Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Savoir-dire-MERCI

Savoir dire MERCI !

DIMANCHE 9 OCTOBRE 2016
28° dimanche du temps ordinaire
Saint Luc 17,11-19
Homélie de Fr.Henri Revereau
Missionnaire de Ste Thérèse.


Où sont-ils les lépreux d’aujourd’hui ?...

Hier, ils étaient dix lépreux, en quête de guérison ! Comme on peut les comprendre ! En effet les lépreux étaient exclus de la société et parqués dans des zones et considérés comme impurs ! Il était préférable de les éviter !

Jésus transgresse cette coutume . Il fait tomber le mur de la peur et de l’exclusion. Il manifeste une audace peu commune. Il écoute le cri de ces dix malheureux « Jésus, Maître, prends pitié de nous ! » Sans doute que leur cri est lié à la confiance qu’ils ont en Jésus dont ils connaissent les miracles.

Hier, lépreux atteints dans leur chair, lépreux d’aujourd’hui , mais soignés dans les léproseries. Lépreux , ces hommes et ces femmes exclus de la société, vivant dans la précarité qui fait peur aux autres, aux nantis et peut-être aussi à chacun de nous ! Lépreux non dans leur chair, mais dans leur esprit ces malades de nos hôpitaux spécialisés ! Lépreux ceux que nous ignorons volontairement ou que nous rejetons ! La lèpre des ruptures d’amour, d’amitié, la lèpre des exploités, et tant et tant d’expression de lèpre qui ronge les relations entre les humains que nous sommes...

Hier, sur sa route Jésus entend le cri des dix lépreux, et Il les guérit, tout en leur demandant d’accomplir la loi, en allant se montrer aux autorités religieuses de l’époque, et qu’ainsi soit confirmée leur guérison qui leur donne de pouvoir être réintégrés dans la société .

Cependant, seul un des dix dit merci, en rendant grâce à Dieu …Les neuf autres poursuivent leur chemin dans la joie d’être guéris !

Non à l’ingratitude !...

Non à l’ingratitude, n’est-ce pas une invitation à dire « MERCI ».
Notre société nous pousse parfois à privilégier le « j’y ai droit » au « je dois ». Dès lorsque nous y avons droit, nous ne sommes pas forcément enclins à dire « merci ».

  • Merci pour la vie,
  • merci pour la joie de vivre en paix,
  • merci pour le travail que nous avons,
  • merci pour l’amitié, l’amour que nous pouvons partager, merci pour les gestes de solidarité, de soutien...longue litanie de « mercis » que chacun de nous peut développer...
L’unique lépreux guéri qui vient vers Jésus pour dire merci et « rendre grâce à Dieu » s’entend dire par Jésus : « Relève-toi et va : ta foi t’a sauvé. » Si Jésus l’invite à se relever, c’est qu’il s’était incliné par respect et reconnaissance. Cela lui vaut d’être confirmé dans a foi en Jésus qui l’a guéri.

Oui à l’accueil de l’amour du Christ pour nous.


Cette évangile de la rencontre de Jésus avec des lépreux nous révèle aussi la force de l’amour de Jésus pour nous.
Laissons-nous regarder par Jésus Sauveur, capable de nous guérir de toutes nos lèpres...

Huit jours après la fête de Sainte Thérèse, chantons :

« Vivre d’amour, c’est essuyer ta face,
c’est obtenir des pécheurs le pardon,
ô Dieu d’amour qu’ils rentrent dans ta grâce
et qu’à jamais ils bénissent ton Nom »

Frère Henri Revéreau, missionnaire de Sainte Thérèse.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

RCF fête ses 25 ans

adresse Paroisse Segonzac
1 rue Jean d’Hermy
16130 Segonzac
+335 45 83 40 07
paroisse.segonzac chez orange.fr


allowfullscreen>

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France


Denier du culte 2017

Agenda


Relais de la Paroisse


Equipe du deuil