Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Qui-nous-roulera-la-pierre5612

Qui nous roulera la pierre ?

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir

Dimanche de Pâques 16 Avril 2017
Homélie de Fr.Henri Revéreau, missionnaire de Ste Thérèse

St.Jean 20,1-4


UNE QUESTION BIEN HUMAINE

A l’aube naissante, une femme court vers le tombeau où l’on avait déposé Jésus, avec une pierre comme fermeture.
Sans doute qu’en chemin cette femme nommée Marie Madeleine, amie de Jésus, se pose cette question : « qui nous roulera la pierre ? » Son cœur bat au rythme de son espérance et sa course n’est-elle pas au rythme de sa foi et de son amour ?....

LA VIE PLUS FORTE QUE LA MORT

Les premières lueurs du jour éclairent doucement le lieu où l’on avait déposé Jésus. Déjà les oiseaux chantent des alléluias de vie et de joie : c’est la symphonie du nouveau monde ou plus encore d’un monde nouveau. Car le mort n’est plus là. Le mort n’est plus mort. La vie a eu raison de la mort. La pierre est roulée, le tombeau est vide... les linges de l’ensevelissement sont pliés ainsi que « le suaire
qui avait entouré la tête de Jésus... »
Pierre averti par Marie-Madeleine est là et il ne comprend pas. Mais y a -t-il quelque chose à comprendre avec les yeux de la chair, avec la raison qui raisonne, l’intelligence qui réfléchit ?...Toutes ces approches bien humaines sont vaines et dépassées.

Il faut les yeux du cœur pour voir, comprendre et enfin croire !

Le plus intime des disciples de Jésus, son ami le plus proche, Jean, arrive en courant et, nous dit l’évangile : « il vit et il crut »
Mais qu’a-t-il donc vu ? Jean a vu le tombeau vide. Son sang n’a fait qu’un tour. La mémoire de son cœur, de son amour, de sa foi en Jésus lui rappelle les paroles du Seigneur : « détruisez ce Temple et je le relèverai en trois jours ! » Or il y a déjà trois jours que les événements de la croix, du Golgotha et du tombeau sont arrivés !

CROIRE SANS VOIR

« Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas compris que selon l’Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts. » nous dit l’évangile de ce jour.
Croire sans voir c’est l’expression de la foi que nous proclamons chaque dimanche :

« crucifié pour nous sous Ponce Pilate, il souffrit sa passion et fut au tombeau. Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Écritures. »

C’est notre Credo !
On pourrait donc dire que le dimanche est jour de Pâques ! « Il est le jour de la nouvelle création dans le Christ » ! Le pape jean-Paul II disait que le dimanche est « le jour de l’Église ». C’est pourquoi il est bon et même nécessaire que les chrétiens se rassemblent le dimanche pour chanter leur foi en Christ ressuscité d’entre les morts et afin de s’engager à en être les témoins, dans la vie quotidienne : sans des gestes concrets nous en resterions à des discours...

TEMOINS DU CHRIST RESSUSCITE

Proclamer notre foi en Jésus vivant, en Jésus ressuscité nous engage à être témoins de sa présence, de sa vie et de son action en nous.
Nous sommes donc invités à
« poser les signes visibles d’une création en état de renouvellement : l’accueil de l’étranger, la gratuité et le don, le respect de la dignité des plus faibles, des plus âgés, des personnes handicapés ou malades... »
Comprenons toutefois que ces gestes ne doivent pas être réservés au dimanche. Mais le dimanche est le jour où nous venons renouveler nos forces de foi et d’action, dans l’engagement à être témoins de ce que « nous avons vu et entendu », selon la parole de l’apôtre.
Comme les premiers témoins du ressuscité,

nous sommes vraiment appelés à être des témoins joyeux de cette bonne et unique nouvelle : Jésus est vivant, alléluia !

Réjouissons-nous et soyons heureux de croire et d’en témoigner plus par des gestes quotidiens d’attention, de présence, de compréhension , de soutien , etc... que par des paroles …
Chacun de nous saura bien trouver comment faire fleurir sa vie du printemps de Pâques !

Lorsque vous recevrez ce texte, nous serons à la veille ou au lendemain de la fête de Rameaux. Nous serons allés ou nous irons à l’église pour la bénédiction des Rameaux. Nous aurons écouté le récit de la Passion ou nous l’écouterons...Ainsi nous serons prêtes et disponibles pour entrer dans la grande semaine, la Semaine Sainte. Saint Jean Chrysostome (IV°) écrit que « c’est à cause de la sainteté des mystères que l’on y célèbre »

que cette semaine est appelée « semaine sainte ».
A la mesure de notre disponibilité, de notre foi surtout, nous participerons aux diverses célébrations.
Ces célébrations nous prennent par la main pour que nous puissions résister, aujourd’hui à la grande tentation de vouloir se passer de Dieu. Elles veulent nous mettre sur le chemin de l’espérance et nous faire entendre encore une fois :

« n’ayez pas peur... je suis avec vous jusqu’à la fin des temps. »

« Au-delà de l’humain
comme un grand feu de joie
voici l’alléluia
du vainqueur de la mort.
Contemplez en dansant
cette explosion de vie,
et partez en chantant
qu’Il est ressuscité !
Ici la création
est à son achèvement :
les voix mêlées aux voix
dessinent une fontaine
de pétales de feu !
L’univers est en Dieu.
Dieu traverse la nuit.
La mort n’a plus d’empire,
elle morte cette nuit !
Vivante est la lumière
qui traverse nos vies.
Le jardin des humains
est habité par Dieu.
Il nous donne SA VIE.
Chemin de foi,
ALLELUIA DE JOIE ! »
(Fr.Henri)

Belle fête de Pâques dans la joie d’une fraternelle communion

Fr.Henri Revéreau, missionnaire de Ste Thérèse

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Festi’jeunes 2017


Appel de Mgr.Gosselin au festi’jeunes de Barbezieux

adresse Paroisse Segonzac
1 rue Jean d’Hermy
16130 Segonzac
+335 45 83 40 07
paroisse.segonzac chez orange.fr


allowfullscreen>

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France


Denier du culte 2017

Agenda
avril 2017 :

Rien pour ce mois

mars 2017 | mai 2017


Relais de la Paroisse


Equipe du deuil