Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
https://angouleme.catholique.fr/ACAT-Charente-se-mobilise
        ACAT Charente se mobilise

ACAT Charente se mobilise

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote

Le groupe ACAT (Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture) d’Angoulême en action publique contre l’arraigo


Qu’est-ce que l’arraigo ? (se prononce ara-igo)

Au nom de la lutte contre le crime organisé, le gouvernement mexicain a rétabli en 2008 l’arraigo, une mesure de détention préventive préalable à toute enquête qui peut aller jusqu’à 40 jours renouvelables, soit 80 jours. Niant le droit à la défense et la présomption d’innocence, isolant les détenus dans des lieux parfois tenus secrets, l’arraigo favorise le recours à la torture. Dans les premières heures qui suivent l’arrestation, les services de police et militaires n’hésitent pas à torturer pour extorquer des aveux rapides. L’arraigo constitue une très grave violation des droits humains. Aux côtés d’ONG mexicaines et de militants des droits de l’homme, l’ACAT mène une campagne d’actions et de plaidoyer pour mettre fin à l’arraigo.

Un bilan humain désastreux

Le nouveau gouvernement se doit de faire le bilan de la politique menée par son prédécesseur, depuis 2006, 60 000 morts, 10 000 disparus et plusieurs milliers de personnes torturées notamment sous arraigo…

Le groupe ACAT d’Angoulême se mobilise, à son échelle modeste, pour soutenir cette campagne :

Nous posons pendant 4 semaines, dans différents lieux publics d’Angoulême et de ses environs, des petites annonces intrigantes, autour d’un cas fictif d’arraigo, qui vont raconter progressivement l’histoire de Gustavo.

Voici la première, à vous de découvrir les trois suivantes…

Le but de ces affichettes est d’inciter toute personne à se rendre sur le site www.stoparraigo.com pour s’informer et soutenir l’action menée par l’ACAT, notamment en signant la pétition.

Nous agissons et prions pour nos frères mexicains torturés

Pour mon frère torturé
Seigneur, ils l’ont plongé dans le froid de la longue nuit,
Laisseras-tu filtrer dans sa geôle un peu de ton aube ?
Seigneur, ils ont meurtri son pauvre corps de partout,
Seigneur, ils ont voilé la face de son soleil,
Seras-Tu le baume qui réconforte ?...

Seigneur, il tend les mains vers Toi,
Tu es son ultime secours, son espérance,
Seras-tu sa délivrance ?

Seigneur,
Dieu Amour, Dieu Espérance,
Je te prie pour mon frère torturé.
Seigneur, sois ma délivrance
Pour que j’aie aussi la force
De te prier pour ses bourreaux.

Elise Fischer

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France

Logo MessesInfo

Agenda

Rendez-vous

Les doyennés et paroisses



-