le votre, que vous partagez depuis quelques années, et celui de Dieu, que vous croyez présent au cœur de votre cœur.

Je ne me permettrais pas de vous faire un cours sur la vie de couple. D’abord parce que je suis le plus mal placé de tous. Ensuite parce que vous avez assez d’expérience pour en connaitre les forces et les fragilités, les ombres et les lumières, les joies et les défis. Vous savez mieux que moi combien il faut de tendresse et de fidélité, d’écoute et d’attention, et surtout les 1000 pardons de chaque jour, pour mener l’aventure sur son chemin. Je ne vous parlerez donc pas de la vie de couple – ou de famille. Mais le temps de prière et de « partage spirituel » auquel vous nous conviez, sa forme et son déroulement, m’inspirent.

Il s’agit pour vous de témoigner de votre foi. Et de témoigner devant nous, qui ne sommes pas tous, loin de là, des habitués des églises. Notre assemblée, dans sa grande diversité, est sûrement à l’image de toutes les relations que vous nouez et des nombreux engagements que vous prenez, notamment dans le monde associatif. Nous ne sommes pas tous très à l’aise avec les questions de foi et de religion – et le climat actuel nous laisse tous un peu perplexe quant à ces réalités. Mais par cette célébration – appelons ce temps de "partage spirituel" pour ce qu’il est : une « célébration » de l’amour et de Dieu !, vous avez l’audace de dire haut et fort, et avec un infini respect, un brin d’humour et un peu de malice, que vous trouvez la force de vos engagements et de votre amour, en Dieu. Jusque dans la prière, cette relation avec Lui, Présence aimante et vivante, si importante pour vous. Vous voilà lumière pour le monde, lumière pour nous, parce que votre témoignage vient éclairer sous un jour renouvelé les idées que nous portons : la foi chrétienne – et la foi tout court ? - serait réservée à des personnes plutôt âgées, loin des questions de société (ou bornées sur ces questions), à cheval sur les règles religieuses, sans trop d’engagement associatif et un peu coincées... Je suis sûr que votre témoignage de croyants pleinement insérés dans le monde vient poser questions à ceux qui ne sont pas croyants, et aux croyants qui répondent trop aux caractéristiques que je viens de souligner. Et c’est tant mieux ! Votre manière de vivre votre foi à l’intérieur même de votre relation amoureuse ouverte sur le monde, devient lumière de l’Au-delà de vous – de l’au-delà ou plutôt du plus intérieur de nous-mêmes. Et votre lumière brille devant les hommes. Cette Lumière ne vient pas de vous, mais vous vous laissez éclairer par elle et vous savez la refléter pour qu’elle illumine le monde et nos obscurités.

Lumière et sel, comme dans l’évangile. Le sel n’est pas seulement un "Système d’Echange Local". Il est ce qui relève la saveur et le goût des aliments. Et ce serait déjà beaucoup s’il n’était que ça ! Donner du goût à nos vies humaines, relever la saveur du quotidien, révéler la beauté de ce qui nous paraît trop banal, ouvrir nos yeux quand nous ne les ouvrons plus, par habitude ou lassitude... L’évangile ne nous invite pas à être du sucre ou de la gélatine, mais de l’épice ! Combien notre monde trop endormi a-t-il besoin d’hommes et de femmes qui soient sel, pour en faire ressortir toutes les beautés qu’on ne voit pas ! Mais le sel est aussi celui de la transpiration. Celui qui laisse des traces sur le t-shirt quand la sueur s’assèche. Autrement dit, l’évangile ne nous invite pas à faire la sieste. Il ne faut pas s’endormir, pour qu’un couple tienne dans la durée ! N’est-il pas vrai qu’il y a des moments où l’on transpire un peu dans sa vie de couple ? De même, Jésus, dans l’évangile, nous invite peut-être à transpirer en ce monde pour faire grandir la justice et la dignité, le respect et le pardon, la reconnaissance et la fraternité... A ne pas rester les bras croisés en se lamentant, mais à se retrousser les manches et à agir, là où nous sommes, pour que grandisse un royaume de joie et de paix. A ceux qui demandent ce que Dieu fait pour que le monde aille mieux, voilà la réponse de Jésus : c’est vous qu’il a fait ! Le monde est entre vos mains et il sera ce que vous en ferez ! Et moi, continue-t-il, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin des temps.

Votre mariage, Nathalie et Olivier, ne se vit pas sous les formes ordinaires d’un mariage religieux. Il n’en porte pas moins sa dimension sacramentelle, c’est-à-dire toute sa réalité de signe et de témoignage de l’amour de Dieu pour tous les hommes. Il porte tout son poids d’engagement l’un envers l’autre, de votre couple envers le monde et l’Église, de l’Église avec vous, de Dieu avec vous et de vous avec lui. Dans les « hors pistes » (mais qui n’en fait pas !) où vous nous entrainez, et avec votre porte toujours ouverte, soyez des témoins et des relais joyeux de l’amour « qui supporte tout, fait confiance en tout, espère tout, endure tout », témoins et relais de la Lumière du Christ qui vient nous visiter... et qui sera toujours avec vous !
Amen.
P. Benoît Lecomte

1 réaction


12 septembre 2016 21:08, par Olivier

Quel plaisir de relire cette homélie !

Merci.

- repondre message


 

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Contact

adresse Paroisse Ma Campagne - Puymoyen
2, bld Jean Moulin
16000 Angoulême
+335 45 61 15 04
paroissemacampagne chez orange.fr
Accueil à la paroisse les mardis, jeudis et vendredi de 16h30 à 18h30
NOTE : Pendant l’été, permanence uniquement le vendredi