Diocèse d’Angoulême, Eglise catholique de Charente
https://angouleme.catholique.fr/Cine-Echanges-Et-je-choisis-de-vivre
        Ciné/Echanges : Et je choisis de vivre

Ciné/Echanges : Et je choisis de vivre

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote



L’Association Jonathan Pierres Vivantes en partenariat avec la Pastorale Familiale du diocèse et le Mégarama propose vendredi 15 novembre à 20h, une projection de " Et je choisis de vivre ", un film sur le deuil, à la fois sensible, émouvant et rempli d’espoir.


SYNOPSIS
70 min – Réalisé par Nans Thomassey et Damien Boyer
– Distributeur ORAWA PRODUCTION

« Quand on perd son père ou sa mère on est orpheline, quand on perd son conjoint on est veuve mais quand on perd son enfant, il n’y a plus de mots » Lynda Lemay
À tout juste 30 ans, Amande perd son enfant. Pour se reconstruire, elle entreprend alors un parcours initiatique dans la Drôme, accompagnée de son ami réalisateur, Nans Thomassey. Ensemble, et sous l’œil de la caméra, ils partent à la rencontre d’hommes et de femmes qui ont, comme Amande, vécu la perte d’un enfant.



Séance au Mégarama de Garat, le vendredi 15 octobre à 20h
Réservation possible en ligne sur le site du cinéma.

En savoir plus

- ORIGINE DU PROJET
Après l’enterrement de Gaspar, rien ne semble pouvoir empêcher Amande d’être engloutie par ce vide qui s’ouvre devant elle. Pour se libérer du désespoir qui les submerge, Amande et Guillaume, son compagnon, s’engagent dans une marche. Aussitôt, une chaîne d’amitié et de partage se forge avec ceux qui ont éprouvé la même indicible douleur.

Pour Amande, naît alors une idée de film qui pourrait être vu par le plus grand nombre afin d’apporter des clés et des témoignages porteurs d’espoir. Elle en parle à son ami d’enfance Nans Thomassey (Nus et Culottés – Série TV France 5) qui commence à écrire un scénario, enthousiasmé par l’idée.

Convaincu de l’importance du sujet, Nans commence à contacter différents producteurs mais se heurte très rapidement à la réticence que suscite la mort, un sujet tabou et peu créateur d’audience dans une société qui cherche à dissimuler la faiblesse et la douleur. Nans se rapproche alors de son ami Damien Boyer, producteur, qui accepte de se lancer dans l’aventure… Le film qu’ils vont réaliser ensemble permettra au public de se mettre dans les pas d’Amande et de progresser avec elle dans la libération.

Documents joints

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Ecouter RCF Charente

KTO

Eglise catholique en France

Logo MessesInfo

Agenda

Rendez-vous

Les doyennés et paroisses



-