Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Hosanna-A-mort-Gloire-a-toi

Hosanna ! A mort ! Gloire à toi !

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir

Dimanche des Rameaux
9 Avril 2017-Saint Matthieu 27, 14-27, 66
Homélie de Fr.Henri Revéreau, missionnaire de Ste Thérèse.


Avec ce dimanche tous les chrétiens du monde entrent dans La GRANDE SEMAINE appelée couramment SEMAINE SAINTE ;

Sur le chemin qui conduit Jésus vers Jérusalem où Il va faire une entrée triomphale, on entend des cris « Hosanna » !

  • Cris de liesse, cris d’espérance en l’arrivée d’un roi qui va délivrer le peuple de la tutelle des Romains !
  • Ce sont nos cris dans les manifestations d’espérance de jours meilleurs !
  • Ce sont nos cris, parfois silencieux !
  • Ce sont nos cris d’humanité !

Sur cette route le Fils de Dieu marche vers son Père. Au milieu d’une foule qui va passer de l’acclamation au rejet, la marche de Jésus, à pas de silence, à pas d’amour, à pas de souffrances et d’outrages, est une marche de Sauveur. Il marche avec la passion d’amour pour son Père et pour nous. Il marche vers le supplice de la Croix, passion de souffrances jusqu’à la mort !…

La Semaine Sainte commence avec l’entrée triomphale de Jésus dans Jérusalem sous les « Hosanna » d’une foule en délire ! Elle ne sait pas encore que :

CELUI QU’ELLE PORTE AU TRÔNE DE LA GLOIRE,
C’EST CELUI QU’ELLE VA CLOUER SUR LE BOIS !

La foule est versatile  ! ne sommes-nous pas cette foule capable tour à tour de crier des « Hosanna » de gloire avant même d’ hurler des « A mort crucifie-le » !
Certes nous ne voyons pas Jésus de nos yeux de chair, mais nos regards intérieurs sont capables du meilleur et du pire :

  • un jour nous accompagnons les autres de compliments, de reconnaissance, et nous leur jetons des fleurs …
  • un autre jour nous leur tournons le dos pour des raisons de jalousie, de rancune, de vengeance… et nous leur jetons des pierres…

L’entrée de Jésus dans Jérusalem avec le succès d’une gloire éphémère, c’est notre chemin attaché à des choses qui passent, à des accessoires inutiles, à du paraître que le moindre coup de vent emporte !

La véritable gloire de Jésus c’est d’être Fils de Dieu, de le dire et de le vivre dans l’accomplissement de la volonté de son Père, jusqu’au bout, jusqu’au don de lui-même…

Notre véritable gloire c’est de nous reconnaître comme fils de Dieu, comme frères de Jésus, et, d’aller jusqu’au bout de notre chemin que nous exprimons si souvent, dans le Notre Père « Que ta volonté soit faite » !

Dans cette Grande Semaine Sainte, j’entends dans les lointains ces cris
« À mort, crucifie-le » !
Cris de la foule d’HIER en furie, dans la peur des représailles de l’empereur d’alors. L’amour qui se dit dans le don, dans la dénonciation des faux amours, des exploitations de l‘homme par l’homme, dans l’utilisation des enfants, dans l’injustice prend souvent la route d’un amour crucifié ! Jésus a pris ce chemin : pour avoir aimé jusqu’à pardonner, jusqu’à se révéler Fils de Dieu, Il est crucifié…
AUJOURD’HUI, dans notre monde des chrétiens sont arrêtés, martyrisés On brûle leurs églises, on profane leurs tombes, on emprisonne leurs pasteurs, et ce n’est pas littérature que d’écrire cela, mais la réalité douloureuse d’un monde qui refuse Dieu, y compris dans notre propre pays, y compris dans notre propre vie !!!
« A mort, à mort, crucifie-le »
C’est le cri de trop de révoltés aujourd’hui, peut-être est-ce mon cri aussi ?...

Puis les pierres vont se taire, le tombeau est fermé par une pierre roulée . Un silence de mort enveloppe nos vies : La Grande Semaine Sainte nous conduit jusque là, jusqu’au près de cette pierre qui enferme la mort, dans l’attente de la voir roulée par la force de l’amour de Dieu afin de laisser éclater la victoire de la VIE sur la mort.

L’amour est plus fort que la mort. Et nous chanterons « ALLELUIA, IL EST VIVANT »…

Entrons dans cette Grande Semaine Sainte en priant

HOSANNA !
Gloire à Toi, Seigneur !
Tu ouvres pour nous le chemin
De l’espérance et de la vie.
Rameaux en mains, nous élevons
Nos voix pour te chanter :
Gloire à Toi, SAUVEUR !

En te suivant,
Comme Toi, Seigneur,
Au soir du JEUDI SAINT,
Nous prenons le chemin
Du service des autres.

Dans la nuit du jardin de Gethsémani,
Nous prions, comme toi,
Et tu nous donnes la force
De dire « OUI » à la volonté de ton Père,
De NOTRE PERE !

Sur la route du Golgotha,
Nous gardons le silence,
Et nous nous aidons à porter nos Croix.
Toi, Seigneur, tu marches avec nous
Et tu portes avec nous
Nos croix de chaque jour,
Par Amour !
Gloire à Toi, SEIGNEUR et SAUVEUR !
Amen !

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Festi’jeunes 2017


Appel de Mgr.Gosselin au festi’jeunes de Barbezieux

adresse Paroisse Segonzac
1 rue Jean d’Hermy
16130 Segonzac
+335 45 83 40 07
paroisse.segonzac chez orange.fr


allowfullscreen>

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France


Denier du culte 2017

Agenda
avril 2017 :

Rien pour ce mois

mars 2017 | mai 2017


Relais de la Paroisse


Equipe du deuil