Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Pourquoi-le-Burkina-Faso-est-victime-d-attentats
          Pourquoi le Burkina Faso est victime d’attentats ?

Pourquoi le Burkina Faso est victime d’attentats ?

Pourquoi le Burkina Faso est victime d’attentats ?

Pour nous aider à mieux comprendre la situation voici un article du journal La Croix en date du 14 aout 2017


Longtemps à l’abri du terrorisme, le Burkina Faso est aujourd’hui touché par une menace qui pèse sur tous les pays du Sahel.

Une attaque menée par deux ou trois assaillants armés sur un café-restaurant de Ouagadougou, dans la soirée du 13 août, a fait au moins 18 morts et une dizaine de blessés. L’établissement visé, l’Istanbul, ne se trouve qu’à 200 mètres du café Cappuccino qui avait été attaqué de la même façon en janvier 2016 : cet attentat, qui avait fait 30 morts et 71 blessés, avait été revendiqué par Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), une branche de l’organisation djihadiste Al-Qaida.
L’opération contre L’Istanbul n’avait toujours pas été revendiquée lundi 14 août à midi mais elle s’inscrit très vraisemblablement dans le cadre d’une stratégie de déstabilisation du Burkina Faso, et plus largement des pays du Sahel. Cette région est en effet au cœur d’une lutte sans merci entre des mouvements djihadistes et les régimes en place, soutenus par la France, les États-Unis et quelques pays européens. Cinq pays se sont notamment associés pour affronter ensemble la menace : la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Burkina Faso et le Tchad, qui ont créé une structure de défense, le G5, créé il y a trois ans.
► D’où viennent les djihadistes actifs dans le Sahel ?
L’insécurité liée au radicalisme islamiste a commencé à se propager au Sahel à partir de l’Algérie. Dans les années 1990, une terrible guerre civile ravage ce pays, dont les frontières méridionales avec la Mauritanie, le Mali et le Niger ont souvent été poreuses. Vaincus ou affaiblis par l’armée algérienne, des groupes islamistes armés se replient dans les confins sahariens. Certains se rallient à Al-Qaida, l’organisation d’Oussama Ben Laden, qui veut mener une guerre mondiale notamment contre l’Occident.
D’autres groupes djihadistes de la bande saharo-sahélienne se forment sur des bases ethniques, en profitant du ressentiment de certains clans ou tribus vis-à-vis des pouvoirs centraux. Des bandes armées se livrant à de nombreux trafics (drogue, cigarettes, migrants…) s’abritent aussi derrière le label du djihadisme.
En 2011, ces groupes profitent de l’effondrement du régime de Mouammar Kadhafi, en Libye. Les frontières de ce pays avec le Niger et le Tchad ne sont plus contrôlées. Des armes, des hommes et de l’argent affluent. Début 2012, une révolte de mouvements touaregs dans le nord du Mali est récupérée par des mouvements djihadistes, AQMI, Ansar Dine et le Mujao. Ceux-ci imposent une version rigoriste et violente de la loi islamique, et détruisent des sites culturels et traditionnels à Tombouctou.
En janvier 2013, une offensive de ces groupes vers le sud du Mali, avec comme objectif probable la conquête de la capitale, Bamako, est stoppée par l’armée française. C’est l’opération Serval, qui a été remplacée depuis par l’opération Barkhane.
► Pourquoi le Burkina Faso est-il attaqué ?
État pauvre et enclavé, le Burkina Faso a connu une longue période de stabilité lors du « règne » de Blaise Compaoré, président de la République de 1987 à 2014. Homme fort du pays, stratège influent dans les pays voisins, il aurait passé des pactes de non-agression avec certains groupes islamistes. Son renversement par un soulèvement populaire fin 2014 sera en tout cas rapidement suivi par des enlèvements et des attentats revendiqués par les djihadistes.
Un Australien et un Roumain sont enlevés en 2015 – ils sont toujours captifs de groupes liés à Al-Qaida. Le 15 janvier 2016, l’attaque du Cappuccino et de plusieurs établissements voisins fait entrer le Burkina Faso dans l’ère du terrorisme. En octobre 2016, quatre militaires et deux civils sont tués dans une attaque ciblée. Deux mois plus tard, une douzaine de soldats sont tués dans une offensive sur leur base au nord du pays.

D’autres attentats du même type ont eu lieu dans la même période au Mali et en Côte d’Ivoire, tandis que le Niger et le Tchad doivent faire face aux attaques du groupe Boko Haram, venu du Nigeria.
► Comment contrer la menace djihadiste ?
Les pays de la bande saharo-sahélienne sont conscients que la lutte contre les groupes djihadistes ne sera efficace que s’ils s’associent dans un cadre de coopération régionale, et avec l’appui de forces extérieures. La Mauritanie, le Mali, le Niger, le Burkina Faso et le Tchad ont créé le G5 Sahel dans ce but. Cet organisme vise à intégrer les forces militaires dans une stratégie commune et dans des opérations coordonnées, mais aussi à fédérer les stratégies de développement et les investissements économiques d’envergure.
La France joue un rôle important. L’opération Barkhane déploie 3 000 soldats français sur les cinq pays du G5 Sahel, avec d’importants moyens aériens. Environ 10 000 soldats d’une trentaine de pays sont en outre stationnés au Mali dans le cadre d’une mission des Nations unies.

Dans le cadre de la lutte contre les groupes djihadistes, l’une des priorités est le rétablissement d’un pouvoir central efficace en Libye, dont les régions méridionales servent aujourd’hui de bases arrière aux mouvements actifs dans le Sahel.
À moyen terme, la stabilisation des pays du G5 passe aussi prioritairement par leur développement économique.
Jean-Christophe Ploquin
La Croix du 14 aout 2017

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresseParoisse de Notre-Dame des Terres en Haute-Charente
05 45 71 12 44
paroisse.notredamedesterres chez orange.fr
Adresse Postale :
Rue de la Chapelle
16270 ROUMAZIERES-LOUBERT
Curé : Père Martial Leblanc

Permanence de Chasseneuil sur Bonnieure :
Mercredi et Vendredi de 8h30 à 12h

05 45 71 12 44
Mireille Maury
42, avenue de la République
16260 CHASSENEUIL-SUR-BONNIEURE

Permanence de Roumazières :
Mardi et Jeudi de 8h30 à 12h

05 45 71 12 44
Mireille Maury
Rue de la Chapelle
16270 ROUMAZIERES-LOUBERT



Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France