Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Le-vent-le-feu-les-langues

Le vent-le feu-les langues

DIMANCHE 15 MAI 2016
Dimanche de la Pentecôte
Actes des Apôtres 2,1-11 et
St.Jean 14,15-16, 23b-26
Homélie de Fr.Henri Revéreau
Missionnaire de Ste-Thérèse


En ce dimanche de la Pentecôte (50 jours après Pâques) l’Esprit Saint se manifeste au travers de divers symboles qui ont tous un sens et que je vais essayer de présenter maintenant .

Le premier symbole est le vent :

La Parole de Dieu nous dit que toute la maison où les apôtres se trouvaient en prière avec Marie fut rempli d’un violent coup de vent. En Hébreux, « ruah » que nous pouvons traduire par « Esprit » signifie aussi le vent. Cela veut dire que l’Esprit de Pentecôte souffle sur les apôtres comme le vent. Le vent, nous ne le voyons pas .

  • Il peut être violent, et on parle d’un vent de tempête ! Il peut ressembler au murmure d’une brise légère qui fait ressentir ses bienfaits lorsqu’en été, il vient caresser nos visages !...
  • On ne voit pas le vent, mais on peut en découvrir les effets . Regardons les bateaux, toutes voiles gonflées pour partir au large. Admirons la dans des oiseaux dans le ciel ! Écoutons le souffle du vent qui joue avec les feuilles des arbres et ainsi les fait chanter en douce ou puissante mélodie ! Soyons dans la joie de voir les enfants jouer avec le vent et leur cerfs-volants sur nos plages charentaises !....J’entends les enfants chanter : « Vent, frais vent du matin, vent qui souffle aux sommets des grands pins, joie du vent qui souffle, allons dans le grand vent... » J’écoute avec joie la voix du poète et diplomate français Saint John Perse ( né à Pointe à Pitre en 1887 et mort à Hyères en 1975) nous parler du vent avec la symphonie des mots, secret des poètes : " Les vents sont forts ! La chair est brève !... aux crêtes liserées d’ors et de feux, dans les lancinations du soir... Mais le VENT, oh ! Le VENT ! Sa force est sans dessein et d’elle-même épuisée !.. "
Ces expressions diverses nous conduisent à comprendre que le symbole du Vent pour dire l’Esprit saint est présent au cœur de notre humanité.

Accueillons les effets du vent de l’ESPRIT SAINT, et que l’apôtre Paul appelle les fruits de l’Esprit, dans sa lettre aux Galates 5,22-25 : « amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, douceur, maîtrise de soi. » Prions l’Esprit Saint de nous renouveler dans la force de ses fruits, afin que nos relations fraternelles en soient transfigurées et nous brûle de charité comme un feu ….

Le second symbole est le feu :

En cet instant où j’écris cette méditation,
-* le feu ravage d’immenses espaces au Canada. Le feu peut détruire, réduire en cendres... et nous devons le combattre …

  • Le feu a aussi d’autres propriétés : il permet de transformer le métal, par l’art du ferronnier capable de faire naître d’un morceau de fer éprouvé par le feu, une statue, une rampe d’escalier, une grille, un bougeoir etc...

-* Le feu réchauffe la maison grâce au bois consumé dans la cheminée. Le feu éclaire et dissipe la nuit .

-* A la Vigile Pascale, nous allumons un feu, appelé FEU NOUVEAU, feu de joie dans notre nuit. C’est très symbolique de notre désir de sortir de la nuit de notre péché pour nous ouvrir à la Lumière du jour, lumière de l’Amour qu’est le Christ Vivant, représenté par le Cierge Pascal . Alors nous chantons : Lumière du Christ, nous rendons grâce à Dieu !
Avec le poète nous lançons nos cœurs et nos âmes dans le grand feu de l’amour de Dieu pour nous :
"Feu qui conjure la nuit et feu plus vif que nos lampes ! Feu transparent de force et de lumière ! Feu de douce et puissante chaleur ! Feu qui nous rassemble et nous émerveille ! Feu de L’Esprit de Pentecôte qui pousse les apôtres au-delà de leurs peurs avec l’audace de l’aventure missionnaire ...feu de l’Esprit de Dieu, renouvelle-nous dans la joie de croire, d’aimer et d’espérer au-delà de toutes frontières !"

Le troisième symbole : les langues !

La Parole de Dieu nous dit dans la première lecture que les apôtres se mirent à parler en d’autres langues, et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit. Qu’est-ce à dire ?
Les apôtres étaient-il polyglottes ? C’est possible et cela les aidait dans l’annonce de la Bonne Nouvelle . Au-delà de cette supposition, il nous faut Sans doute comprendre que « l’Esprit Saint nous donne une inspiration qui n’est pas d’ordre poétique uniquement, mais d’ordre surnaturel, une inspiration qui nous pousse à parler. » C’est ce qui se réalise dans le cœur des apôtres ; Ils ne peuvent pas garder pour eux ce qu’ils ont reçu de leur Maître et Seigneur, Jésus. Par eux, l’Esprit brise les frontières et vient ouvrir des canaux de communication appelées à devenir des chemins de communion avec Dieu et avec les autres.
Comme nous pouvons être saisis par la peur...Jésus nous dit : « le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. » Le Défenseur a pour mission de nous empêcher de tomber dans les filets de la peur, de la timidité, du découragement. Il est en fait l’Esprit d’audace qui nous pousse toujours en avant. On dit que l’amour ouvre les portes ! Eh bien l’Esprit de Dieu ouvre la porte de notre timidité et nous envoie pour témoigner de ce que nous avons vu et entendu : Dieu nous aime et nous invite à Le faire aimer...

.Demandons à l’Esprit de venir au secours de notre faiblesse avec la prière proposée pour la messe de ce jour de Pentecôte :

« Viens, Esprit Saint, en nos cœurs
et envoie du haut du ciel
un rayon de lumière .
Viens en nous, père des pauvres,
viens dispensateur des dons,
viens, lumière de nos cœurs.
Consolateur souverain,
hôte très doux de nos âmes,
adoucissante fraîcheur.
Dans le labeur, le repos,
dans la fièvre, la fraîcheur,
dans les pleurs, le réconfort.
Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.
Assouplis ce qui est raide,
réchauffe ce qui est froid,
rends fort ce qui est faussé.
Ô lumière bienheureuse,
viens remplir jusqu’à l’intime
le cœur de tous les fidèles. »

VIENS REMPLIR NOS COEURS
RENOUVELLE EN NOUS
L’AUDACE MISSIONNAIRE,
par les chemins de la prière,
du partage fraternel,
de la communion à la parole
et au Corps du Christ.
Amen !

VENT DE L’ESPRIT

Le vent de l’Esprit
souffle sur notre misère.
Il nous jette en douceur
dans les bras de tendresse
de la Miséricorde.

Parfois les accolades
de l’Esprit
de force et de lumière
sont rudes comme
un roc sévère !

L’Esprit Saint nous décape,
nous transperce jusqu’à l’âme.
Lorsqu’Il souffle en tornade,
Il devient redoutable :
Il soulève les nuages
de tous nos égoïsmes !

C’est à perdre la tête,
en reprenant cœur,
avec l’Esprit de fête,
source de bonheur.

Pentecôte d’hier,
Pentecôte aujourd’hui,
qui nous brûle du feu
aussi froid que la glace,
aussi chaud qu’un tison
qui réveille nos cendres.

Par l’Esprit, déposons
les sueurs de nos réticences,
plis de nos peurs et de nos doutes.
Acceptons d’éprouver en nous-mêmes
la montée du silence
comme brise légère !

Le murmure du vent
de l’Esprit qui nous tient,
sans savoir d’où Il vient,
sans connaître où Il va...
nous conduit par la main.

Consentir, à genoux dans nos cœurs,
à déposer les armes...
L’Esprit Consolateur
nous drape d’un manteau
de tendresse :
Voile qui transfigure
en oasis fertiles
les sables du désert
de nos vies chaque jour.
L’Esprit, source d’amour
comme la sève printanière
nous fait renaître au jour !...

Frère Henri Revéreau ,le 15 mai 2016

1 réaction


12 mai 2016 18:34, par Marie-Jo Gaudin

Quelle joie de lire et méditer cette homélie colorée, riche, et profonde

sur l’Esprit de Pentecôte ; de retrouver le Frère Henri Revéreau, des années après Bassac et les mémorables retraites de Fraternité Séculière Charles de Foucauld. Merci pour ce souffle !

- repondre message


 

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

RCF fête ses 25 ans

adresse Paroisse Segonzac
1 rue Jean d’Hermy
16130 Segonzac
+335 45 83 40 07
paroisse.segonzac chez orange.fr


allowfullscreen>

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France


Denier du culte 2017

Agenda


Relais de la Paroisse


Equipe du deuil