Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Point-Zero

"Point Zéro"

Dimanche 31 Octobre 2016
Saint Mathieu 5,1-12a
Homélie de Fr.Henri Revéreau
Missionnaire de Sainte Thérèse.


Si nous comprenons que le « point zéro » correspond à l’abandon de sa volonté propre afin d’accomplir celle de Dieu, alors nous sommes sur le chemin des Béatitudes.

LES BEATITUDES, UN CHEMIN...


Les Béatitudes nous enseignent le bonheur de « nous laisser aimer de Dieu »
. ce fut le secret de tous les saints. Lorsque, dans leur vie quotidienne ils ont réalisé que la béatitude « heureux les doux » pouvait devenir en eux « heureux ceux qui mettent toutes leurs passions de puissance au « point zéro », ils ont trouvé le chemin de la douceur de Dieu au cœur même de leurs relations avec les autres, chaque jour.

Les saints ont fait l’expérience
- et pour certains au prix de leur vie-, que la Béatitude de la paix qui transforme en abandon l’agressivité, la violence et la révolte devient alors chemin de paix possible, selon le cœur de Dieu, c’est-à-dire dans le respect mutuel et l’accueil des différences !

A L’ECOLE DES SAINTS

Les saints nous enseignent encore que

  • la sainteté n’est pas un privilège,
  • mais un chemin vers Dieu par le chemin vers les autres. En hébreux ce chemin s’appelle « Béatitude, heureux ».

Heureux sommes-nous lorsque « nous transformons les fusils en charrues », lorsque nous visitons le malade délaissé, « quand nous refusons le mépris et la haine », quand nous inscrivons notre amour dans la vie concrète, « quand nous construisons sur le droit et la paix ».

Heureux sommes-nous quand nous écoutons la Parole de Dieu et la mettons en pratique…

Comprenons, comme sainte Thérèse que la sainteté « ne consiste pas à dire de belles choses », mais à demander à Dieu d’être lui-même la sainteté en nous…. « La sainteté est une disposition du cœur qui nous rend humbles et confiants en la miséricorde de Dieu. »

LE CHEMIN DE LA SAINTETE

Nous ne sommes pas des saints à la force du poignet, mais par l’abandon de notre volonté propre, par le chemin de l’humilité et de la confiance. Par toute leur vie, des hommes et des femmes ont annoncé l’Évangile. Ils ont vécu dans la joie d’accomplir la volonté de Dieu. Ils sont devenus des saints, non des super héros de l’Évangile, par le oui, au quotidien, au don d’eux-mêmes à Dieu et aux autres.

Aujourd’hui le Christ nous appelle à le suivre comme l’ont fait les saints
, malgré nos fragilités, nos doutes et nos peurs. C’est sur le chemin de notre vie quotidienne que nous répondons à l’appel de Jésus de devenir des saints.

« La Toussaint n’est pas une rêverie sans prise sur le réel de nos existences, mais la célébration de ce que nous sommes en train de devenir nous-mêmes. Car la fête de tous les saints est aussi celle du saint possible que chacun porte en soi. »

Ne croyons pas que les saints, dans leur vie terrestre ont échappés aux tentations, aux passions. Ils ont eu à les vivre comme nous, mais ils les ont mis au service de leur sainteté, par l’offrande, l’humilité, la confiance en Dieu qui peut tout en nous !

PRIER LES SAINTS...

Appelés par la grâce de notre baptême à être « TOUS…SAINTS », prions notre Dieu, « Le Saint des saints », par l’intercession de nos frères et sœurs du Ciel, afin qu’ils nous soutiennent sur le chemin de notre vie : « Saints et saintes de Dieu, dont la vie et la mort ont crié Jésus-Christ sur les routes du monde, saints et saintes de Dieu, priez pour nous. »

Dimanche 16 octobre, le Pape François a canonisé sœur Elizabeth de la Trinité, carmélite de Dijon. Avec elle, prions la Sainte Trinité :


« A mon Dieu, Trinité que j’adore,
aidez-moi à m’oublier entièrement...
Que rien ne puisse troubler ma paix ni me faire sortir de vous...
Pacifiez mon âme, faites-en votre ciel,
votre demeure aimée et le lieu de mon repos.

O mon Christ aimé et crucifié par amour, …
je voudrais vous aimer...jusqu’à en mourir !
Mais je sens mon impuissance et
je vous demande de me revêtir de vous-même...

O Verbe éternel, parole de mon Dieu,
je veux passer ma vie à vous écouter...

O Feu consumant, Esprit d’amour,
survenez en moi afin qu’il se fasse en mon âme
comme une incarnation du Verbe...

Et, vous Ô Père, penchez-vous vers votre pauvre créature...
O mes Trois, mon Tout, ma Béatitude..
je me livre à Vous comme une proie
afin d’aller contempler en votre lumière l’abîme de vos grandeurs.
Ainsi soit-il »

Frère Henri Revéreau, missionnaire de Sainte Thérèse

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

RCF fête ses 25 ans

adresse Paroisse Segonzac
1 rue Jean d’Hermy
16130 Segonzac
+335 45 83 40 07
paroisse.segonzac chez orange.fr


allowfullscreen>

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France


Denier du culte 2017

Agenda


Relais de la Paroisse


Equipe du deuil