Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/L-unite-des-chretiens4660

L’unité des chrétiens

Profitons du voyage effectué par le pape en Suède pour faire le point sur le rapprochement des catholiques et des protestants.


En ce mois de novembre 2016, les religions monothéistes célèbrent très peu de fêtes. Seuls les catholiques honorent tous les saints, le 1er novembre et vont entrer dans le temps de l’Avent (période précédant Noël, mais nous aurons l’occasion d’en reparler) , le dimanche 27 novembre.

Profitons-en pour faire le point sur les travaux de rapprochement des catholiques et des protestants.

Le pape François est attendu en Suède, du 31 octobre au 1er novembre, pour commémorer, avec un an d’avance, les 500 ans de la Réforme.

C’est le 31 octobre 1517 que le moine catholique allemand Martin Luther placarda ses "95 thèses" sur la porte de la chapelle du château de Wittenberg, au sud de Berlin, pour dénoncer le commerce des "indulgences" (1).
La tempête déclenchée par Luther ouvrit la voie à un schisme entre catholiques et protestants, ainsi qu’aux violentes guerres de religion qui déchirèrent l’Europe du XVIème au XVIIIème siècles.

(1) : Au XVIème siècle, Luther dénonçait la pratique des indulgences selon laquelle les fidèles s’acquittaient d’une somme d’argent à l’Eglise pour s’assurer le salut de leur âme.

Un demi-millénaire d’inimitié et cinquante ans de dialogue œcuménique plus tard, catholiques et luthériens s’apprêtent, pour la première fois, à commémorer ensemble la Réforme.
A l’invitation de la fédération luthérienne mondiale (FLM), qui rassemble 145 églises et 70 millions de croyants dans le monde, le pape François a accepté de se rendre en Suède, pays profondément façonné par le luthéranisme.

La commémoration de la Réforme, aujourd’hui, n’a rien à voir avec la célébration d’un évènement qui a fait couler tant de sang entre les chrétiens.
Certes, au regard de cette violence passée, certains catholiques ont du mal à reconnaître des éléments positifs à la Réforme. Tandis que chez les protestants, des voix réclament à grands cris la levée, en 2017, de l’excommunication de Martin Luther.
Mais le sens de cette commémoration commune est avant tout de relire l’Histoire, à la lumière des progrès récemment réalisés par le dialogue œcuménique.

Ainsi cet anniversaire sera-t-il placé sous le triple signe de "l’action de grâce", de la "repentance" et de "l’engagement en faveur d’un témoignage commun".

- "Action de grâce" pour les dons mutuels que se reconnaissent les catholiques et les protestants (y compris pour les dons spécifiques de la Réforme) ;
- "Repentance" pour les violences commises par le passé ;
- "Engagement" en montrant qu’il est possible d’œuvrer ensemble, notamment sur le terrain de la solidarité.

Couronné par la venue de François en Suède, le rapprochement entre catholiques et luthériens ne date pas d’hier. Le pape cueille les fruits de cinquante ans de dialogue œcuménique. Son geste s’inscrit dans une continuité. Il n’aurait jamais pu avoir lieu sans les affirmations du Concile Vatican II (qui a reconnu des" parcelles de vérité" dans les autres confessions), sans le magistère de Jean-Paul II, ou sans les paroles de Benoît XVI au sujet de Luther.

En 2011, le pape allemand s’était rendu à Erfurt, où Martin Luther a vécu six ans comme moine, et lui avait rendu hommage, en affirmant que "la question de Dieu fut la passion profonde de sa vie".



Une culture de collaboration entre Luthériens et Catholiques.

Prière commune entre Catholiques et Luthériens 500 ans après Luther

Signature de la déclaration conjointe entre Catholiques et Luthériens

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda