Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Le-tresor-la-perle-et-le-filet

Le trésor, la perle et le filet...

DIMANCHE 30 JUILLET 2017
17° dimanche du temps ordinaire, année A
Saint Matthieu 13, 44-52


Le trésor...

En écrivant ce mot j’ai pensé à Tintin sur une île au trésor sans trésor dans le « Trésor de Rackam le Rouge. »
Ici, dans cet évangile le trésor caché c’est le Royaume de Dieu, c’est à dire son amour et notre communion à cet amour. C’est un trésor caché qui ne fait pas de bruit. Mais la joie de l’homme qui le découvre dans son champ, n’est-elle pas notre joie lorsque nous découvrons Dieu présent en nous.
Comme l’amour ne fait pas de bruit, la présence du seigneur dans le jardin de notre vie, dans la terre de notre humanité ne fait pas de bruit.
Souvent appelé tendresse, bonté, miséricorde, le trésor de Dieu en nous ne dévoile son visage qu’à travers nos attitudes, nos gestes, nos paroles, nos actions au cœur de nos relations avec les autres.
Pour que ce trésor nous soit accessible, il nous est nécessaire de vendre tout ce qui nous encombre, tout ce qui étouffe notre cœur. Notre trésor n’est-il pas de nous savoir aimés et de pouvoir aimer ? « Aime et tu sauras que l’amour fait vivre, aime et tu vivras, car aimer c’est vivre... »

La vie quotidienne nous donne de vérifier qu’ aimer et être aimés est un trésor sans égale valeur.

Rendons grâce pour le trésor d’amour que Dieu dépose en la terre de nos vies.

La perle...

C’est beau une perle ! Les dames en porte au bout de leur chaîne argentée. La perle est comme une goutte d’eau : fragile et précieuse à la fois. Ce qui lui donne aussi du prix c’est de connaître la personne qui offre cette perle...Alors la perle devient présence d’un être aimé. D’ailleurs ne dit-on pas de quelqu’un qu’il est une perle pour nous !...
Comme le marchand de l’évangile nous sommes des chercheurs de perles. Il y a des perles qui sont du tape à l’œil et n’ont de prix que l’apparence.

La véritable perle a le prix du cadeau offert par amour.

De quelle perle nous parle l’évangile de ce dimanche ? Sans doute de celle de la Parole de Dieu qui nous le rend présent, attentif, aimant, miséricordieux.
Par le chemin de la foi, de la communion fraternelle, des sacrements, nous pouvons trouver cette unique et précieuse perle.
Mais, que nous faut-il vendre pour acheter cette perle, selon les paroles de l’évangile ? Sans doute vendre ce qui nous attache trop à nous-mêmes, et qui nous empêche de voir la perle qui est en nous depuis toujours, et de découvrir la perle qui brille dans la vie des autres !

Rendons grâce à Dieu pour son amour, précieuse perle de sa miséricordieuse tendresse.

Le filet...

Jésus regarde la mer, le lac de Galilée. Il sait le travail des pécheurs qui tirent leurs filets remplis de poissons ; IL les a vus trier entre les bons et les mauvais poissons.
De cette observation, Jésus exprime un message. Le Royaume de Dieu, c’est l’amour de Dieu pour nous. Comparé à un filet, ce Royaume est jeté dans l’espace de notre humanité, de notre vie, afin d’y prendre les poissons.qui eux sont comme les œuvres que nous accomplissons. Parmi elles, il y a les bonnes œuvres, les bonnes actions qui sont les bons poissons de l’évangile : notre engagement au service des autres, nos partages, nos soutiens, …

Rendons grâce à Dieu qui remplit les filets de nos vies de la force de son amour...

Seigneur envoie ton Esprit
dans nos cœurs,
afin
qu’ils découvrent
le trésor de ta présence aimante.

Que ce même Esprit
nous donne de nous émerveillée
en présence de la perle de ta miséricorde infinie.

Nous te rendons grâce, Seigneur,
Toi seul sait remplir
le filet de nos vies, de bonté,
d’attention, de présence
attentive et discrète
auprès de ceux qui nous entourent.

« Qui trouve Jésus trouve un trésor de bonté,
plus encore, un trésor meilleur que toute bonté »
(Imitation de Jésus-Christ)

et chantons encore :

« Je cherche le visage le visage du Seigneur,
je cherche son image
tout au fond de vos cœurs. »

Bonne et belle semaine dans la joie de la foi,
l’espérance et la charité,
trois trésors,
trois perles
de nos vies de baptisés.
Amen !

Frère Henri Revéreau
missionnaire de Ste Thérèse

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Paroisse Segonzac
1 rue Jean d’Hermy
16130 Segonzac
+335 45 83 40 07
paroisse.segonzac chez orange.fr


Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France

Agenda


Relais de la Paroisse


Equipe du deuil

Equipe EAP


-