Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Lectures-du-jour
      Lectures du jour

Lectures du jour

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir

Samedi 25 mars 2017, solennité de l'annonciation du seigneur


  • Première lecture : « Nous ne dirons plus à l’ouvrage de nos mains : “Tu es notre Dieu” » (Os 14, 2-10)

    Lecture du livre du prophète Osée

    Aisnsi parle le Seigneur :
    Reviens, Israël, au Seigneur ton Dieu ;
    car tu t’es effondré par suite de tes fautes.
    Revenez au Seigneur
    en lui présentant ces paroles :
    « Enlève toutes les fautes, et accepte ce qui est bon.
    Au lieu de taureaux, nous t’offrons en sacrifice
    les paroles de nos lèvres.
    Puisque les Assyriens ne peuvent pas nous sauver,
    nous ne monterons plus sur des chevaux,
    et nous ne dirons plus à l’ouvrage de nos mains :
    “Tu es notre Dieu”,
    car de toi seul l’orphelin reçoit de la tendresse. »


    Voici la réponse du Seigneur :
    Je les guérirai de leur infidélité,
    je les aimerai d’un amour gratuit,
    car ma colère s’est détournée d’Israël.
    Je serai pour Israël comme la rosée,
    il fleurira comme le lis,
    il étendra ses racines comme les arbres du Liban.
    Ses jeunes pousses vont grandir,
    sa parure sera comme celle de l’olivier,
    son parfum, comme celui de la forêt du Liban.
    Ils reviendront s’asseoir à son ombre,
    ils feront revivre le froment,
    ils fleuriront comme la vigne,
    ils seront renommés comme le vin du Liban.
    Éphraïm ! Peux-tu me confondre avec les idoles ?
    C’est moi qui te réponds et qui te regarde.
    Je suis comme le cyprès toujours vert,
    c’est moi qui te donne ton fruit.


    Qui donc est assez sage
    pour comprendre ces choses,
    assez pénétrant pour les saisir ?
    Oui, les chemins du Seigneur sont droits :
    les justes y avancent,
    mais les pécheurs y trébuchent.


    – Parole du Seigneur.

  • Psaume (80 (81), 6c-8a, 8bc-9, 10-11ab, 14.17)

    Refrain psalmique : (cf. 80, 11.9a)

    C’est moi, le Seigneur ton Dieu,
    écoute ma voix.
     

    J’entends des mots qui m’étaient inconnus :
    « J’ai ôté le poids qui chargeait ses épaules ;
    ses mains ont déposé le fardeau.
    Quand tu criais sous l’oppression, je t’ai sauvé.


    « Je répondais, caché dans l’orage,
    je t’éprouvais près des eaux de Mériba.
    Écoute, je t’adjure, ô mon peuple ;
    vas-tu m’écouter, Israël ?


    « Tu n’auras pas chez toi d’autres dieux,
    tu ne serviras aucun dieu étranger.
    C’est moi, le Seigneur ton Dieu,
    qui t’ai fait monter de la terre d’Égypte !


    « Ah ! Si mon peuple m’écoutait,
    Israël, s’il allait sur mes chemins !
    Je le nourrirais de la fleur du froment,
    je le rassasierais avec le miel du rocher ! »

  • Évangile : « Le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur : tu l’aimeras » (Mc 12, 28b- 34)

    Acclamation : (Mt 4, 17)

    Ta parole, Seigneur, est vérité
    et ta loi, délivrance.

    Convertissez-vous, dit le Seigneur,
    car le royaume des Cieux est tout proche.
    Ta parole, Seigneur, est vérité
    et ta loi, délivrance.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

    En ce temps-là,
    un scribe s’avança vers Jésus pour lui demander :
    « Quel est le premier de tous les commandements ? »
    Jésus lui fit cette réponse :
    « Voici le premier :
    Écoute, Israël :
    le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur.
    Tu aimeras le Seigneur ton Dieu
    de tout ton cœur, de toute ton âme,
    de tout ton esprit et de toute ta force.

    Et voici le second :
    Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
    Il n’y a pas de commandement plus grand que ceux-là. »
    Le scribe reprit :
    « Fort bien, Maître, tu as dit vrai :
    Dieu est l’Unique
    et il n’y en a pas d’autre que lui.
    L’aimer de tout son cœur,
    de toute son intelligence, de toute sa force,
    et aimer son prochain comme soi-même,
    vaut mieux que toute offrande d’holocaustes et de sacrifices. »
    Jésus, voyant qu’il avait fait une remarque judicieuse, lui dit :
    « Tu n’es pas loin du royaume de Dieu. »
    Et personne n’osait plus l’interroger.


    – Acclamons la Parole de Dieu.

Demeure de Dieu

Sainte Claire (1193-1252), moniale franciscaine
3e Lettre à Agnès de Prague, 18-26 (Sainte Claire d’Assise, trad. Père Vorreux, O.F.M. Éd. Franciscaines)

Attache-toi à cette très douce Mère qui a mis au monde cet enfant que les cieux ne pouvaient contenir ; elle, pourtant, l'a contenu dans le petit cloître de son ventre et l'a porté dans son sein virginal. Qui ne se détournerait avec horreur de l'ennemi du genre humain et de ses ruses ; il fait miroiter à nos yeux le prestige de gloires éphémères et trompeuses, et s'efforce par là de réduire à néant ce qui est plus grand que le ciel. Car l'âme d'un fidèle, qui est la plus digne de toutes les créatures, est évidemment rendue par la grâce de Dieu plus grande que le ciel : ce créateur, que les cieux immenses et toutes les autres créatures ne peuvent contenir, l'âme fidèle à elle seule devient son séjour et sa demeure ; il suffit pour cela de posséder ce que refusent les impies : la charité. Celui qui est la vérité même en témoigne : « Celui qui m'aime, mon Père l'aimera ; moi aussi je l'aimerai, et nous viendrons à lui et nous ferons en lui notre demeure » (Jn 14,21.23). De même donc que la glorieuse Vierge des vierges l'a porté matériellement, de même toi tu pourras toujours le porter spirituellement dans ton corps chaste et virginal si tu suis ses traces, et particulièrement son humilité et sa pauvreté ; tu pourras contenir en toi Celui qui te contient, toi et tout l'univers ; tu le posséderas de façon bien plus réelle et plus concrète que tu ne pourrais posséder les biens périssables de ce monde.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.




Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France


Agenda