Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Une-soiree-Franco-Camerounaise-proposee-par-Krigouille
        Une soirée Franco-Camerounaise proposée par Krigouille

Une soirée Franco-Camerounaise proposée par Krigouille

Une soirée pour revivre avec les jeunes leur projet humanitaire de construction d’une école au Cameroun.

  • 2017 s41 1012-07h22 invite la - (mp3 - 13 Mo) Télécharger

Il y a un mois, 5 membres de l’association Kri’gouille étaient au Cameroun pour la fin des travaux des salles de classe de l’école Saint-Joseph à Kribi ! Le voyage a été rythmé par beaucoup de rencontres et de découvertes ! Tout le récit des aventures est disponible sur notre blog : http://krigouille.blogspot.fr/
Nombreux ont soutenu cette action... qu’ils soient ici remerciés !
L’association Kri’gouille vous convie à sa soirée de photos et récit de l’aboutissement de son projet humanitaire : travaux de l’école Saint-Joseph de Kribi, rencontre avec les enfants et les enseignants, inauguration, et évidemment, découverte du Cameroun.
Avec plein de petites découvertes gustatives !

Coraline, la trésorière de l’association Kri’gouille a été interviewée par RCF Charente :

Krigouille a réalisé son projet : deux nouvelles salles de classe à l’école St-Joseph de Kribi

Quand des jeunes de Charente rencontrent un prêtre Camerounais, ça donne un bel arc-en-ciel. C’est en effet de cette façon que le projet Kri’Gouille est né. L’école Saint-Joseph de Kribi, ville portuaire du sud du Cameroun, avait été laissée à l’état de chantier faute de moyens financiers pour la terminer. C’est pourquoi ces jeunes, en Charente, ce sont réunis autour du père Armand Malap, Camerounais et originaire de Kribi lui-même.
Ce projet s’est enfin concrétisé, et du 3 au 10 septembre les jeunes de l’association se sont donc rendus à Kribi afin de pouvoir voir les fruits de leurs efforts. Les fonds collectés depuis 2 ans et demi ont permis la construction de deux salles de classes supplémentaires, afin que la cinquantaine d’enfants, qui avaient cours dans la mezzanine de l’église, puissent travailler dans de meilleures conditions. « Les travaux étaient presque terminés, les ouvriers finissaient la dernière couche de peinture. La directrice nous a accueilli très chaleureusement. Nous avons pu interagir avec les enfants, aller en classe avec eux, ça a été une expérience formidable » raconte Armelle Jardin-Blicq, secrétaire de l’association. Les membres de l’association étaient présents lors de l’inauguration des deux salles de classe, ainsi que le vicaire représentant l’évêque, le "céduc" (Conseiller à l’éducation), représentant le ministre de l’éducation, et bien sûr, tous les enfants et les professeurs.
Les enfants de l’école ont exprimé le souhait, lors de l’inauguration, d’avoir un système d’eau potable, qui est indispensable à leur santé. Les jeunes de l’association Kri’Gouille, désormais dispersés à travers le monde, espèrent donc pouvoir passer la main à d’autres, afin de voir le souhait de ces enfants de Kribi se réaliser.
Expérience inoubliable pour ces jeunes, ils ont pu prendre conscience de la différence du niveau de vie entre la France et le Cameroun. En plus de leur séjour à Kribi, les étudiants et jeunes professionnels ont pu rencontrer des professionnels du monde hospitalier, éducatif, journalistique et culturel, dans les villes de Douala et Yaoundé. Dans son ensemble, ce séjour au Cameroun fut non seulement l’achèvement d’un projet humanitaire de longue halène, mais aussi une plongée très forte au cœur des populations camerounaises.

L’équipe Kri’gouille

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.