Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Ne-soyez-pas-bouleverses

"Ne soyez pas bouleversés !"

DIMANCHE 1° MAI 2016
6° dimanche de Pâques
St.Jean 14,23-29
Homélie de Fr.Henri Revéreau
Missionnaire de Ste Thérèse


« En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :

« si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons vers lui et, chez lui, nous nous ferons une demeure. Celui qui ne m’aime pas ne garde pas mes paroles. Or, la parole que vous entendez de moi : elle est du Père qui m’a envoyé. Je vous parle ainsi, tant que je demeure avec vous ; mais le défenseur, l’Esprit-saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne.... » « Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé. »

Un départ qui bouleverse

Chaque fois que la vie ou la mort nous séparent séparent d’un être cher, nous sommes bouleversés.
Nos cœurs sont dans le trouble : désormais, ce ne sera plus comme avant...
Les apôtres ont vécu ce bouleversement lorsque Jésus, leur ami, leur annonce son départ.

Après trois ans de marche avec lui , de repas partagés, de paroles échangées, de prière vécue ensemble, d’amitié solide nouée par un cheminement commun, ils vont se retrouver face à eux-mêmes et devenir responsables de l’annonce de la Bonne Nouvelle reçue de leur ami : Dieu nous aime...cet amour traverse la mort.

Souvent dans les homélies de sépultures nous commentons ce passage de la Parole de Dieu qui parle du bouleversement. Nous invitons l’assemblée à un acte de foi en la Vie que la mort physique ne tue pas. Au-delà du temps et de l’espace l’amour ne meurt pas. Y croyons-nous assez ?

Un testament pour l’avenir

Jésus est en marche vers sa mort. Il le sait. Mais Il ne veut pas quitter les siens sans leur laisser son testament :

  • demeurer dans son amour et celui du Père-,
  • accueillir l’Esprit Saint-, recevoir sa paix-,
  • les inviter à être dans la joie-,
  • s’ouvrir à la foi dans l’avenir. Toutes ces consignes de vie ont pour but de conforter les disciples en vue de la mission qui les attend, mission précédée de la confrontation à la mort de leur ami Jésus, mission qui les conduira à devenir des missionnaires de la Bonne Nouvelle de la résurrection, par leurs paroles , leur témoignage de vie jusqu’au martyr.

Actualité du message de ce évangile

Si nous prenons le temps de lire, de méditer cet évangile de Saint Jean, à partir des deux paragraphes précédents , un départ qui bouleverse et un testament pour l’avenir, nous allons êtres conduits à nous poser une question : en quoi tout cela nous concerne-t-il aujourd’hui ?
La question est légitime. Mais nous ne pouvons pas en rester à la présentation d’événements et de paroles du passé.
Nous devons recevoir le message :
Au cœur de nos bouleversements intérieurs liés à notre vie, aux événements du monde, à notre santé, à notre situation familiale, professionnelle, relationnelle, à notre foi, à notre espérance, que faire ? Ouvrons la porte du message de cet évangile :

  • Première attitude : comment j’aime le Seigneur ? Comment je lui manifeste mon amour ?
  • Seconde attitude : garder la Parole de Dieu en nous, c’est à dire l’écouter, l’accueillir, la recevoir comme un cadeau et dire merci.
  • Troisième attitude : exprimer notre foi en Celui qui demeure en nous, Jésus ressuscité.
  • Quatrième attitude : accueillir l’Esprit saint en nous et nous laisser instruire par Lui.

- * Cinquième attitude : nous réjouir de recevoir la paix de Dieu et d’en devenir desartisans

…. et maintenant que chacun de nous s’approprie ce message et le transforme concrètement dans sa vie de relation à Dieu, aux autres et soi-même.


« Dieu tout-puissant,
en nous confiant la maîtrise de la terre,
tu fais de nous les collaborateurs de ta création.
Donne-nous sagesse et respect,
afin d’utiliser les ressources
de la nature de telle manière
que nul ne souffre de nos abus,
et que les générations à venir
te louent pour ta bonté. »
(Prière pour la Paix, à Assise en 1986)

Dieu notre Père,
que ton Esprit d’amour
nous aide tous
à devenir des disciples
de Jésus ton Fils bien-aimé,
attentifs à être
des artisans de paix.
Amen, alléluia !

En fraternelle communion

Frère Henri Revéreau
missionnaire de Ste Thérèse

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

RCF fête ses 25 ans

adresse Paroisse Segonzac
1 rue Jean d’Hermy
16130 Segonzac
+335 45 83 40 07
paroisse.segonzac chez orange.fr


allowfullscreen>

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France


Denier du culte 2017

Agenda


Relais de la Paroisse


Equipe du deuil