Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
http://angouleme.catholique.fr/Vigile-Pascale-Baptemes-et-Homelie-en-videos-Doyenne-Angouleme-Ouest
          Vigile Pascale Baptêmes et Homélie en vidéos - Doyenné Angoulême-Ouest

Vigile Pascale Baptêmes et Homélie en vidéos - Doyenné Angoulême-Ouest

Samedi 31 mars 2018




Vigile pascale du doyenné Angoulême Ouest au cours de laquelle Émilie, Sébastien et Marius ont été baptisés


La veillée pascale a réuni les chrétiens du doyenné Angoulême-Ouest en l’église Notre-Dame de la Paix autour du Père Laurent Maurin, doyen, des Pères Justin Bationo curé de Notre-Dame des Sept Clochers et son vicaire Pascal Bationo, Michel Boullet prêtre habitué de Gond-Pontouvre-Champniers, Maurice Proteau prêtre habitué de Saint-Cybard, les diacres Xavier Richard et Eddy Lepreux ainsi que Jean-Baptiste, jeune séminariste.
Au cours de la cérémonie, trois adultes du doyenné ont reçu le baptême, Émilie, Sébastien et Marius.

Lectures de la veillée pascale :
- Livre de la Genèse chapitre 1 versets 1 et 2.
- Livre de l’Exode chapitres 14 et 15.
- Livre d’Ézékiel chapitre 36, versets 16 à 28.
- Psaume 50.
- lettre de saint Paul apôtre aux Romains chapitre 6 versets 3b à 11.
- Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc chapitre 16 versets 1 à 7.

Évangiles de la veillée pascale et du jour de Pâques
Veillée pascale : Marc 16, 1-7 :
1 Lorsque le sabbat fut passé, Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques, et Salomé, achetèrent des aromates, afin d’aller embaumer Jésus. 2 Le premier jour de la semaine, elles se rendirent au sépulcre, de grand matin, comme le soleil venait de se lever. 3 Elles disaient entre elles : Qui nous roulera la pierre loin de l’entrée du sépulcre ? 4 Et, levant les yeux, elles aperçurent que la pierre, qui était très grande, avait été roulée. 5 Elles entrèrent dans le sépulcre, virent un jeune homme assis à droite vêtu d’une robe blanche, et elles furent épouvantées. 6 Il leur dit : Ne vous épouvantez pas ; vous cherchez Jésus de Nazareth, qui a été crucifié ; il est ressuscité, il n’est point ici ; voici le lieu où on l’avait mis. 7 Mais allez dire à ses disciples et à Pierre qu’il vous précède en Galilée : c’est là que vous le verrez, comme il vous l’a dit.

Commentaires : + Mgr. Ramon MALLA i Call Evêque Emérite de Lérida (Lleida, Espagne)
Aujourd’hui l’Église célèbre dans l’allégresse sa principale fête : le triomphe de son Chef, le Christ Jésus. La Résurrection de Jésus-Christ est un fait dont nous ne pouvons douter. Il n’est pas surprenant qu’un événement céleste, qu’un corps ressuscité, ne puisse être capté par des moyens terrestres. Mais très vite Marie Madeleine et la mère de l’Apôtre Jacques reçurent un témoignage indubitable, ultérieurement corroboré par de nombreuses apparitions, réalisées de telle façon qu’elles excluent tout soupçon d’hallucination. « N’ayez pas peur ! Vous cherchez Jésus de Nazareth, le Crucifié ? Il est ressuscité : il n’est pas ici. Voici l’endroit où on l’avait déposé » (Mc 16,6).

En plus de la joie due au fait de la Résurrection du Christ, cet événement nous apporte la satisfaction de pouvoir compter sur une réponse, allègre et claire, aux interrogations de l’homme : qu’est-ce qui nous attend à la fin de notre vie ?, quel est le sens de la souffrance ici-bas ? Nous ne pouvons douter qu’après la mort une vie nouvelle nous attend, qui sera éternelle : « Là vous le verrez, comme il vous l’a dit » (Mc 16,7). Saint Paul l’affirme avec conviction : « Si nous sommes passés par la mort avec le Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec Lui. Nous le savons en effet : ressuscité d’entre les morts, le Christ ne meurt plus ; sur Lui la mort n’a plus aucun pouvoir » (Rm 6,8-9). À l’interrogation sur la fin de la vie, le chrétien répond logiquement par une joyeuse espérance.

L’Évangile d’aujourd’hui souligne que le jeune homme —l’ange— qui parle aux femmes unit les deux concepts de douleur et de gloire : celui qui est ressuscité est celui-là même qui fut crucifié. Saint Léon le Grand dit : « … (par ta croix) les croyants tirent des forces de la faiblesse, la gloire de l’opprobre et la vie de la mort », les croix quotidiennes sont donc un chemin de Résurrection.

Voici de courtes vidéos sur les 3 baptêmes du doyenné Angoulême Ouest et la veillée pascale à Notre-Dame de la Paix.
https://drive.google.com/open?id=1BDLSL0QXoqHOGW23hhi9zQeij1GU2Bwr
https://drive.google.com/open?id=1jA-Nd_t5ffc6i57PdMsyPPcs5xbxvHm7

Évangile du jour de Pâques :
Texte de l’Évangile (Jn 20,1-9) :
Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin, alors qu’il fait encore sombre. Elle voit que la pierre a été enlevée du tombeau. Elle court donc trouver Simon-Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l’a mis ».

Pierre partit donc avec l’autre disciple pour se rendre au tombeau. Ils couraient tous les deux ensemble, mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau. En se penchant, il voit que le linceul est resté là ; cependant il n’entre pas. Simon Pierre, qui le suivait, arrive à son tour. Il entre dans le tombeau, et il regarde le linceul resté là, et le linge qui avait recouvert la tête, non pas posé avec le linceul, mais roulé à part à sa place. C’est alors qu’entra l’autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut. Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas vu que, d’après l’Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.
« C’est alors qu’entra l’autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut »

Commentaires : Mgr. Joan Enric VIVES i Sicília Evêque d’Urgell (Lleida, Espagne)
Aujourd’hui « est le jour que fit le Seigneur, qu’il soit pour nous jour de fête et de joie ! », chanterons-nous tout au long de Pâques. Cette expression du Psaume 117 inonde la célébration de la foi chrétienne. Le Père a ressuscité son Fils Jésus-Christ, le Bien-aimé, Celui en qui Il met toute sa complaisance parce qu’Il a aimé jusqu’à donner sa vie pour tous.

Vivons ainsi notre joie de Pâques. Christ est ressuscité : fêtons, pleins de joie et d’amour, cette résurrection. Aujourd’hui, Jésus-Christ a vaincu la mort, le péché, la tristesse... et il a ouvert pour nous les portes d’une nouvelle vie, la vie authentique, celle que le Saint-Esprit nous donne par pure grâce. Que personne ne soit triste ! Christ est notre Paix et notre Chemin, pour toujours. Aujourd’hui Il « manifeste pleinement l’homme à lui-même et lui découvre la sublimité de sa vocation » (Concile Vatican II, Gaudium et Spes 22).

Voici le grand signe que l’Évangile nous donne aujourd’hui : le tombeau de Jésus est vide. Nous ne devons plus chercher parmi les morts Celui qui est vivant, car Il est ressuscité. Et les disciples qui, plus tard, le verront Ressuscité, c’est à dire, le reconnaîtront pour vivant dans une rencontre de foi merveilleuse, se rendent compte que son tombeau est vide. Le tombeau vide et les apparitions seront les grands signes pour la foi des croyants. L’Évangile dit : « C’est alors qu’entra l’autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut » (Jn 20:8). Il sut saisir par la foi que ce vide ainsi que ce linceul et le linge roulé à part, étaient les petits signes du passage de Dieu, de la nouvelle vie. L’amour sait capter ce qui échappe aux autres ; de petits signes lui suffisent. « L’autre disciple, celui que Jésus aimait » (Jn 20:2), se laissait guider par l’amour qu’il avait reçu du Christ.

Ce « voir et croire » des disciples doit être aussi le nôtre. Renouvelons-nous dans notre foi pascale. Que le Christ soit en tout notre Seigneur. Laissons sa Vie vivifier la nôtre et renouvelons la grâce de notre baptême. Devenons ses apôtres et ses disciples. Guidés par l’amour, annonçons partout notre bonheur de croire en Jésus-Christ. Soyons les témoins joyeux et pleins d’espérance de sa Résurrection.



Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

adresse Sainte-Eulalie de Champniers
Secrétariat : 05 45 69 93 07
Obsèques : 06 82 03 78 78
paroisse.cgp chez orange.fr

- Accueil au presbytère :
Lundi, mercredi, de 17h à 19h
Jeudi de 17h30 à 19h
Vendredi de 10h à 12h


adresse Notre-Dame de la Paix de Gond-Pontouvre
Secrétariat : 05 45 69 10 78
Obsèques : 07 86 52 16 29

127 route de Vars
16160 Gond-Pontouvre
paroisse.cgp chez orange.fr

- Accueil au presbytère :
Lundi, mardi, vendredi de 10h à 12h
Jeudi de 17h à 18h30
__________________________________

Curé de la paroisse
P. Laurent Maurin
30 rue des Anciens Combattants
16430 Champniers
Présent du jeudi au dimanche.
05 45 69 93 07
ltmaurin chez aol.com


Tous les contacts pour savoir qui fait quoi


Agenda


-