Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/L-histoire-de-l-Alliance-de-l-histoire-d-un-peuple-a-notre-histoire
          L’histoire de l’Alliance : de l’histoire d’un peuple à notre histoire

L’histoire de l’Alliance : de l’histoire d’un peuple à notre histoire

scène biblique


C : Cette histoire avait pourtant bien commencée ! L‘Eternel, Dieu créateur, du haut de son ciel, avait vu que cela était bon et même très bon : l’homme, sa compagne, les animaux, les arbres, le soleil…

Mais peu à peu, la terre s’emplit de violence : Caïn qui tue son frère, la tour de Babel, la guerre… Dieu, du haut de son ciel, ne se découragea pas : il établit avec Noé une alliance renouvelée mais l’arc en ciel ne suffit pas. Alors, il ne fit plus alliance avec le monde, mais seulement avec un peuple qui devient « son » peuple.

B : Ce petit peuple de nomades sillonne les déserts à la recherche d’une terre que son Dieu lui a promise. Ses chefs, que l’on a l’habitude de nommer Patriarches : Abraham, Isaac et Jacob, de père en fils, tissent une relation personnelle avec ce Dieu qui éduque son peuple jour après jour.

A : Dieu toujours fidèle, sauvera son peuple de l’esclavage des Egyptiens par le sang des agneaux marquant les portes des maisons, par le pain mangé à la hâte avant qu’il n’ait levé et en les faisant traverser la mer ! Dieu lui promettait de lui donner une terre où couleront le lait et le miel !
Dieu accompagnera son peuple sur les chemins désertiques de l’Exode sous la houlette de Moïse.

B : Mais le peuple qui suivait Moïse oubliait parfois son Dieu, oubliait qu’il l’avait libéré de l’esclavage.
Le peuple qui avait faim et soif, récriminait contre Dieu mais Dieu n’abandonne pas son peuple : il fait jaillir de l’eau vive d’un rocher pour qu’il n’ait plus jamais soif.
Il leur donne à manger la « manne » : un pain donné, qu’il ne faut pas conserver pour soi. Il faut le manger mais ne prendre que le nécessaire et ne jamais le posséder. Les dons de Dieu sont faits pour être partagés et pas emmagasinés !

A : Le peuple a besoin de stabilité, de fondement, d’autorité : Dieu dit à Moïse sur la montagne « Je vous ai libérés, vous qui étiez esclaves, je vous ai fait sortir d’Egypte. Aujourd’hui, je fais Alliance avec vous. Je ne vous abandonnerai jamais. » Et Dieu donne 10 paroles, 10 paroles d’Alliance, qu’il grave sur de la pierre pour que le cœur de l’homme ne les oublie jamais. La première est la plus importante de ces 10 paroles, c’est : « Je suis ton Dieu qui t’a libéré. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu et tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

B : Le peuple écoute, regarde et accepte. « Tout ce que tu as dit, nous le ferons ».
Mais le peuple est changeant. Il oublie. Il regarde les idoles. Il prie des veaux d’or : ce qui brille, ce qui semble avoir de la valeur et n’est que miroir aux alouettes !. Mais Dieu encore et encore, n’oublie pas, pardonne et renouvelle toujours son alliance.
Alors pour ne pas oublier les Paroles de Dieu et les garder pendant le voyage, le peuple construit une Arche, un grand coffre en bois doré : L’Arche d’Alliance !

A : L’Arche d’Alliance contient les tables de la loi pour se rappeler qu’il nous faut vivre ensemble et nous aimer. Il est posé dans une grande tente avec la « manne » tombée du ciel pour se rappeler que c’est Dieu qui donne la vie, la lumière pour se rappeler que c’est Dieu qui a créé le monde, de l’encens pour nous inviter à la prière.
Chacun peut venir rencontrer Dieu dans cette tente, c’est pourquoi on l’a appelé la tente de la rencontre, comme le lieu secret où l’on rencontre Dieu.

B : L’Arche d’Alliance est transportée d’un campement à l’autre. Au bout de 40 années, le peuple, d’un désert à l’autre, d’un puit à l’autre, d’une montagne à l’autre arrive enfin dans la terre promise, là où les grappes de raisins sont gorgées de soleil et où coulent le lait et le miel.

A : Le peuple s’installe, il oublie qu’il est un peuple en marche. Chacun construit sa maison et il réclame un roi. David veut construire une maison pour son Dieu mais c’est le roi Salomon qui construira un immense temple pour accueillir l’Arche d’Alliance.

B : La lutte pour le pouvoir conduira la rupture dans ce peuple en deux royaumes et quelques temps après à leurs chutes. Ce sera ensuite le temps de la domination étrangère et de l’Exil. Un temps ou le peuple sans terre, sans temple, sans roi, relira toute son histoire et découvrira la miséricorde et le pardon de Dieu toujours fidèle : c’est l’histoire de l’Alliance.

A : Ils découvrent que Dieu les a accompagnés dans les épreuves et sur les chemins de la vie. Dieu ne se lasse jamais des infidélités et des péchés de son peuple : toujours il reste fidèle en envoyant des Prophètes pour rappeler sa tendresse, son amour, sa fidélité. Conscient de son passé, le peuple prend confiance en l’avenir et donne sens au présent. Il commence à écrire son histoire.

B : Patiemment, le peuple élu attend son messie, un sauveur que les prophètes lui ont annoncé : quelqu’un comme Moïse qui le libérera, et lui fera « passer la mer », quelqu’un comme David, un grand roi qui règnera sur leurs cœurs. Comme une étoile dans le ciel !

C : L’Eternel, du haut de son ciel, se pencha sur la terre et regarda en arrière. Il avait fait alliance avec le monde et cela n’avait pas marché. Il avait fait alliance avec un peuple et cela avait été des ruptures incessantes. Que fallait-il faire ?
Créer du neuf absolu, proposa l’Esprit. Jusqu’à maintenant l’homme devait s’approcher de la Parole. Maintenant, c’est la Parole qui se fait proche, c’est la Parole qui devient homme !
Ainsi fut fait. Le verbe s’est fait chair. L’homme, sorti du désert de son enfance, désormais adulte, passé par le feu du baptême, pouvait marcher, côte à côte, avec le Fils de l’homme qui l’accompagnerait partout où il irait. Le temps de la Nouvelle Alliance commençait !

Alors, toi qui es là, tu peux commencer ta propre histoire avec Dieu ; la même que celle du peuple élu, faite d’amour et de haine, de fidélités et de rupture, d’espérance et d’échec, de richesse et de pauvretés …Si tu emboites le pas de Dieu, si tu acceptes l’Alliance qu’il te propose, alors, quel que soit tes chutes, tes péchés, tes infidélités, Dieu sera toujours là pour t‘offrir son amour et son pardon ! C’est cela l’ALLIANCE qu’il te propose ! C’est l’Alliance qu’il nous propose à tous ! Alors : Bonne route !

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Pastorale Catéchétique
226 rue de Bordeaux
16021 Angoulême
+335 45 91 34 44

Colette Decool
Catéchèse


Agenda