Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Le-pelerinage-diocesain-a-Malte-au-jour-le-jour
        Le pèlerinage diocésain à Malte, au jour le jour

Le pèlerinage diocésain à Malte, au jour le jour

Du 19 au 26 avril 2018, 46 pèlerins de Charente sont sur les pas de Saint Paul, sur l’Île de Malte.


Mercredi 25 avril 2018

Ce mercredi, nous partons pour Mosta, ville située au centre de l’Ile de Malte, son église, Sainte-Marie est célèbre pour son dôme gigantesque , troisième du monde par sa taille.



Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, le 9 avril 1942, une bombe larguée sur Mosta, perça le dôme et tomba sur le sol sans exploser. Fait extraordinaire au moment de l’impact, l’église était pleine de 300 fidèles venus prier en ces temps de guerre qui, fort heureusement, ne furent pas blessés par la chute de cet obus. Une réplique de ce dernier est conservée dans un petit musée de l’église.


Ensuite, nous visitons Mdina, située au centre de l’île, c’ est l’ancienne capitale de Malte. Petite ville atypique, elle offre une vue spectaculaire sur la majeure partie de l’île.

Tout à côté, Rabat : selon la tradition, Saint Paul est resté trois mois prisonnier des Romains après son naufrage en 60 de notre ère et a fondé la première communauté chrétienne de Malte.

Il a vécu dans une grotte taillée dans la pierre.


les catacombes de Saint Paul, abritent les sépultures des premiers chrétiens de Malte. Elles se trouvent à l’emplacement d’anciennes sépultures phéniciennes.

La journée se termine par la célébration de la messe à l’église Saint Paul .

Et demain, nous repartons pour la Charente...

Mardi 24 avril 2018

Ce mardi 24 avril, nous commençons la journée par une concélébration avec la communauté de la paroisse de Sliema.

La messe est en anglais et le prêtre de 82 ans est un salésien.




Nous partons vers Birgu : Lorsque les 300 chevaliers de l’Ordre arrivèrent à Malte en 1530, ils s’installèrent dans la petite localité de Birgu (le Bourg) qui après le Grand Siège prit le nom de Vittoriosa (la Victorieuse). Mdina, la capitale, était trop à l’intérieur des terres, tandis que Birgu possédait une anse protégée par 3 forts qui permettait d’amarrer les galères en toute sécurité.


Sur le promontoire parallèle à celui de Birgu, le Grand Maître Claude de La Sengle fit bâtir en 1554 une ville fortifiée qui devait prendre son nom : Senglea. Enfin, ce fut sous le Grand Maître Jean de Lascaris (1636-1657) qu’une petite communauté nommée Bormla se développa, avant de prendre le nom de Cospicua.

Quelques années plus tard, le Grand Maître espagnol Cotoner entoura les Trois Cités d’importantes lignes de fortifications s’étendant sur 5 km environ et dotées de huit bastions, les Cottonera Lines.


​​​

Aujourd’hui, les Trois Cités s’activent à nouveau autour de leurs chantiers navals. Mais avec leurs rues médiévales, leurs bâtiments austères et leurs fortifications militaires, elles ont conservé un caractère attachant.


Les pèlerins pensent à ceux qui n’ont pas pu venir, aux membres de leurs communautés, et sont en union de prière avec vous tous.

Lundi 23 avril 2018

Ce lundi, nous commençons par confier notre journée à Marie en visitant le Sanctuaire de Notre Dame de Mellieha, un lieu de pèlerinage très populaire.
La partie la plus ancienne du sanctuaire, tel qu’il est aujourd’hui, remonte à la fin du 16ème siècle.

Dans ce sanctuaire , une icône attribuée à saint Luc l’évangéliste, représente la Vierge Marie et l’Enfant Jésus.

lors de la ​ rencontre avec Frère Konrad Grech au couvent de l’ordre des Jésuites, nous avons pu échanger sur nos églises respectives.

Nous avons célébré la messe au couvent de l’ordre des Jésuites.

Certains ont profité de l’après-midi libre pour retourner à Valette...

Tout le monde est bien rentré à l’hébergement où nous apprécions le calme de ce lieu franciscain propice à la prière

L’oratoire où nous nous retrouvons matin et soir



Dimanche 22 avril 2018

Ce dimanche matin, nous partons visiter le sud de Malte :



Nous découvrons de très beaux paysages : Les falaises se dressent au dessus de la mer et se marient avec le bleu scintillant de la Méditerranée.

Certains d’entre nous ont embarqué à bord de petits bateaux afin de visiter les grottes bleues .Ces grottes naturelles et pittoresques offrent un miroir unique sur la flore sous-marine.

Puis nous nous dirigeons vers Marsaxlokk, un petit village de pêcheurs, situé en front de mer, il est reconnaissable par son nombre important de bateaux de pêche traditionnels plus connus sous le nom de Luzzus.


Nous avons pu flâner et converser au cœur d’un marché traditionnel !!

Notre journée se poursuit par une rencontre et un échange avec sœur Ellis de la communauté des Clarisses .

Nous avons terminé la journée par la célébration de l’Eucharistie dans la chapelle du couvent des sœurs, nous y avons prié pour les vocations...

Samedi 21 avril 2018
Samedi matin nous partons pour l’île de Gozo que nous rejoignons par une traversée en ferry de trente minutes.

Ce samedi est consacré à la Vierge Marie et nous visitons le sanctuaire de Ta’ Pinu :

En 1883, une femme du village Karmni Grima, entendit la voix de Notre-Dame dans la petite chapelle qui occupait alors le site et qui devint rapidement un lieu de pèlerinage.

La très belle basilique qui nous accueille fut construite entre 1920 et 1931 en face de la chapelle originelle. En 1931, le pape Pie XI lui confère le titre de basilique, et elle est consacrée en 1932. En 1990, le Pape Jean Paul II y est venu et en 2010, le pape Benoît XVI .

Devant la basilique, de grandes mosaïques représentent les mystères du Rosaire.

Petit arrêt au bord de la mer...

Vendredi 20 avril 2018
Ce matin les pèlerins partent pour la visite de La Valette qui possède de nombreux titres qui rappellent son riche passé historique. Il s’agit de la cité « moderne » construite par les Chevaliers de St Jean ; une ville d’art européenne inscrite au Patrimoine mondial.



les jardins somptueux de Barracca datent du XVIIIème siècle.


les jardins somptueux de Barracca datent du XVIIIème siècle.


On peut y admirer le très célèbre tableau du Caravage : la décapitation de Jean-Baptiste.


La messe a été célébrée dans l’église saint Paul le naufragé.


Vue sur le port de La Valette

Jeudi 19 avril 2018
Les 46 pèlerins sont partis sur les pas de saint Paul à Malte, ils se sont envolés de Bordeaux ce matin pour La Valette.

Le pèlerinage débute par la visite de la baie de saint Paul et de l’ile Saint Paul, où le bateau qui transportait Saint Paul aurait échoué en l’an 60. L’Accès à l’île se fait par bateau.


Les pèlerins se dirigent vers la statue de saint Paul qui domine la petite île de la baie


baie de saint Paul


messe célébrée devant la baie


pèlerins pendant la messe

2 réactions


23 avril 13:57, par Paroisse de Baignes

Bonjour.
Pourriez-vous faire parvenir aux pèlerins baignois le bonjour des paroissiens de Baignes qui pensent bien à eux.
Merci.

- Répondre à ce message


 


25 avril 19:33, par Stéph et mamie Nénette

Merci pour ces photos et cette visite de Malte que vous nous faites vivre via internet. Vous avez vu de belles choses ! Bises à tous

- Répondre à ce message


 

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


-