Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Je-ne-vous-laisserai-pas-orphelins

Je ne vous laisserai pas orphelins

Dimanche 21 Mai 2017
6ième dimanche de Pâques
St.Jean 14, 15-21


Chers futurs mariés chers frères et sœurs de notre doyenne Chateauneuf-Segonzac

En ce dimanche de l’alliance, l’Évangile de St.Jean nous parle de l’amour envers Jésus qui dit à ses disciples, et donc à nous : "si vous m’aimez, vous garderez mes commandements".
En traduisant, en actualisant pour aujourd’hui le message de Jésus, nous devons entendre, comprendre et vivre « lorsque vous m’aimez... »
La question est alors de savoir ce que veut dire aimer et comment aimer.

Dans son Exhortation apostolique « la Joie de l’Amour », écrite en la fête de saint Joseph le 19 mars 2016, le Pape François consacre 21 paragraphes , au chapitre 6°, pour parler de l’importance de la préparation au mariage, de l’accompagnement, de la célébration, de la fête...et de l’après.

  • Cet itinéraire commence par le rappel du lien entre le baptême et le mariage, un lieu de vie, de foi, d’amour.
  • Et, si l’un des deux futurs mariés n’est pas baptisé, le Pape François invite au respect, mais aussi à l’annonce de la Bonne Nouvelle de savoir que c’est Dieu qui nous aime le premier et qui, aujourd’hui, chers futurs mariés, est au cœur de votre amour puisqu’Il en est la source et qu’il va s’engager avec vous.

Votre amour est sur un chemin, celui de la vie quotidienne. Votre amour est appelé à grandir dans le don réciproque de votre « oui », et sur un parcours qui durera toute votre vie. « Chaque jour vous aurez à apprendre à aimer la personne concrète avec laquelle vous voulez partager votre vie, dans une alliance respectueuse des vos différences, mais riches de vos complémentarités.Vous savez par expérience qu’apprendre à aimer quelqu’un n’est pas quelque chose qui s’improvise :

on n’ jamais fini d’apprendre à aimer, c’est à dire à accueillir l’autre tel qu’il est, à le respecter, à le soutenir..

le dialogue, le partage doivent vous aider à « parler de ce que chacun attend de son mariage, de sa conception de l’amour et de l’engagement, de ce que désire l’autre, du type de vie en commun » que vous envisagez.
« Cela implique d’accepter avec une volonté solide la possibilité d’affronter certains renoncements, des moments difficiles et des situations conflictuelles. »
Votre mariage n’est pas la fin d’un parcours  ; il est comme une vocation, un appel « qui vous lancent vers l’avant, avec la décision ferme et réaliste de traverser ensemble toutes les épreuves et les moments difficiles, « mais aussi de connaître et de cueillir les joies, fruit de vos partages, de votre intimité, de vos pardons, de votre ouverture et don de vous-mêmes aux autres.
A l’écoute de tous ces messages, n’ayez pas peur ! Écoutez avec nous la Parole de Jésus à ses disciples : « Moi, je prierai le père et Il vous donnera un autre Défenseur qui sera toujours avec vous : l’Esprit Saint. » Jésus prie donc pour vous, pour nous:le croyons-nous assez ?

- Chers futurs mariés, remerciez-vous Dieu pour l’amour déposé en vos cœurs, le priez-vous l’un pour l’autre ?
-  Lui confiez-vous votre futur mariage et votre future vie de famille ? N’ayez pas peur ! Car «  c’est l’amour qui vous unit, consolidé et sanctifié par la grâce  », c’est à dire par la fidélité de Dieu source d’amour et présent au cœur de votre amour.
Le Pape François insiste « pour que vous priez ensemble l’un pour l’autre, en sollicitant l’aide de Dieu pour être fidèles et généreux »(§216) 
Vous le savez, il vous faudra « laisser de côté les illusions et vous accepter tels que vous êtes, inachevés, appelés à grandir. »
« Le oui que vous allez échanger est le début ou la continuité d’un itinéraire .
La bénédiction nuptiale vous sera une force et une confirmation que Dieu fait route avec vous. Ne le laissez pas sur le bord du chemin. Dans un instant vous recevrez le livre « la joie de l’amour », texte du Pape François. C’est plus qu’un cadeau, c’est appelé à être pour vous un compagnon de route..

.Ouvrez ce livre au chapitre 6° et ensemble prenez le temps de le lire sur le chemin ultime de votre préparation au mariage. Vous y trouvevrez ce que je viens de vous exprimer.

Avec Sainte Thérèse, rappelez- vous toujours

« qu’aimer c’est tout donner et se donner soi-même. »

Et avec Saint Jean de la Croix, grand mystique espagnol de 16 ° siècle, soyez audacieux, car il vous dit :

 « si l’amour t’emporte, ne demande pas où tu vas, mais vas ! » Chers futurs mariés, allez ! Amen !

Frère Henri Revéreau,
missionnaire de Sainte Thérèse,
Curé-doyen de Segonzac- Chateauneuf
le 21 mai 2017, à Chateauneuf

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

RCF fête ses 25 ans

adresse Paroisse Segonzac
1 rue Jean d’Hermy
16130 Segonzac
+335 45 83 40 07
paroisse.segonzac chez orange.fr


allowfullscreen>

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France


Denier du culte 2017

Agenda


Relais de la Paroisse


Equipe du deuil