Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/La-priere-de-Jesus

La prière de Jésus

Dimanche 28 Mai 2017
7ième dimanche de Pâques
Saint-Jean 17,1-11


Entrons dans la cellule secrète où Jésus prie son Père

Jésus est le plus grand des priants de tous les temps. Dans les quatre évangiles Jésus est montré en prière trente huit fois : 14 en saint Luc, 6 en saint Marc 8 en st.Matthieu et 10 en saint Jean. A eux seuls ces chiffres montrent l’importance de la prière chez Jésus.

Avançons dans la découverte de la prière de Jésus.

Au moment de son baptême Jésus est en prière : « Jésus, baptisé, priait »(St.Luc 3,21)
A la Transfiguration, « Jésus monta sur une montagne pour prier »(St.Luc 9,29)
A Capharnaüm, « Au matin, à la nuit noire, Jésus se leva, sortit et s’en alla dans un lieu désert : là il priait »( St.Marc 1,35)
Jésus apprend à ses disciples le Notre Père : « vous donc priez ainsi : Notre Père céleste... »(St.Mat 6,6-14)
A Gethsémani, Jésus demande à ses disciples de prier : « restez ici tandis que j’irai prier là-bas...veillez et priez pour ne pas tomber au pouvoir de la tentation »(St.Mat 26, 36-41)
Au jardin de Gethsémani : « de nouveau Jésus pour la deuxième fois, Jésus s’éloigna et pria : « Mon Père, si cette coupe ne peut passer sans que je la boive, que ta volonté soit faite. »
Sur la croix Jésus prie(crie) « Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » (Mt 27,46)

Jésus prie pour les autres :

Il bénit son Père de se révéler aux petits : Mt 11,25-26
Il prie pour que Pierre persévère dans la foi : St.Luc 22,32
Il rend grâce pour la résurrection de son ami Lazare : St.Jean 11,41
Il prie son Père d’envoyer l’Esprit Saint : St.Jean 14,16
Il prie pour que ses disciples restent unis : St. Jean 17, 9
et tout le chapitre 17 de saint Jean qui est à lire dans le silence de la contemplation de Jésus en prière pour nous, pour ceux qui cherchent, pour l’unité, pour que la mission se poursuive....

La puissance de la prière

« quelle est donc grande la puissance de la Prière ! On dirait une reine ayant à chaque instant libre accès auprès du roi et pouvant obtenir tout ce qu’elle demande... » (Ste Thérèse)
Cette jeune sainte, peu de temps avant sa mort écrit encore : « la prière c’est un élan du cœur, c’est un simple regard jeté vers le Ciel, c’est un cri de reconnaissance et d’amour au sein de l’épreuve comme au sein de la joie ; enfin c’est quelque chose de grand, de surnaturel, qui me dilate l’âme et m’unit à Jésus »(Ms C, 25v° de L’Histoire d’une âme de Sainte Thérèse)
Un ami cistercien, un sage et un priant m’ très souvent répété : « qui prie, vit.../...prie debout, coucher, en marchant, à l’a chapelle, dans la nature... mais surtout ...prie...prie...prie... »
Pour moi, aujourd’hui, même dans la nuit, le doute, la prière est un câlin d’amour, de tendresse offert à Dieu qui est mon Père et dont je suis l’enfant bien-aimé qui a du prix à ses yeux. La prière élargit mon cœur aux dimensions du monde , alors elle devient universelle... La prière c’est dire à Dieu « je t’aime et je crois que tu m’aimes !... »
Il n’y a rien à faire dans la prière, simplement se laisser faire, se laisser bercer dans les bras de la tendresse de Dieu notre Père .
Ce qui me bouleverse dans l’évangile de ce dimanche c’est de voir que Jésus prie pour ses disciples et donc pour nous. Il prie pour que nous soyons des disciples-missionnaires, heureux d’être aimés et heureux de proclamer que Dieu nous aime, et qu’en Jésus Il nous sauve.
Mais, est-ce que je crois assez ?

Si nous le croyons, alors nous témoignons de notre foi en nous rendant disponibles au don de l’Esprit saint qui, selon l’apôtre Paul vient prier en nous.


Entrons dans la prière de Jésus, en reprenant la prière qu’Il a apprise aux apôtres :

Notre Père,
Père de notre humanité,
Que ton nom soit sanctifié,
que ton nom soit aimé,
Que ton règne vienne,
règne de paix, de justice, de vérité et d’amour,
Que ta volonté soit faite
et non la mienne,
Sur la terre comme au ciel,
c’est à dire au-delà de l’espace et du temps.
Donne-nous notre pain de ce jour,
le pain de l’unité dans l’amour fraternel,
Pardonne-nous nos offenses,
fais de nous des artisans de paix,
Comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés
apprends-nous à pardonner,
Ne nous soumets pas à la tentation
que ton Esprit soit notre Défenseur contre le mal.

Car c’est à Toi qu’appartiennent
le Règne,
règne de justice, de vérité et de paix
la Puissance,
puissance de pardon, et de joie
et la Gloire,
la gloire de Dieu c’est de voir l’Homme debout !

Amen !

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

RCF fête ses 25 ans

adresse Paroisse Segonzac
1 rue Jean d’Hermy
16130 Segonzac
+335 45 83 40 07
paroisse.segonzac chez orange.fr


allowfullscreen>

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France


Denier du culte 2017

Agenda


Relais de la Paroisse


Equipe du deuil