Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Lectures-du-jour
      Lectures du jour

Lectures du jour

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir

Vendredi 28 juillet 2017, le vendredi de la 16e semaine du temps ordinaire


  • Première lecture : « La Loi fut donnée par Moïse » (Ex 20, 1-17)

    Lecture du livre de l’Exode

    En ces jours-là,
    sur le Sinaï,
        Dieu prononça toutes les paroles que voici :
        « Je suis le Seigneur ton Dieu,
    qui t’ai fait sortir du pays d’Égypte,
    de la maison d’esclavage.


        Tu n’auras pas d’autres dieux en face de moi.
        Tu ne feras aucune idole,
    aucune image de ce qui est là-haut dans les cieux,
    ou en bas sur la terre,
    ou dans les eaux par-dessous la terre.
        Tu ne te prosterneras pas devant ces dieux,
    pour leur rendre un culte.
    Car moi, le Seigneur ton Dieu,
    je suis un Dieu jaloux :
    chez ceux qui me haïssent,
    je punis la faute des pères sur les fils,
    jusqu’à la troisième et la quatrième génération ;
        mais ceux qui m’aiment et observent mes commandements,
    je leur montre ma fidélité jusqu’à la millième génération.
        Tu n’invoqueras pas en vain le nom du Seigneur ton Dieu,
    car le Seigneur ne laissera pas impuni
    celui qui invoque en vain son nom.


        Souviens-toi du jour du sabbat pour le sanctifier.
        Pendant six jours tu travailleras
    et tu feras tout ton ouvrage ;
        mais le septième jour est le jour du repos,
    sabbat en l’honneur du Seigneur ton Dieu :
    tu ne feras aucun ouvrage,
    ni toi, ni ton fils, ni ta fille,
    ni ton serviteur, ni ta servante, ni tes bêtes,
    ni l’immigré qui est dans ta ville.
        Car en six jours le Seigneur a fait le ciel,
    la terre, la mer et tout ce qu’ils contiennent,
    mais il s’est reposé le septième jour.
    C’est pourquoi le Seigneur a béni le jour du sabbat
    et l’a sanctifié.


        Honore ton père et ta mère,
    afin d’avoir longue vie
    sur la terre que te donne le Seigneur ton Dieu.
        Tu ne commettras pas de meurtre.
        Tu ne commettras pas d’adultère.
        Tu ne commettras pas de vol.
        Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.
        Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain ;
    tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain,
    ni son serviteur, ni sa servante,
    ni son bœuf, ni son âne :
    rien de ce qui lui appartient. »


                – Parole du Seigneur.

  • Psaume (Ps 18b (19), 8, 9, 10, 11)

    Refrain psalmique : (Jn 6, 68c)

    Seigneur, tu as les paroles de la vie éternelle.

    La loi du Seigneur est parfaite,
    qui redonne vie ;
    la charte du Seigneur est sûre,
    qui rend sages les simples.

     

    Les préceptes du Seigneur sont droits,
    ils réjouissent le cœur ;
    le commandement du Seigneur est limpide,
    il clarifie le regard.

     

    La crainte qu’il inspire est pure,
    elle est là pour toujours ;
    les décisions du Seigneur sont justes
    et vraiment équitables :

     

    plus désirables que l’or,
    qu’une masse d’or fin,
    plus savoureuses que le miel
    qui coule des rayons.

  • Évangile : « Celui qui entend la Parole et la comprend porte du fruit » (Mt 13, 18-23)

    Acclamation : (cf. Lc 8, 15)

    Alléluia. Alléluia.
    Heureux ceux qui ont entendu la Parole
    dans un cœur bon et généreux,
    qui la retiennent et portent du fruit par leur persévérance.
    Alléluia.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

    En ce temps-là,
    Jésus disait à ses disciples :
        « Écoutez ce que veut dire la parabole du semeur.
        Quand quelqu’un entend la parole du Royaume sans la comprendre,
    le Mauvais survient
    et s’empare de ce qui est semé dans son cœur :
    celui-là, c’est le terrain ensemencé au bord du chemin.
        Celui qui a reçu la semence sur un sol pierreux,
    c’est celui qui entend la Parole
    et la reçoit aussitôt avec joie ;
        mais il n’a pas de racines en lui,
    il est l’homme d’un moment :
    quand vient la détresse ou la persécution à cause de la Parole,
    il trébuche aussitôt.
        Celui qui a reçu la semence dans les ronces,
    c’est celui qui entend la Parole ;
    mais le souci du monde et la séduction de la richesse
    étouffent la Parole, qui ne donne pas de fruit.
        Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre,
    c’est celui qui entend la Parole et la comprend :
    il porte du fruit
    à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un. »


                – Acclamons la Parole de Dieu.

Recevoir la Parole dans la bonne terre

Saint Césaire d'Arles (470-543), moine et évêque
Sermons au peuple, n° 7, 1 (trad. cf SC 175, p.338s)

Que le Christ vous aide, frères très chers, à toujours accueillir la lecture de la parole de Dieu avec un cœur avide et assoiffé ; ainsi votre obéissance très fidèle vous remplira de joie spirituelle. Mais si vous voulez que les saintes Écritures aient pour vous de la douceur et que les préceptes divins vous profitent autant qu'il le faut, soustrayez-vous pendant quelques heures à vos préoccupations matérielles. Relisez dans vos maisons les paroles de Dieu, consacrez-vous entièrement à sa miséricorde. Ainsi vous réussirez à réaliser en vous ce qui est écrit de l'homme bienheureux : « Il méditera jour et nuit la loi du Seigneur » (Ps 1,2) et aussi : « Heureux ceux qui scrutent ses commandements, ceux qui le cherchent de tout leur cœur » (Ps 118,2). Les commerçants ne cherchent pas à faire des bénéfices sur une seule marchandise mais sur plusieurs. Les cultivateurs cherchent un meilleur rendement en semant différentes sortes de semences. Vous qui cherchez des bénéfices spirituels, ne vous contentez pas seulement d'entendre les textes sacrés à l'église. Lisez les textes sacrés à la maison ; quand les jours sont courts, profitez des longues soirées. Et ainsi vous pourrez amasser un froment spirituel dans le grenier de votre cœur et ranger dans le trésor de vos âmes les perles précieuses des Écritures.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France

Les doyennés et paroisses


Agenda

Rendez-vous