Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Qui-s-eleve-sera-abaisse-qui-s-abaisse-sera-eleve
          Qui s’élève sera abaissé, qui s’ abaisse sera élevé !

Qui s’élève sera abaissé, qui s’ abaisse sera élevé !

Dimanche 28 Août 2016
22ème Dimanche du Temps ordinaire
Saint Luc 14,1a 7-14
Homélie de fr.Henri Revéreau
Missionnaire de Ste Thérèse.


A la BASILIQUE de LISIEUX…

Lorsque des pèlerins arrivent devant la basilique de Lisieux, s’ils lèvent les yeux, ils découvrent cette inscription sur le fronton :

« Qui s’élève sera abaissé, qui s’humilie sera exalté. »

Souvent, ils sont surpris de voir « une telle église pour une si jeune fille », selon l’expression de plusieurs pèlerins russes !

Cette jeune femme
, entrée au Carmel de Lisieux à 15 ans, décédée à 24 ans et demi, a vécu :

  • dans l’humilité,
  • la confiance,
  • l’abandon de ses prétentions. Elle a voulu être la plus petite, servir ses sœurs dans le travail, au jardin, au lavoir, au réfectoire, à la sacristie. Sa courte vie a été don total d’elle-même à Dieu et aux autres, sans bruit, avec le sourire, même au cœur de sa douloureuse maladie.

Au moment de sa mort, de son « Entrée dans la VIE » comme elle le disait, lorsqu’il a fallu écrire aux autres Carmels de France, selon la tradition, ses sœurs se sont posé une question : 
« Qu’est-ce qu’on va bien pouvoir dire d’elle, elle n’a rien fait d’extraordinaire ? »

La suite des événements nous montre que les saints le deviennent dans l’ordinaire de la vie quotidienne. Décédée en 1897, Thérèse est canonisée le 17 mai 1925 et proclamée patronne des missions et des missionnaires le 14 décembre 1927...

Un message révolutionnaire pour aujourd’hui...

L’Église ne se trompe pas :

  • elle proclame la sainteté de quelqu’un, non à cause de ses exploits, mais
  • à cause de sa qualité d’être. Thérèse a été servante, toute petite, humble, confiante et dans l’abandon de sa volonté au Seigneur, chaque jour.

Le regard de Dieu sur nous, comme sur les évènements, est souvent bien différent du nôtre.
Dieu pose son regard sur les petits et les humbles, comme le chantait la Vierge Marie au jour de la Visitation à sa cousine Élisabeth .

L’Évangile nous prend à contre-pied :
nous aurions facilement la prétention d’être quelqu’un d’important, lorsque les honneurs nous sont rendus ...La vie sociale, professionnelle, pousse sans cesse à la promotion. « Au festin de la vie, on n’hésite pas à jouer des coudes pour accéder aux meilleures places » comme l’exprime l’Évangile de ce dimanche.
Cet Évangile bouleverse nos coutumes, nos convictions  : chercher les dernières places ne va pas de soi …

Acceptons-nous volontiers de nous retrouver à la dernière place ?

C’est donc à une attitude d’humilité que cet évangile nous renvoie .

Lorsque nous avons soif d’honneurs et de gloire, Jésus nous propose d’adopter une attitude humble. L’humilité manifeste une attitude d’âme qui nous ouvre au chemin de l’amour.

On peut dire que Jésus nous invite à une générosité désintéressée qui ouvre à la joie de vivre dans l’amour fraternel et l’amour de Dieu.

A quelques jours de la rentrée scolaire, les enseignants se préparent à l’accueil des enfants ou des jeunes . Souvent, ils donnent de leur temps sans trop compter leurs heures : n’est-ce pas là une attitude désintéressée qui manifeste leur attachement à leurs élèves ?

Recevons le message de cet Évangile comme un appel à une conversion !

Prendre le chemin de l’humilité ce n’est pas « se considérer comme rien » selon une expression de Saint François de Sales, mais c’est mettre à la disposition des autres nos talents, et nous faire d’humbles serviteurs.
« Seigneur Jésus,
Prépare Toi-même, dans le désert de notre cœur
le chemin de Ton amour.
Les collines de notre orgueil,
abaisse-les par Ton humilité. »
Conduis-nous sur le chemin
qui fera de nous
des serviteurs
heureux
de vivre la béatitude :
« Heureux les humbles de cœur,
le Royaume de Dieu est à eux ! »
Amen !

Que l’Esprit-Saint nous guide sur le chemin de l’humilité,
source de joie et de paix !

Frère Henri Revéreau, Missionnaire de Sainte Thérèse

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

RCF fête ses 25 ans

adresse Paroisse Segonzac
1 rue Jean d’Hermy
16130 Segonzac
+335 45 83 40 07
paroisse.segonzac chez orange.fr


allowfullscreen>

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France


Denier du culte 2017

Agenda


Relais de la Paroisse


Equipe du deuil