Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/La-Reconciliation2829

La Réconciliation


Le sacrement de Réconciliation

Pendant sa vie terrestre, Jésus accueille les pécheurs et pardonne leurs péchés. Il parle et ceux qui accueillent sa parole se convertissent. Ressuscité il donne mission à ses apôtres le pouvoir de remettre les péchés : « tout homme à qui vous remettrez ses péchés, ils lui seront remis » (évangile de saint Jean chapitre 20, verset 23). Ainsi les apôtres sont envoyés pour continuer son œuvre de réconciliation de l’homme. Ainsi Jésus, par l’Esprit Saint, confère à de simples hommes, les apôtres, et après eux les évêques et les prêtres, qui sont eux-mêmes, pécheurs, le pouvoir de remettre les péchés. *1

Le Bienheureux Paul VI, avec des paroles magnifiques, disait : « Nous pouvons donc penser que chacun de nos péchés ou fuite de Dieu allume en lui une flamme d’un plus intense amour, un désir de nous reprendre et de nous réinsérer dans son plan de salut […]. Dieu, dans le Christ, se révèle infiniment bon […]. Dieu est bon. Et non seulement en lui-même ; Dieu est – nous le disons en pleurant – bon pour nous. Il nous aime, nous cherche, pense à nous, nous connaît, nous inspire et nous attend : Il sera – si l’on peut dire ainsi – heureux le jour où nous nous retournons et disons : Seigneur, dans ta bonté, pardonne-moi. Voici, donc, notre repentir devenir la joie de Dieu »

Le sacrement : s’y préparer

Il s’agit de s’accorder à la foi de l’Eglise qui parle du sacrement du pardon et non du péché. « Tu es le Dieu des pardons bienveillants et miséricordieux » (Néhémie chapitre 9 verset 17)

Parce que c’est l’amour de Dieu qui est premier il importe de donner la première place à la parole de Dieu et de nous laisser interroger par elle. « Parle Seigneur ton serviteur écoute » (1er livre de Samuel chapitre 3, verset 9)

Nous exprimons simplement notre péché. Pour dire nos manquements à l’amour, nous évoquons les domaines de notre vie où la grâce de Dieu nous est nécessaire. « Je vais aller vers mon Père et je lui dirai : Père j’ai péché… » (Saint Luc chapitre 15, verset 18)

Nous exprimons enfin des regrets sincères pour le mal que nous avons pu faire. Et la volonté , tout aussi sincère, de faire ce qui est en notre pouvoir, pour ne pas retomber et réparer ce qui peut l’être. Nous nous en remettons alors au pardon de Dieu. « Je ne te condamne pas. Va, et désormais ne pèche plus » (Saint Jean chapitre 8, verset 11) *2

*1 extrait tiré du Catéchisme pour adultes. L’alliance de Dieu avec les hommes.
*2 extrait de l’ article du Père Guy Lescanne paru dans la revue « Prier » hors série n°90


Concrètement, à quel moment peut-on recevoir le sacrement de réconciliation ?

A l’église de Barbezieux tous les mardis après la messe à partir de 10h.

Lors des célébrations pénitentielles proposées avant les grandes fêtes comme Noël et Pâques ; les dates, heures et lieux seront systématiquement annoncés sur ce site.

A tout moment en demandant aux prêtres du doyenné.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Secteur de Barbezieux

20 rue Thomas Veillon
16300 Barbezieux
05 45 78 01 27
Secteur de Barbezieux







Agenda


-