Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Jesus-vainqueur-de-Satan

Jésus vainqueur de Satan

DIMANCHE 10 JUIN 2018
10°dimanche du temps ordinaire année B
Saint Marc 3,20-35


CE QUE NOUS VOYONS :

Dans l’Évangile de ce dimanche nous voyons :
- Jésus en prise avec les scribes, ses détracteurs qui l’accusent d’être possédé par Béelzéboul, c’est à dire Satan.
- Jésus entouré de sa famille humaine dont Il élargit à la famille de ceux et celles qui font la volonté de Dieu.
- Jésus qui se bat avec le démon, le diviseur. Comme dans le récit des tentations, Jésus sort vainqueur de ce combat : « arrière de moi Satan, tes pensées ne sont pas mes pensées... »

CE QUE NOUS CROYONS :

Dans l’Évangile de ce dimanche, nous croyons  :
- Que l’enseignement de Jésus sur le combat contre Satan est notre combat.
- Que dans ce combat qui est le nôtre, Jésus accomplit sa promesse : « je suis avec vous jusqu’à la fin des temps...n’ayez pas peur ! »
- Que nous faisons partie de la famille de Jésus, : Il est notre frère et Sauveur.
- Que le regard de Jésus vers sa mère et ses frères nous invite fortement à regarder les autres comme les membres de notre famille, notre mère, nos frères et sœurs.
- Que la prière « ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du mal » doit être, pour nous une supplication humble et confiante adressée à Dieu, notre Père.

CE QUI EST :

- Le Démon, Satan, celui qui divise est à l’œuvre dans le monde, en chacun de nous.
- Le Démon a bien des visages :

  1. celui de l’argent qui divise les familles au moment des partages...
  2. celui de la corruption qui détourne au profit d’usages malhonnêtes...
  3. celui de l’avarice, de l’orgueil, de l’exploitation, en place de la solidarité, de la justice...
  4. celui de l’esclavage en place de l’utilisation comme lien de d’échanges, de soutien
  5. et de communion.
  6. celui qui nous fait accroire et nous conduit à fausser nos jugements, notre pensée, nos amitiés..., nos engagements....

et chacun de nous peut continuer la réflexion en regardant dans sa propre vie, comment il met en pratique les demandes du Notre Père « ne nous laisse pas entrer en tentation , mais délivre-nous du mal. »

et pour prolonger ce partage , voici un extrait d’une lettre de Sainte Thérèse à Marie Guérin sa cousine, le 30 mai 1889 :

« Ma petite sœur chérie, tu n’as pas fait l’ombre du mal, je sais si bien ce que sont ces sortes de tentation que je puis te l’assurer sans crainte, d’ailleurs Jésus me le dit au fond du cœur...Il faut mépriser toutes ces tentations, n’y faire aucune attention !...Il faut que le démon soit bien fin pour tromper ainsi une âme ! Mais ne sais-tu pas, ma chérie, que c’est là tout le but de ses désirs. Il sait bien, le perfide, qu’il ne peut faire pécher une âme qui voudrait être tout à Jésus, aussi n’essaye-t-il que de lui faire croire. C’est déjà beaucoup pour lui de mettre le trouble dans cette âme... O¨ma chérie, pense donc que Jésus est là dans le tabernacle exprès pour toi, toi seule. Il brûle du désir d’entrer dans ton cœur...va, n’écoute pas le démon, moque-toi de lui et va sans crainte recevoir le Jésus de la paix et de l’amour ! C’est le seul moyen de se débarrasser du démon, car quand il voit qu’il perd son temps, il vous laisse tranquille ! Ce qui offense le plus Jésus, ce qui le blesse au cœur, c’est le manque de confiance ! »

Le grand mystique espagnol Jean de La Croix nous apprend que lorsque nous travaillons aux œuvres de Dieu, lorsque nous sommes missionnaires de la Bonne Nouvelle, lorsque ensemble nous unissons notre foi au service de l’amour de Dieu et des autres, le Démon va nous attaquer par nos plus proches, pour nous diviser et faire rompre les liens de communion.
Résistons-lui nous dit ce mystique en criant « arrière de moi Satan ! »
et « si l’amour t’emporte, ne demande pas où tu vas, mais va ! »

avec le psaume 129 :

J’espère le seigneur de toute mon âme ;
je l’espère, et j’attends sa parole.
Mon âme attend le seigneur
plus qu’un veilleur ne guette l’aurore.

Et avec le Pape François :
« au soir de la vie, nous serons jugés
sur l’amour, sur la proximité
et sur la tendresse envers nos frères.
De cela dépendra notre entrée ou non dans le royaume de Dieu,
notre position d’un côté ou de l’autre. »


« L’amour est, au fond,
l’unique lumière
qui illumine sans cesse

à nouveau un monde
dans l’obscurité »

Pape François,
(tweet du 14 avril 2016)

en vous souhaitant à tous une belle semaine,
avec ma fraternelle prière et amitié.

Frère Henri Revéreau, missionnaire de Saint Thérèse.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Paroisse Segonzac
1 rue Jean d’Hermy
16130 Segonzac
+335 45 83 40 07
paroisse.segonzac chez orange.fr


Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France

Agenda


Relais de la Paroisse


Equipe du deuil

Equipe EAP


-