Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Le-coeur-foyer-d-amour

Le cœur, foyer d’amour

DIMANCHE 2 SEPTEMBRE 2018
22° Dimanche du temps ordinaire, année B
Saint Marc 7,1-8,14-15,21-23


CE QUE NOUS VOYONS.

Nous voyons :
• les pharisiens et les scribes interpeller Jésus sur des pratiques extérieures , lavage des mains, des coupes, des carafes....
Jésus répondre en renvoyant les scribes et les pharisiens à leur hypocrisie …
Jésus s’adressant à la foule pour l’aider à passer des pratiques extérieures au cœur qui aime Dieu et les autres.
Jésus connaît les traditions de son peuple ; Il ne les condamne pas. Mais il fustige ceux qui limitent leur engagement relationnel de vie à ces pratiques extérieures. Il s’agit de passer de la religion du culte et des pratiques à celle où le cœur, c’est à dire la foi et l’amour sont en première ligne.
Alors j’ai envie de chanter « donne-nous, Seigneur, un cœur nouveau, mets en nous, Seigneur un esprit nouveau. »

CE QUE NOUS CROYONS.

Nous croyons :
• que cet évangile nous concerne, aujourd’hui, car ne sommes-nous pas trop attachés aux pratiques extérieures ?
• que le message de Jésus, pour nous aujourd’hui, est un appel à la conversion :  » changez vos cœurs, croyez à la Bonne Nouvelle, changez de vie, croyez que Dieu vous aime. »
• que notre cœur est le lieu, le siège du pire et du meilleur : » c’est du dedans, du cœur de l’homme que sortent les pensées perverses... »
• que la Parole de Dieu, est pour toute l’humanité. Elle est proche et juste. Dieu parle au cœur de l’Homme et ne doit être confondu à un maître de pratique.
• que « tu aimeras le Seigneur ton Dieu de toutes tes forces, et ton prochain comme toi-même sont les deux commandements que nous sommes appelés à vivre dans notre relations quotidiennes.
• que selon le Petit Prince, « l’essentiel est invisible, on ne voit bien qu’avec le cœur. »
• que nous devons convertir notre regard porté sur les autres et cesser de nous attacher à la couleur de leurs habits, à la puissance de leur voiture etc...On ne peut pas réduire notre regard sur les autres aux apparences extérieures ! Comme le Seigneur le fait pour nous, regardons les autres avec douceur, avec bonté, avec compassion, avec amour !....et chanter :
« Toi qui aimes ceux qui s’aiment,
car tu es l’amour,
dans nos vies comme un poème,
fais chanter l’amour. »

• que pour Jésus, ce n’est pas l’apparence qui compte, mais notre cœur tout entier.
• que ce qu’il nous faut laver, ce sont nos paroles, nos pensées et nos actions.

CE QUI EST

Dans l’évangile de ce dimanche Jésus est très sévère avec les pharisiens et les scribes. En effet « ils sont experts de la religion juive et de ses règles. Ils sont toujours en train de surveiller l’apparence des gens. Pour eux, il faut être pur pour pouvoir rencontrer Dieu. »
Qu’en est-il pour Jésus  : Lui, le Sauveur, le Maître et Seigneur, le Serviteur regarde le cœur des personnes. Rappelons-nous son regard porté sur Pierre « Il le regarda.. » . Bien d’autres passages de l’évangile nous montre le regard compatissant de Jésus sur les pécheurs, les malades, les étrangers.

Pour nous, en cette semaine qui nous rapproche de la rentrée, prenons garde à ne pas fixer notre regard sur l’accessoire. En marchant dans les magasins des grandes surfaces, en ces temps-ci, je suis « effaré » de voir comment les mamans cèdent à leurs enfants pour l’achat des fournitures scolaires : l’achat, chaque année d’un taille-crayon, d’un nouveau cartable plus look, de cahiers « fantaisie » plus chers que les autres, mais en apparence plus attirants...etc... et la liste serait longue.

Cette semaine, chaque matin commençons notre journée par le signe de la croix : il est le signe de l’amour de Jésus ressuscité pour chacun de nous. Ce faisant, nous manifestons notre désir de vivre notre journée en gardant les yeux, ceux du cœur, fixés sur l’essentiel  : fixer nos yeux sur Jésus qui est à l’origine et au terme de notre foi.
Comment allons-nous nourrir notre foi chaque jour, guidés par l’esprit saint ?

A l’aube de la rentrée :
Prions pour les enfants, les jeunes, les enseignants, les éducateurs, les parents.
• Prions pour que les responsables politiques, économiques prennent des décisions qui respectent les personnes .
• Prions pour les catéchistes et les personnes qui s’engagent au service de l’Église, en liturgie, en gestion économique, en solidarité .
• Prions pour les malades, les personnes isolées, pour les personnes qui visitent ainsi que pour les membres du corps médical.


SEIGNEUR ,
TU CONNAIS NOTRE CŒUR.
Remplis-le de ta douceur,
de ta bienveillance,
de ta bonté !
Illumine notre regard
de la paix de ton amour !
Avec sainte Thérèse,
fais-nous comprendre
« qu’aimer c’est tout donner
et se donner soi-même. »
Amen !

A chacun de vous, je souhaite une rentrée paisible.

Avec ma fraternelle communion et ma prière à toutes vos intentions.
Frère Henri Revéreau, missionnaire de Sainte Thérèse

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Paroisse Segonzac
1 rue Jean d’Hermy
16130 Segonzac
+335 45 83 40 07
paroisse.segonzac chez orange.fr


Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France

Agenda


Relais de la Paroisse


Equipe du deuil

Equipe EAP


-