Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Un-pretre-burkinabe-a-Barbezieux

Un prêtre burkinabé à Barbezieux

Une semaine fort agréable et pleine d’émotions pour le Père Achille Sinaré.


Un prêtre burkinabè à Barbezieux !


Père Achille Sinaré, que nous avons rencontré au presbytère de Kokologho, en octobre 2014, séjourne en France du 10 juillet au 10 septembre 2017.

A Barbezieux, du 22 juillet au 29 juillet, la maison Audy et quelques paroissiens lui ouvrent leurs portes.
Dimanche 23 juillet, après la messe, un pique-nique, dans une des salles paroissiales, rassemble une vingtaine de personnes du Doyenné et permet d’échanger avec le prêtre. Père Dominique Buisson est des nôtres. Père Justin Bationo et Père Pascal Bationo, également du Burkina Faso, basés à Fléac (16) nous rejoignent dès la fin du repas. Les discussions vont bon train et la bonne humeur règne.

Avec Père Achille, nous visitons tout d’abord, la ville de Barbezieux : les écoles, l’hôpital, le marché, la déchetterie, la boutique solidaire du Secours Catholique, la zone industrielle……Le mardi, en soirée, Père Achille apprécie le merveilleux spectacle donné par les Boliviens de passage à Plaisance.

Père Achille découvre la cathédrale d’Angoulême, quelques églises romanes du Doyenné, les fresques de la Chapelle des Templiers, une coutellerie à Barret, une distillerie et une ferme avicole à Lagarde sur le Né ainsi qu’un élevage de chèvres à Condéon.
Régulièrement, Père Achille est sensible aux explications et réalise avec intérêt, les efforts fournis par chacun, dans son domaine.
Carole Couribaut, directrice de l’Institution Sainte Marie de Barbezieux nous fait visiter l’établissement scolaire avec lequel le Collège Avenir Saint Michel de Kokologho est jumelé depuis octobre 2014.
Ainsi, les sites sont variés, et les rencontres sont nombreuses et chaleureuses. Les repas, les goûters offerts par les charentais plaisent aussi à Père Achille.

Enfin, samedi 29, nous emmenons Père Achille à Pléaux près de Saint Flour dans le Cantal, où il va prêter main-forte au prêtre local.

Ainsi s’achève une semaine fort agréable et pleine d’émotions. Père Achille manifeste toute sa reconnaissance à tous et garde un bon souvenir de son séjour riche en rencontres et échanges.

Ghislaine Audy
ce 31 juillet 2017

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda