Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Rencontre-Chemin-d-Esperance-166174
      Rencontre Chemin d’Espérance 16

Rencontre Chemin d’Espérance 16

"Famille et Enfants" - 9 septembre 2017

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir

La séparation induit des changements dans la vie de famille.

Après un focus, au mois de mai, sur les parents, nous nous arrêterons là sur l’enfant « confronté » non plus à deux parents unis, mais soit à 2 parents séparés, soit à trois ou même quatre adultes exerçant sur lui une autorité.
Comment aider notre enfant dans cette nouvelle situation ?


Avec la séparation, vos enfants sont amenés à partager votre vie et / ou éventuellement celle de votre ex-conjoint, ou ne voit plus l’un des deux parents.
Cette nouvelle configuration familiale n’est souvent pas simple pour eux : souvent mis devant le fait accompli,


L’éventuel nouveau conjoint n’a aucun statut juridique vis-à-vis de l’enfant de l’autre, et ce dernier le perçoit très souvent comme un intrus qui rompt l’intimité retrouvée après le divorce. Pourtant, il faut instaurer les règles du vivre ensemble.
Ce bouleversement familial, n’est pas facile pour vous non plus, quel que soit l’âge des enfants (les vôtres et les autres).

Plusieurs situations peuvent se présenter :

  • La garde alternée.
  • La visite chez l’autre parent certains week-ends et une partie des vacances.
  • Le départ de votre enfant dans un autre foyer.
  • L’accueil d’un enfant de l’autre chez soi.
  • Le rejet par vos propres enfants.

Des questions pour préparer notre rencontre

  • o Quels sentiments m’habitent : peur, colère, jalousie, rancœur, haine, sentiment d’injustice, d’impuissance, … ?
  • o Quelles difficultés je rencontre pour dépasser mes sentiments et mettre en priorité l’intérêt des enfants ?
  • o Comment je fais pour les surmonter ou comment je vis le fait de ne pas arriver à surmonter ?

Nous partagerons autour de l’extrait du livre de La Génèse (16, 1-2, 21,1-2, 21,9-20). Aussi, nous vous invitons à le méditer avant la rencontre.

Saraï, la femme d’Abram, ne lui avait pas donné d’enfant. Elle avait une servante égyptienne, nommée Agar, et elle dit à Abram : « Écoute-moi : le Seigneur ne m’a pas permis d’avoir un enfant. Va donc vers ma servante ; grâce à elle, peut-être aurai-je un fils. » Abram écouta Saraï.
(…)
Le Seigneur visita Sara comme il l’avait annoncé ; il agit pour elle comme il l’avait dit. Elle devint enceinte, et elle enfanta un fils pour Abraham dans sa vieillesse, à la date que Dieu avait fixée.
(…)
Or, Sara regardait s’amuser Ismaël, ce fils qu’Abraham avait eu d’Agar l’Égyptienne. Elle dit à Abraham : « Chasse cette servante et son fils ; car le fils de cette servante ne doit pas partager l’héritage de mon fils Isaac. »
Cette parole attrista beaucoup Abraham, à cause de son fils Ismaël, mais Dieu lui dit : « Ne sois pas triste à cause du garçon et de ta servante ; écoute tout ce que Sara te dira, car c’est par Isaac qu’une descendance portera ton nom ; mais je ferai aussi une nation du fils de la servante, car lui aussi est de ta descendance. »
Abraham se leva de bon matin, il prit du pain et une outre d’eau, il les posa sur l’épaule d’Agar, il lui remit l’enfant, puis il la renvoya. Elle partit et alla errer dans le désert de Bershéba.

Quand l’eau de l’outre fut épuisée, elle laissa l’enfant sous un buisson, et alla s’asseoir non loin de là, à la distance d’une portée de flèche. Elle se disait : « Je ne veux pas voir mourir l’enfant ! » Elle s’assit non loin de là. Elle éleva la voix et pleura.
Dieu entendit la voix du petit garçon ; et du ciel, l’ange de Dieu appela Agar : « Qu’as-tu, Agar ? Sois sans crainte, car Dieu a entendu la voix du petit garçon, sous le buisson où il était.
Debout ! Prends le garçon et tiens-le par la main, car je ferai de lui une grande nation. »
Alors, Dieu ouvrit les yeux d’Agar, et elle aperçut un puits. Elle alla remplir l’outre et fit boire le garçon.
Dieu fut avec lui, il grandit et habita au désert, et il devint un tireur à l’arc.

En savoir plus

Contact : 06 62 00 85 64

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda