Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Parole-a-notre-eveque-du-1er-juillet-2017
          Parole à notre évêque du 1er juillet 2017

Parole à notre évêque du 1er juillet 2017

Avant l’été, le conseil épiscopal s’est réuni en lien avec les bureaux des conseil pastoral et presbytéral. Une consultation sera diffusé à la rentrée auprès des Chrétiens. Mgr Gosselin a aussi profité du passage de pèlerins coréens en Charente pour évoquer leur reconnaissance notamment à notre saint charentais, Pierre Aumaître.


Les membres du conseil épiscopal se sont réunis pendant 4 jours en grande partie à l’Abbaye de Maumont du 26 au 29 juin. « Cette session a en fait commencé avec une rencontre du conseil pastoral. Après, nous sommes partis à Maumont où nous avons pu bénéficier un peu de la prière des Sœurs. Nous avons fêté, là-bas, le jubilé d’or de Mère Jean-Marc pour la fête de Saint-Pierre et Saint-Paul. Sur place, nous avons travaillé avec le bureau du conseil pastoral et celui du conseil presbytéral pour pouvoir relire un peu les événements de l’année et préparer l’année à venir avec beaucoup de dimensions. »
« Nous sommes en particulier en train d’élaborer une consultation que nous voulons soumettre à tous les chrétiens de Charente. Elle se fera par le biais d’internet et par une feuille distribuée dans les paroisses. Nous voulons de cette façon reprendre le travail du conseil presbytéral qui réunit tous les prêtres en activité et demander l’avis largement. Ce n’est pas un synode, mais nous allons interroger le peuple chrétien de Charente sur les différents axes que nous avons préparés avec les prêtres : l’enracinement dans la prière et dans la parole de Dieu, sur la façon d’organiser un peu mieux le territoire, d’animer nos fraternités locales, paroissiales, sur la façon d’être davantage ouvert au monde, sur les objectifs de formation aussi. J’annonce que, à la rentrée, il y aura donc cette consultation des chrétiens qui pourront s’exprimer sur tous ces sujets avec un questionnaire assez précis que nous avons élaboré ensemble ».

Une consultation large dès la rentrée
Dans la forme, cette consultation ne ressemblera pas à un QCM, questionnaire à choix multiples. « Nous avons hésité, mais nous nous sommes dit que nous allions faire des questions un peu ouvertes. Nous allons demander à ce que ce soit préparé en équipe. Chacun pourra ainsi répondre à cette consultation collectivement, mais aussi avoir une réponse personnelle pour la totalité ou une partie seulement. Ce questionnaire sera en effet assez dense. Certains devraient donc être plus à l’aise avec des questions que d’autres ». Un calendrier autour de cette consultation doit se mettre en place. « Ce questionnaire va mettre du temps pour arriver à destination de tous, pour qu’il puisse être travaillé, réfléchi et que les réponses puissent remonter. Au cours de l’année prochaine, nous traiterons le matériau brut de cette réflexion commune. Nous voulons que cette consultation soit diffusée dès la rentrée. »

Un groupe de 45 pèlerins coréens a fait étape en Charente le 30 juin et le 1er juillet autour de la figure de Pierre Aumaître. Ils se sont évidemment rendus à Aizecq, village natal du saint charentais, et aussi à Angoulême. « Nous avons donc la joie de pouvoir accueillir ces Coréens. Nous avons fêté, en 2016, les 150 ans des martyrs de Corée. Nous sommes partis sur place en octobre dernier, nous avons rencontré les communautés paroissiales. Les Coréens sont très interpellés par ces Français qui sont venus les évangéliser, sur la façon dont ces prêtres chrétiens, notre Pierre Aumaître notamment, ont pu partir à l’invitation des communautés chrétiennes parce qu’ils n’avaient pas de prêtre pour célébrer la messe et les sacrements. Cette réalité a duré pendant 50 ans. Ces pèlerins, je pense, font le tour des différents martyrs de Corée. Nous avons la joie de les accueillir dans notre diocèse où ils restent à peine 24h ».

« Pierre Aumaître est quelqu’un qui marque les Coréens »
« Il y un intérêt réel et répété pour les Coréens avec une sorte de jumelage qui se met en place entre l’église Saint-Pierre Aumaitre à Angoulême et celle qui est en Corée, un échange entre les jeunes, entre paroisses. Nous avons d’ailleurs été invités pour la pose de la première pierre parce qu’ils ont une église, mais ils la trouvent un peu petite, alors ils vont la raser pour en faire une plus grande. Mais nous leur avons dit qu’ils nous étaient un peu difficiles de venir tous les ans en Corée. Pour eux, il faut donc revenir ensuite pour la bénédiction de l’édifice. On les sent très proches et Pierre Aumaître est quand même quelqu’un qui les marque comme cette spiritualité du martyr, de ces dons, de ces vies données au service de l’Evangile les marquent beaucoup. L’an dernier, quand nous étions en Corée, nous étions accueillis parfois par 150 personnes voire plus encore qui étaient là pour nous attendre, nous applaudir et nous combler de cadeaux. C’est une culture aussi. Nous, nous voulons aussi bien les accueillir avec cette messe de samedi matin (1er juillet). En ce 1er juillet, Saint Cybard encourage Saint Pierre Aumaître. Au ciel, il n’y a pas de rivalité. Parce que notre diocèse pourrait faire mémoire en ce 1er juillet de Saint Cybard. En fait, il n’y a pas de messe pour lui à la grotte, mais cette messe avec les Coréens. »

Les communautés de l’Arche du sud-Ouest vivaient un week-end festif à Cognac les 1er et 2 juillet. « Je suis invité pour pouvoir célébrer la messe et pour participer à une rencontre avant. Nous avons la chance d’avoir 3 communautés de l’Arche dans le diocèse. C’est l’histoire et un certain nombre d’influences qui ont permis cette implantation. Avec joie, je vais participer à ce rassemblement des communautés du sud-ouest. Quand l’Arche se réunit, c’est pour fêter, c’est pour se réjouir avec simplicité mais avec ferveur. Nous leur souhaitons un bon rassemblement, leur dire qu’on compte sur eux et comment justement on pense que l’Arche influe sur la vie de l’Eglise en Charente, comment leur présence et la présence de ces personnes handicapées -c’est la richesse des pauvres selon l’Evangile- simplifie et en même temps approfondit beaucoup l’Eglise en Charente. Je crois que c’est vraiment une des dimensions importantes de notre diocèse. On se réjouit donc de pouvoir aller fêter ça avec eux ».

Propos de l’émission de RCF Charente recueillis par Erica Walter

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Mgr Hervé Gosselin
Secrétariat : 05 45 91 86 89
226, rue de Bordeaux
16000 Angoulême
Mgr Gosselin
Secrétariat de Mgr GOSSELIN

NB : Les mails envoyés à l’adresse eveque chez dio16.fr ne sont plus consultés