Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Parole-a-notre-eveque-5-mai-2018

Parole à notre évêque, 5 mai 2018

A la veille du 5 mai et de la promulgation des orientations diocésaines, Mgr Gosselin a rappelé l’importance de cette journée. Il a aussi donné le sens de la neuvaine, proposée dans le diocèse, entre l’Ascension et la Pentecôte.


Le vendredi 4 mai, Mgr Gosselin était à Poitiers avec les autres évêques de l’ancienne région Poitou-Charentes et les directeurs diocésains de l’enseignement catholique. « Nous travaillons ensemble entre les diocèses de Poitiers, La Rochelle et Angoulême. Une nouvelle organisation se met en place à partir de septembre prochain avec deux directeurs diocésains au lieu de trois actuellement. Ce changement doit permettre aussi de mutualiser les services et d’avoir plus de charges et de missions. Nous continuons à travailler ensemble pour un meilleur service de l’enseignement catholique dans nos trois diocèses. Cette journée d’échanges est un bon temps de travail ensemble. »
L’évêque s’exprimait sur l’antenne à la veille d’une journée importante pour le diocèse d’Angoulême. Le 5 mai ont en effet été promulguées les orientations diocésaines. « Il s’agit d’un long processus qui arrive à son terme. C’est comme un sommet qui en annonce quelques autres. Ce 5 mai est comme un point de ralliement. Après toute cette réflexion depuis septembre dernier, nous voulons promulguer un texte d’orientations qui nécessite beaucoup de recherches locales dans les nouveaux doyennés et également de mettre en place les orientations pastorales avec des axes missionnaires tels que nous les avons définis », souligne l’évêque.

5 grands doyennés et 5 doyens

« Durant la journée, prêtres, diacres et tous les délégués qui ont été appelés par secteurs, doyennés et paroisses, ou représentant des mouvements et des conseils doivent se retrouver pour partager et travailler. La journée se termine par une célébration eucharistique à la Cathédrale où tout le monde est convié et nous allons, à cette occasion, distribuer, de manière un peu officielle, le texte. Ces orientations étaient déjà consultables sur le site, mais nous voulons les promulguer et les envoyer dans tous les secteurs, particulièrement les 5 nouveaux doyennés ».
Avec le nouveau découpage du diocèse, les noms des nouveaux doyens ont été dévoilés samedi 5 mai : pour Grand Angoulême, le Père Laurent Maurin ; pour Nord-Charente, le Père Marc Prunier ; pour l’ouest-Charente, le Père Pierre-Marie Robert ; pour le sud-Charente, le Père Michel Granger et pour l’Est-Charente, le Père Michel Fernandez. « A partir de là, les doyens vont rassembler les prêtres et - ce qui sera un grand événement de l’année prochaine - réfléchir sur les paroisses, voir si elles ont besoin ou non d’évoluer et aussi l’élaboration d’un plan pastoral de doyenné. Il y a une vision qui a été donnée pour l’ensemble du diocèse et qui doit maintenant se décliner en fonction des territoires. C’est un événement important ce 5 mai. J’espère qu’il y aura beaucoup de monde à la Cathédrale le soir et que ceux qui ne peuvent pas être là s’associent dans la prière à cet événement diocésain qui nous concerne tous. Nous voulons faire à la fois du nouveau dans la grande tradition de l’Eglise et dans l’histoire charentaise et en même temps nous déplacer et être davantage missionnaires, ce qui va être un axe important de ces orientations », insiste Mgr Gosselin.

La démarche de neuvaine

Le diocèse se donne les moyens de vivre pleinement les fêtes de l’Ascension et de la Pentecôte. « Pour l’Ascension, à Charmant, un pèlerinage est organisé, chaque année, avec une messe que je présiderai. Après la célébration, nous sortirons pour aller bénir les champs, les élevages, les agriculteurs, les éleveurs, le matériel en prenant les quatre points cardinaux. Traditionnellement, cette démarche s’appelle les rogations dans les jours précédant l’Ascension. Là, nous le ferons le jour de l’Ascension. J’invite à ce pèlerinage, les agriculteurs et les sympathisants. Nous le sommes tous d’ailleurs puisque nous bénéficions tous du travail de nos frères agriculteurs avec les joies et les difficultés de ce milieu-là. Il s’agit donc d’un temps de prière en ce jour de l’Ascension et de bénédiction de la terre, des champs et de tout ce qui produit les fruits de la terre. »
A l’échelle du diocèse, une proposition a vu le jour cette année entre l’Ascension et la Pentecôte. « Ce sera un temps de cénacle, de neuvaine entre l’Ascension et la Pentecôte. Après la montée au ciel de Jésus, c’est l’attente dans la prière. Il est dit dans les actes des apôtres que les apôtres étaient assidus à la prière avec Marie, mère de Jésus, et les frères pendant ce temps où il y a une absence mais une absence qui n’est pas malheureuse. Parce qu’on sait que Jésus nous a promis l’Esprit. Nous voulons donc de manière un peu plus formelle, tous les soirs à l’église Saint-Martial, un temps de méditation, d’enseignement et de prière animé par les différents groupes et mouvements spirituels de notre diocèse pour terminer par une après-midi de mission, la célébration de l’eucharistie, pour la fête de Pentecôte fêtée le samedi 19 et le dimanche 20 à la Maison diocésaine. Mais il est important de garder à l’esprit cette neuvaine, ce temps de cénacle où on est particulièrement vigilant dans la prière. Cela tombe bien avec ce que nous vivons en ce moment au niveau des grandes orientations diocésaines de pouvoir nous remettre dans la volonté de Dieu. C’est une période particulièrement riche, réjouissons-nous », conclut l’évêque.

Erica Walter

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Mgr Hervé Gosselin
Secrétariat : 05 45 91 86 89
226, rue de Bordeaux
16000 Angoulême
Mgr Gosselin
Secrétariat de Mgr GOSSELIN

NB : Les mails envoyés à l’adresse eveque chez dio16.fr ne sont plus consultés





-