Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Nous-sommes-tous-des-handicapes
        « Nous sommes tous des handicapés… »

« Nous sommes tous des handicapés… »

Le samedi 28 avril se tenait à Angoulême un colloque riche et vivifiant sur la place des personnes handicapées dans la société et dans l’Église. Une rencontre hors du commun.


C’est une belle leçon de courage, de joie de vivre et de foi, que nous ont donnés ce samedi 28 avril, les intervenants au colloque organisé par la Pastorale des Personnes Handicapées « Dans le pays des bulles, Faisons les éclater ».
Comme l’a précisé Bruno Lemaire dans son introduction, l’objectif de ce colloque est de montrer la place que peuvent tenir les personnes handicapées dans l’église et dans la société. Force est de constater que cette place peut être grande.

C’est Marie Caroline Schürr, enseignante de 33 ans, souffrant d’une maladie génétique, qui par video conférence en raison de ses problèmes de santé, lance la première salve : « Je ne suis pas une handicapée, je suis d’abord une enfant de Dieu. C’est Lui qui me donne le courage de prendre ma maladie à bras le corps pour construire ensemble une Eglise et une société « Tout est dit. » 

Marie Caroline a développé son propos en montrant combien la personne fragile n’a pas tant besoin de recevoir que de donner. Et de s’interroger, et de nous interpeller : « Est ce que l’autre est prêt à accepter mon aide ? » Certes l’aide sera différente, mais savoir la recevoir témoignera de la confiance que l’on porte à la personne handicapée. Je ne suis pas juste, « une pathologie » mais « une Vie ». Ma vie est utile, poursuit Marie Caroline, le handicap n’est pas une chance, la vie l’est. Après quelques anecdotes sur sa vie d’enseignante « à roulettes »,* selon sa propre expression, Marie Caroline a conclu sur ce que son handicap avait permis à ses jeunes élèves de donner.
C’est un tonnerre d’applaudissements qui a salué le témoignage vivifiant de Marie Caroline Shürr tout sourire, bien que fatiguée face à la caméra.

La tâche était rude pour Jean-Luc Paillard du Conseil départemental de l’association des Paralysés de France de ramener l’auditoire aux contingences matérielles qui parfois pourrissent la vie des handicapés, avec en priorité les problèmes d’accessibilité. J.L. Paillard a rappelé que les droits des handicapés sont inscrits dans les Droits de l’Homme, mais se heurtent parfois aux problèmes de normes de sécurité. L’accessibilité est de la responsabilité de tous, politiques industriels, enseignants, citoyens. Il a conclu en regrettant que les 12 000 handicapés de France soient parfois oubliés des politiques nationale et locale !

L’après midi était consacré à d’autres témoignages tout aussi révélateurs de la joie de vivre et de la pugnacité de leur auteurs, pour exister comme « une personne à part entière ». Christophe dit aimer « mettre la table, ranger, aller à la messe ». Il aime écouter de la musique. C’est Mozart qu’il préfère à Bach aujourd’hui. Anaëlle aime bien jardiner ou se maquiller. Elle nous fait part de ses souvenirs de voyages et raconte avec émerveillement une nuit passée à la belle étoile dans le désert. Émotion partagée par tous les participants !
Marie-Paule et Jean-Philippe, ont tous les deux surmontés leur handicap par l’engagement. Marie Paule a réussi une vraie vie de famille en devenant maman et en s’impliquant dans une activité municipale qui l’a menée jusqu’au rôle d’adjointe. Jean-Philippe a paradoxalement dû faire face à la difficulté d’être trop diplômé pour accéder à un emploi protégé, mais trop malade pour exercer une activité à temps plein. Il a résolu le dilemme en s’investissant dans le monde associatif et en devenant aujourd’hui Président de l’association « Espoir pour la vie ».

La discussion qui a suivi a montré que nous avions tous été bousculés par ces témoignages de vie extrêmement forts. La meilleure conclusion c’est Marie Caroline qui l’a donnée : « Ne profitons pas de la fragilité des uns pour montrer qu’on est le plus fort. »

Juliette Malègue

En savoir plus

* OUT OF THE BOX - La joie à roulettes de Marie Caroline Schürr, Diffusion Hachette ( Collec. TOTUS)

- Le programme du colloque du 28 avril

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Pastorale de la Santé
226 rue de Bordeaux
16021 Angoulême
+335 45 91 34 44
Pastorale de la santé

Déléguée diocésaine
Pastorale de la santé

Responsable PPH
Bruno LEMAIRE
06 95 96 78 19
Responsable SeM
Sr Eve-Marie LAMBERT
05 45 22 24 88
Aumônier

Correspondant "fin de vie"
Véronique LEFLOCH
06 81 49 28 73

Agenda



-