Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Servir-veiller-et-se-tenir-prets
          "Servir, veiller et se tenir prêts."

"Servir, veiller et se tenir prêts."

Dimanche 7 Août 2016
19° Dimanche du temps ordinaire
Saint Luc 12,32-48
Homélie de Fr.Henri Revéreau
Missionnaire de Ste Thérèse


Quel message pour aujourd’hui ?...


« Servir, veiller, se tenir prêts »
répondent à cette question .
Voici ce que le Pape François nous partage au sujet de cet évangile :

  • « Il ne s’agit pas de savoir comment les choses arriveront, à la fin des temps.
  • Il s’agit de savoir comment nous devons nous comporter, aujourd’hui, dans l’attente de cela. Nous sommes appelés à vivre le présent en construisant notre futur avec sérénité et confiance en Dieu. Cultivons cette vertu si difficile à vivre : l’espérance, la plus petite des vertus, mais la plus forte. Le Christ incarne cette espérance, Il est toujours à nos côtés, Il chemine avec nous, Il nous aime. »
Puis le Pape nous invite à suivre, non pas les horoscopes, mais à regarder Jésus dont la présence « appelle à l’attente et à la vigilance, qui excluent tant l’impatience que l’assoupissement, tant les fuites en avant que le fait de rester prisonniers dans le temps actuel et dans la mondanité. »


En ces jours troublés que nous vivons, il nous faut donc prêter attention au Seigneur : « Il est seulement nécessaire de regarder Jésus et Il change nos cœurs. »(pape François)

Au regard du message du Pape aux jeunes des JMJ... Servir...veiller...se tenir prêts...


Comme je vous partage ma méditation au lendemain des JMJ
, je vous invite à écouter avec moi le message que le Saint Père a adressé à la veillée des jeunes :

- « ne vous laissez pas porter, donnez dans le concret, dans un monde en guerre. »
- « Jetez l’éponge avant de commencer la partie de la vie, après avoir chaussé les crampons... »
- « Ne vivez pas comme des retraités précoces...et ne confondez pas le bonheur avec un canapé qui vous maintiendra à la maison ! »

Sur l’immense campus de la Miséricorde, sous le regard du Christ Miséricorde, le pape prend la Parole au cours de la veillée :

- « Lorsque nous sommes en contact avec les vies concrètes, non plus médiatisées par les écrans, alors il nous arrive quelque chose de fort, nous sentons l’invitation à nous impliquer.Notre réponse à ce monde en guerre a un nom : elle s’appelle fraternité, elle s’appelle lien fraternel, elle s’appelle communion, elle s’appelle famille. »
- « Nous ne sommes pas venus au monde pour végéter, mais pour laisser une empreinte...Le temps qu’aujourd’hui nous vivons n’a pas besoin de jeunes-canapés, mais de jeunes avec des chaussures, mieux encore, chaussant des crampons. Il n’accepte que des joueurs titulaires sur le terrain, il n’y a pas de place pour les réservistes. Le monde d’aujourd’hui vous demande d’être des protagonistes de l’histoire, parce que la vie est belle à condition que nous voulions la vivre. »

Servir...Veiller... se tenir prêts...

Avec ces paroles fortes, imagées et concrètes du Pape François, à notre tour, là où nous vivons, prenons les trois chemins tracés par l’évangile de ce dimanche :

SERVIR : appel à la vie fraternelle , là où l’amour gratuit, généreux, peut se déployer et contribuer à la construction « d’une civilisation de l’amour » selon la belle expression du saint pape Jean Paul II. Servir humblement dans des actes concrets au sein de nos familles, de nos communautés, de nos lieux de travail, de nos relations amicales. Pour nous, chrétiens , contemplons le Christ, lavant les pieds de ses disciples, drapé du tablier du serviteur...le déploiement de la vertu de l’amour s’exprime dans le service .

VEILLER : entendre le psalmiste chanter « comme un veilleur attend l’aurore, j’attends le Seigneur. Oui Il y a cette veille qui fait de nous des guetteurs de l’aube nouvelle de la paix, de la justice, du respect mutuel, de l’ouverture à l’universel. Nous nous y appliquons, lorsque nous consentons à prier dans le silence, seul ou en communauté, fidèles à la demande de Jésus « veillez et priez, afin de ne pas entrer en tentation. » Les tentations de la course au pourvoir, à celle de la possession ainsi que celle de la domination toute puissante et écrasante... De jour comme de nuit, veillons !...
Il y a aussi cette veille qui nous invite à être attentifs, prévenants, bienveillants, disponibles.
Cette veille sollicite notre générosité, notre foi en Jésus qui est là présent au cœur de nos vies, comme nous le chantons : « Tu es là au cœur de nos vies, et c’est Toi qui nous fais vivre....tu es là , bien vivant , ô Jésus- Christ », telle est notre foi !...

TENEZ -VOUS PRÊTS : un très beau cantique nous fait chanter « le Seigneur passe, ouvriras-tu quand passe l’inconnu... entendras-tu l’Esprit de Jésus-Christ...éteindras-tu l’amour qui purifie ...entreras-tu dans son eucharistie...oseras-tu lancer ton cri de joie...attendras-tu un autre rendez-vous...pour quoi tarder ?... »
et en finale de ce chant : « Prends avec LUI le chemin de la vie. »

Chemin d’amour : SERVIR , chemin de foi : VEILLER,
chemin d’espérance : SE TENIR PRETS...

« La foi que j’aime le mieux, dit Dieu, c’est l’ ESPERANCE.
La Foi çà ne m’étonne pas.
Ce n’est pas étonnant.
J’éclate tellement dans ma création .

La Charité, dit Dieu, çà ne m’étonne pas,
çà n’est pas étonnant.
Ces pauvres créatures sont si malheureuses qu’à moins d’avoir un cœur de pierre,
comment n’auraient-elles point charité les unes des autres.

Ce qui m’étonne, dit Dieu, c’est l’ ESPERANCE.
Je n’en reviens pas.

L’Espérance est une toute petite fille de rien du tout
qui est venue au monde le jour de Noël de l’année dernière...

La foi va de soi, elle voit ce qui est.
La charité aime ce qui est.

La petite espérance s’avance au milieu de ses deux grandes sœurs,
elle a l’air de se laisser traîner,
comme une enfant qui n’aurait pas la force de marcher...

...et les deux grandes ne marchent que pour la petite... »
( Charles Péguy, extraits de : Le porche de la deuxième vertu)

*******
Je vous souhaite de suivre le chemin de l’espérance , soutenus et accompagnés
par les deux grandes sœurs, la foi et la charité.

Fr.Henri Revéreau
missionnaire de sainte Thérèse

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

RCF fête ses 25 ans

adresse Paroisse Segonzac
1 rue Jean d’Hermy
16130 Segonzac
+335 45 83 40 07
paroisse.segonzac chez orange.fr


allowfullscreen>

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter Radio RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France


Denier du culte 2017

Agenda


Relais de la Paroisse


Equipe du deuil