Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Un-concert-pour-la-paix
        Un concert pour la paix

Un concert pour la paix

Les chorales "Chantons ensemble " de Brie sous Chalais et "Brocholi" (Brossac Chorale Liturgique) s’unissent pour chanter la Paix.


Ces concerts étaient dédiés à la Croix Rouge et plus particulièrement aux délégations de Barbezieux et Chalais . Car "là où précarité et entraide se vivent, Amour et Vérité se rencontrent , Justice et Paix s’embrassent. "


Deux chorales « Chantons Ensemble » de Brie sous Chalais et « Brocholi », (Brossac Chorale Liturgique). se sont réunies pour présenter un parcours musical varié avec ses multiples possibilités en l’église de Brossac le vendredi soir puis à Aubeterre le dimanche après-midi .

Des chansons exprimant la joie et la liberté, se mêlaient à des chants de prière appartenant à différentes religions, de tradition hébraïque, chant de la liturgie orthodoxe ou encore texte chanté chrétien en terre musulmane, Enfin hymnes à l’amour et à la paix puisque le thème choisi pour cette soirée était la Paix. Et pour illustrer concrètement ce vœu, les choristes avaient souhaité associer la Croix Rouge et plus particulièrement les délégations de Barbezieux et Chalais représentées par leur président Jean-Claude Arlin. Car là où précarité et entraide se vivent, « Amour et Vérité se rencontrent , Justice et Paix s’embrassent. » comme l’exprime le Psaume 85.

Deux cent cinquante personnes environ ont assisté à l’un ou l’autre des concerts formant un public enthousiaste n’hésitant pas à reprendre des mélodies sous la houlette de Michel Jaillet chef de chœur de Brocholi. De la même façon Anja Beau chef de chœur de « Chantons Ensemble » entraînait les spectateurs à rythmer certains airs du répertoire proposé. De « File la laine, » à l’ « Ave Maria » d’ Ernest Gagnon en passant par « Kiki la Cocotte » ou encore « Erev » Michel Kahn en contait avec humour l’histoire.

Sarah Shaw au piano, Françoise Le Bihan au violon et Luc Jaillet à la flûte traversière donnaient, avec leur instrument, un relief et une ambiance sonore très appréciés des choristes comme des spectateurs.

Les chants se sont arrêtés et l’espoir de Paix hantent toujours des familles et des peuples à travers le monde. Méditions alors la réflexion de Spinoza : « La paix n’est pas l’absence de guerre, c’est une vertu, un état d’esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice. »

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda


-